Allianz Suisse

Bilan annuel 2012: Allianz Suisse a le vent en poupe

Bilan annuel 2012: Allianz Suisse a le vent en poupe
Klaus-Peter Röhler, CEO, Allianz Suisse. / Texte complémentaire par ots et sur www.presseportal.ch. L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite. Publication sous indication de source: "OTS.photo/Allianz Suisse".

Un document

Zurich (ots) - - Les recettes de primes franchissent pour la première fois la barre des 4 milliards de francs.

- Le bénéfice opérationnel a augmenté de 15,3%, à 331,2 millions de francs.

- Le ratio combiné d'Allianz Suisse Assurances tombe à 91,9%, son plus bas niveau jamais enregistré.

L'année de ses dix ans d'existence, le groupe Allianz Suisse fait figure d'exception sur le marché: les recettes de primes augmentent dans les sociétés phares Allianz Suisse Assurances, Allianz Suisse Vie et CAP Protection Juridique, franchissant pour la première fois la barre des 4 milliards à 4105,6 millions de francs, soit une hausse d'environ 4% (2011: 3943,1 millions de francs). Le résultat opérationnel du groupe Allianz Suisse a grimpé de 15,3%, pour atteindre 331,2 millions de francs (2011: 287,4 millions de francs). Allianz Suisse enregistre ainsi le meilleur exercice depuis l'éclatement de la crise financière. «Nous sommes très satisfaits de cette performance. Alors même que les conditions économiques restent toujours aussi difficiles, nous avons gagné des clients et amélioré notre rentabilité. Tant pour le volume de primes que pour le résultat opérationnel, nous avons atteint un nouvel ordre de grandeur», constate Klaus-Peter Röhler, CEO d'Allianz Suisse, à propos de l'exercice 2012.

Les affaires Vie ont particulièrement contribué à cette croissance, avec une hausse de 7,3%, à 2294,8 millions de francs (2011: 2138,9 millions de francs). Mais les assurances Dommages et Accidents sont elles aussi très solides malgré la focalisation résolue sur les nouvelles affaires rentables: elles enregistrent une hausse de 0,4%, le volume de primes s'établissant à 1810,8 millions de francs (2011: 1804,2 millions de francs).

L'augmentation durable de la performance d'Allianz Suisse Vie a entraîné une rectification fiscale de la participation détenue par Allianz Suisse Assurances. La charge fiscale qui en a résulté a réduit le bénéfice annuel du groupe Allianz Suisse de 5,6%, à 243,5 millions de francs (2011: 257,8 millions de francs).

L'avenir s'annonce toujours positif pour Allianz Suisse: «Nos initiatives stratégiques déploient leurs effets dans tous les domaines. Nous avons pu améliorer la qualité de nos services, accroître encore la valeur ajoutée pour les clients, et ainsi élargir notre portefeuille. Dans le même temps, nous avons investi dans la qualité de nos conseils et développé nos capacités de distribution. Par une nouvelle approche de conseil, globale, une stratégie Multi Access cohérente, et donc un accès facilité à nos produits et à nos services par tous les canaux de distribution, nous poursuivons dans cette voie. En outre, grâce à Balance Invest, à la Protection des comptes, à l'assistance ménage, aux solutions télématiques pour les véhicules à moteur et à la couverture ménage All Risk, nous proposons à nos clients des produits attrayants, uniques sur le marché. Les fondations d'une croissance rentable ont été posées», confirme Klaus-Peter Röhler.

Allianz Suisse Assurances: taux de sinistres exceptionnellement bas

Dans un environnement marqué par la saturation du marché et une concurrence des prix impitoyable, le taux de sinistres et les affaires accidents sont satisfaisants pour l'exercice 2012. Les encaissements de primes bruts d'Allianz Suisse Société d'Assurances SA ont progressé de 0,3%, à 1747,3 millions de francs (2011: 1741,8 millions de francs). L'introduction d'un nouveau tarif dans l'assurance véhicules à moteur en particulier a stimulé les nouvelles affaires.

L'évolution du taux de sinistres est elle aussi encourageante: en dépit du gel important en début d'année, qui a provoqué une hausse des dépenses, le taux de sinistres a nettement reculé, de 4,1 points de pourcentage, pour s'inscrire à 69,0%. «La discipline dans la souscription et l'efficacité accrue des processus ont permis d'augmenter la rentabilité de l'assurance dommages et accidents et par là même d'améliorer encore notre compétitivité. La faible charge des sinistres dans l'assurance véhicules à moteur en particulier est réjouissante», souligne Klaus-Peter Röhler. Grâce aux investissements dans les capacités de distribution notamment, le taux de frais a augmenté de 0,7 point de pourcentage, atteignant 22,9%, ce qui porte le ratio combiné à 91,9% pour 2012, soit une amélioration de 3,3 points de pourcentage et un nouveau record pour Allianz Suisse Assurances. «Nous sommes sur la bonne voie», indique Klaus-Peter Röhler.

La rentabilisation de l'assurance dommages et accidents est particulièrement visible dans le résultat opérationnel d'Allianz Suisse Assurances, qui était de 225,5 millions de francs en 2012, soit 23,7% de plus que l'année précédente (2011: 182,3 millions de francs). Du fait de la rectification sur la participation d'Allianz Suisse Vie, le bénéfice annuel a chuté de 8,9%, à 158,6 millions de francs (2011: 174,0 millions de francs).

Les fonds propres ont plongé de 28% en raison de la distribution d'un dividende exceptionnel, dû à la vente des sociétés Alba et Phoenix. Corrigés de cet effet exceptionnel, les fonds propres ont progressé au cours des deux dernières années. La forte capitalisation d'Allianz Suisse est également confirmée à l'externe par l'agence de notation Standard & Poor's, qui lui attribue un AA-.

Allianz Suisse Vie: croissance rentable

Allianz Suisse Société d'Assurances sur la Vie SA a poursuivi sa bonne performance en 2012: les primes brutes ont nettement augmenté, de 7,3%, pour atteindre 2294,8 millions de francs (2011: 2138,9 millions de francs). La croissance de 11,5% en Vie collective pour un volume de primes de 1884,0 millions de francs (2011: 1689,9 millions de francs) montre que la demande de solutions d'assurance globale se maintient à un niveau élevé, en particulier chez les petites et moyennes entreprises (PME). «Notre solide dotation en capital et notre politique de placement équilibrée permettra encore aux clients LPP de profiter d'une rémunération globale avantageuse, nettement supérieure aux prestations garanties», indique Stefan Rapp, CFO d'Allianz Suisse.

L'environnement de taux bas reste un important défi pour les ventes d'assurances Vie individuelle. Dans ce domaine, les recettes de primes ont chuté de 8,5%, à 410,8 millions de francs (2011: 448,9 millions de francs). «Compte tenu de la persistance de taux bas, nous allons continuer à développer une gamme associant sécurité et perspectives de rendement dans le segment Vie.» Balance Invest à primes périodiques est un bon exemple de ce type de produits. Composé d'une garantie et d'une assurance liée à des fonds, il représente désormais plus de 20% des nouvelles affaires. Ce résultat compense le recul des affaires à prime unique. Les ventes de Balance Invest ont largement dépassé les attentes d'Allianz Suisse.

Malgré la faiblesse des taux, les affaires Vie continuent à enregistrer une croissance rentable: le résultat opérationnel d'Allianz Suisse Vie a gagné 0,8%, à 94,1 millions de francs (2011: 93,3 millions de francs), le bénéfice annuel progressant quant à lui de 1,5%, à 75,6 millions de francs (2011: 74,5 millions de francs).

Contact:

Hans-Peter Nehmer
Tél.: +41/58/358'88'01
E-Mail: hanspeter.nehmer@allianz-suisse.ch

Bernd de Wall
Tél.: +41/58/358'84'14
E-Mail: bernd.dewall@allianz-suisse.ch


Plus de communiques: Allianz Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: