PwC

Etude PwC "IFRS - Global Reporting Revolution": Les assureurs fortement incités à présenter des rapports de gestion qui puissent être comparés

Passage réussi à l'IFRS; les rapports de gestion sont plus complets, mais aussi davantage individualisés

    Zurich (ots) - Les grandes compagnies d'assurance internationales ont relevé avec succès les importants défis liés au passage aux International Financial Reporting Standards. Nombre d'entre elles ont même livré davantage de renseignements que cela n'était juridiquement nécessaire, comme en témoigne le poids des derniers rapports de gestion récemment publiés. Les rapports sont nettement plus longs et fournissent aux lecteurs de nouvelles informations précieuses. L'étude "IFRS - Global Reporting Revolution" de PricewaterhouseCoopers montre que l'importante liberté de présentation dans certains domaines rend la comparaison moins aisée. En Suisse, cela concerne en particulier le traitement de la participation aux excédents dans le cas de contrats d'assurance vie ainsi que les principes d'établissement du bilan et d'évaluation employés pour les réserves actuarielles.

    Contre toute attente, des domaines comme les rapports par segment ou la consolidation d'autres unités d'affaires ont été dans leur grande majorité documentés de la même manière qu'auparavant, à l'exception toutefois des rapports complémentaires au niveau des segments. Ray Kunz, associé et membre de l'Audit de PricewaterhouseCoopers Suisse, explique: "Les dernières nouveautés constituent un tournant lourd de conséquences en matière d'évaluation financière et d'établissement de bilan financier au sein du secteur des assurances. L'important élargissement du contenu témoigne du surcroît de travail engendré pour la rédaction de ces nouveaux rapports. Et ce n'est pas fini, car les assureurs ne se trouvent qu'en phase transitoire en matière d'IFRS. Notre étude indique clairement à quel point il est important pour les assureurs d'améliorer ensemble la clarté, la cohérence et la pertinence de leurs rapports de gestion, en particulier dans les secteurs où les nouvelles directives autorisent une grande liberté de présentation. La mise en oeuvre des nouvelles dispositions relatives à la transparence en matière de gestion des risques consistait également en un défi de taille."

    Autre manière de mesurer le gain

    Presque tous les assureurs interrogés avaient prévu la hausse de la volatilité du fait de l'évaluation des valeurs patrimoniales à la valeur du marché (juste valeur ou fair value) et ont présenté une mesure alternative du gain, la valeur intrinsèque (embedded value). Pour nombre d'entreprises européennes actives dans le secteur de l'assurance vie, l'European Embedded Value (EEV) a donc servi de base pour le calcul du gain. Toutefois, les bilans établis selon le critère de l'EEV ne sont pas complètement cohérents. Pourtant, les résultats obtenus jusqu'ici mettent en évidence le fait que la collaboration de la branche avec les parties intéressées constitue un avantage indéniable pour le développement d'un reporting intelligent. A ce sujet, Peter Lüssi, associé et membre de l'Audit de PricewaterhouseCoopers Suisse, considère qu' "en ayant défini toutes ensemble une norme pour l'EEV, les compagnies d'assurance ont prouvé que ce secteur est capable de développer des méthodes alternatives de présentation des comptes qui soient convaincantes. Les futurs progrès en matière de comparabilité dans le cadre de l'IFRS sont surtout à attendre d'une coopération étroite entre tous les assureurs et d'un engagement actif des personnes chargées de préparer les données financières, des utilisateurs et de l'International Accounting Standards Board."

    L'étude PwC "Global IFRS - Global Reporting Revolution" peut être retirée gratuitement sous forme de fichier PDF auprès de Claudia Sauter-Steiger.

ots Originaltext: PricewaterhouseCoopers AG
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Ray Kunz
Associé et membre de l'Audit
E-mail: ray.kunz@ch.pwc.com

Peter Lüssi
Associé et membre de l'Audit
E-mail: peter.luessi@ch.pwc.com

Enrico Strozzi
Associé et membre de l'Audit
Expert IFRS
E-Mail: enrico.strozzi@ch.pwc.ch

Claudia Sauter-Steiger
Public Relations
E-Mail: claudia.sauter@ch.pwc.com



Plus de communiques: PwC

Ces informations peuvent également vous intéresser: