Groupe parlementaire du travail

Nouveau: un groupe parlementaire dédié au travail

CONFÉRENCE EBENRAIN ALLIANCE DES SALARIÉ(E)S

    Zurich (ots) - Les questions liées au monde du travail ne trouvent pas l'écho qu'elles méritent au sein du monde politique. Un groupe parlementaire du travail a donc été créé aujourd'hui à Berne pour stimuler le dialogue dans ce domaine. Indépendant de tout parti politique, le groupe est présidé par le conseiller national Urs Hofmann (PS/AG). Il organisera régulièrement des échanges d'opinions et d'informations avec les grandes organisations nationales représentant les salarié(e)s du secteur privé et des services publics qui coopèrent au sein de la Conférence Ebenrain.

    En analysant les nouvelles quotidiennes et si l'on se remémore les élections de l'automne 2003, on a inévitablement l'impression que, dans les médias et le monde politique, la perception de l'économie se résume aux problèmes rencontrés par les PME ou aux heurts et malheurs des cadres supérieurs. Ces questions sont en outre généralement traitées uniquement sous l'angle des employeurs. De leur côté, les salarié(e)s sont à la rigueur présenté(e)s sous les traits de chômeuses ou chômeurs et sont rarement interpellé(e)s en tant qu'électrices ou électeurs potentiels. Dans les discours officiels, on passe le plus souvent sous silence que l'économie ne pourrait exister sans l'engagement quotidien et le savoir-faire des 3,5 millions de personnes employées dans des secteurs d'activités très divers comme la formation, les services publics ou l'administration publique. Tout le monde sait pourtant pertinemment que, aujourd'hui, un dirigeant ne peut venir à bout d'un changement structurel à lui tout seul. Ce qui n'empêche toutefois pas le Parlement de clore sans tambour ni trompette une discussion passée inaperçue sur les droits relevant de la participation des travailleurs, ni le Conseil fédéral de renvoyer aux calendes grecques son débat sur l'obligation d'instaurer des plans sociaux.

    C'est donc bien pour faire contrepoids à cette dangereuse dérive que des membres de plusieurs partis politiques ont créé aujourd'hui à Berne le "Groupe parlementaire du travail". Dirigé par Urs Hofman, conseiller national (SP/AG), le groupe entend établir un dialogue régulier avec les grandes organisations nationales de salariés mentionnées ci-dessous. De leur côté, ces associations coopèrent au sein d'un forum appelé "Alliance des salarié(e)s (Conférence Ebenrain)" qui est actuellement dirigé par Beat Zemp, président de "ECH, Association faîtière des enseignantes et des enseignants suisses". Le secrétariat administratif du Groupe parlementaire du travail est installé au siège central de la Société suisse des employés de commerce (SEC Suisse) à Zurich.

    Les associations partenaires:

    Association faîtière des enseignantes et des enseignants suisses (ECH) - Association suisse des cadres (ASC )- Association suisse des infirmières et infirmiers (ASI) - Communauté d'action du personnel de la Confédération  (CPC) - Fédération centrale du personnel des cantons et des communes de la Suisse (FC) - Fédération suisse des fonctionnaires de police (FSFP) - impressum - les journalistes suisses  - Société suisse des employés de commerce (SEC Suisse)- Union syndicale suisse (USS)

ots Originaltext: Groupe parlementaire du travail
Internet: www.newsaktuell.ch/f

Contact:
Secrétariat du Groupe parlementaire du travail
c/o SEC Suisse
C.P. 687
8023 Zurich

Urs Hofmann
conseiller national
Prés. du Groupe parl. "Travail"
Mobile +41/79/293'70'85

Beat Zemp
Président de la Conférence Ebenrain
tél. +41/61/903'95'85

Hans-Ulrich Schütz
Secrétariat du Groupe, c/o SSEC
tél. +41/1/283'45'78



Ces informations peuvent également vous intéresser: