VSE / AES

L'AES exige une extension parallèle de la production, du réseau et du stockage

Aarau (ots) - Dans le cadre de son Assemblée générale qui a eu lieu aujourd'hui, l'Association des entreprises électriques suisses a exigé que l'approvisionnement futur soit garanti par une extension simultanée de la production, du réseau et du stockage, tant au niveau temporel que de l'infrastructure. Elle s'exprime en faveur de procédures raccourcies, contre le fait de limiter la durée de vie des centrales nucléaires et pour un accord sur l'électricité avec l'UE et un marché ouvert.

Dans son allocution lors de l'Assemblée générale de l'AES, Kurt Rohrbach, président de l'AES, a invité à mettre le temps à profit pour les mesures qui contribuent à une mise en oeuvre rapide de la mutation. En même temps, il met en garde contre tout coup d'éclat en politique énergétique, voire contre des décisions historiques, vu l'évolution mondiale de l'approvisionnement en énergie. Actuellement, l'impact de l'exploitation du gaz de schiste aux Etats-Unis sur l'économie mondiale et la position de l'Europe est encore peu prévisible, tout comme la réaction de la Russie.

Avoir une vision globale du système d'approvisionnement L'AES demande à ce que l'approvisionnement électrique soit considéré comme un système global: l'approvisionnement futur doit être garanti par l'extension simultanée de la production, du réseau et du stockage pour laquelle il manque encore un cadre réglementaire exhaustif. Les conflits d'objectifs qui découlent de la nouvelle orientation de la politique énergétique doivent être décidés et soutenus par la société et la sphère politique. D'ici à ce que des compromis durables soient trouvés, la branche électrique doit s'occuper des projets non controversés qui peuvent être rapidement mis en oeuvre, a poursuivi Kurt Rohrbach.

Initier les projets urgents et importants L'AES demande à ce que les procédures d'extension et de mutation des installations de production et des réseaux soient raccourcies et simplifiées afin de pouvoir garantir la rentabilité et permettre les investissements. Conformément à la Stratégie énergétique 2050 du Conseil fédéral, la durée de vie des centrales nucléaires existantes doit être déterminée exclusivement sur la base de critères d'ordre économique et liés à la sûreté technique. Kurt Rohrbach rappelle dans son exposé: «Ceux qui polémiquent sur la durée de vie des centrales jouent avec le feu et ne doivent pas s'étonner si tout à coup d'autres éléments de la Stratégie sont remis en question.»

Le développement et le renforcement d'un réseau électrique intelligent, autrement dit d'un smart grid, aideront à simplifier l'intégration des énergies renouvelables dans le réseau et ainsi à optimiser les aménagements nécessaires. Une étape a déjà été franchie avec la décision du Conseil fédéral concernant des intérêts adéquats sur le capital investi.

Conclusion d'un accord sur l'électricité et ouverture du marché La conclusion d'un accord sur l'électricité avec l'UE constitue un pilier important de la garantie à long terme d'un approvisionnement de la Suisse qui soit adéquat du point de vue économique. En outre, les objectifs du Conseil fédéral en politique énergétique ne peuvent être réalisés que s'ils sont intégrés dans l'espace européen. C'est pourquoi l'ouverture du marché de l'électricité est une évidence. Les processus requis doivent être élaborés sous une forme aussi simple que possible et des périodes de transition raisonnables doivent être mises en oeuvre dès lors que cela s'avère nécessaire, a déclaré Kurt Rohrbach dans son exposé. Il convient de réduire les dispositions réglementaires au strict minimum et de ne créer aucune distorsion sur le marché.

Election de nouveaux membres au Comité

L'Assemblée générale de l'AES a élu au Comité les membres suivants: Dr Hans Schulz, membre de la direction d'Axpo, Benoît Revaz, membre de la direction d'Alpiq SA, Dominique Gachoud, directeur général de Groupe E SA, Alfred Bürkler, directeur de Swisspower Netzwerk AG.

L'AES remercie les membres sortants du Comité, Dr Manfred Thumann, membre de la direction d'Axpo, Michael Wider, membre de la direction d'Alpiq SA, Pierre-Alain Urech, directeur général de Romande Energie et André Hurter, directeur général de SIG, pour leur engagement au service de la branche électrique suisse.

Les exposés de l'Assemblée générale sont disponibles sur www.electricite.ch .

Contact:

Association des entreprises électriques suisses
Hintere Bahnhofstrasse 10
5001 Aarau
Web: www.electricite.ch

Dorothea Tiefenauer
Tél.: +41/62/825'25'24
Mobile: +41/79/642'11'41
E-Mail: dorothea.tiefenauer@strom.ch

Céline Reymond
Tél.: +41/21/310'30'23
Mobile: +41/79/412'97'23
E-Mail: celine.reymond@electricite.ch



Plus de communiques: VSE / AES

Ces informations peuvent également vous intéresser: