Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

M. Merz nie les problèmes à la frontière et refuse toute discussion!

    Bern (ots) - Dans l'administration fédérale des douanes (AFD), 380 postes sont passés à la trappe dans le sillage des programmes d'allégement budgétaire 03 et 04 et d'abandon de tâches de la Confédération. Les conséquences qui en résultent dans l'exécution du mandat de prestations de l'AFD sont sérieuses, voire irresponsables. C'est pourquoi les délégués présents au 4e congrès ordinaire de garaNto - le syndicat du personnel de la douane et des gardes-frontière - ont réclamé dans une résolution approuvée le 22 mai dernier 200 postes supplémentaires pour le service civil et autant pour le Corps des gardes-frontière. Le même jour encore, cette résolution a été remise au conseiller fédéral Merz avec la prière de convier une délégation de garaNto à un entretien.

    Dans sa réponse du 27 juin, le ministre du personnel rejette aussi sec les demandes de postes de garaNto. Ce qui est effrayant en l'occurrence, c'est qu'il n'entre même pas en matière sur les problèmes et carences relevés par le syndicat, comme l'augmentation considérable du volume de trafic, les quotas de contrôle très bas à la frontière et dans l'espace avoisinant ou les coupes dans les contrôles de sécurité dans le trafic des voyageurs et des marchandises.

    Le comité central de garaNto est consterné, stupéfait de ce que M. Merz - ne prenne pas au sérieux les problèmes et carences signalés et ne songe même pas à les soumettre à un examen approfondi ; - maintienne obstinément ses mesures de réduction et accepte les lacunes en matière de contrôles de sécurité dans le trafic des voyageurs et des marchandises; - refuse la discussion entre partenaires sociaux en sa qualité de chef suprême de l'AFD.

    Du point de vue de garaNto, même des commissions parlementaires sont ainsi désavouées, lesquelles s'étaient montrées prêtes à examiner des requêtes en la matière émanant, le cas échéant, du Conseil fédéral, dont notamment la Commission des finances du Conseil des États.

    Une nouvelle fois, garaNto invite M. Merz à un dialogue ouvert, soit à entamer sans délai des entretiens.

Contact: André Eicher, secrétaire central de garaNto, 079 380 52 53 Oscar Zbinden, chargé de l'information de garaNto, 079 698 34 17



Plus de communiques: Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Ces informations peuvent également vous intéresser: