Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE LA COMMUNAUTÉ DE NÉGOCIATION DU PERSONNEL DE LA CONFÉDÉRATION CNPC Succès de la manifestation du personnel de la Confédération

      Berne (ots) - Presque 2000 employé(e)s de la Confédération ont
manifesté aujourd’hui pour une hausse de 3 % des salaires réels et
des conditions de travail décentes dans l’administration fédérale.
Cela fait des années que ces dernières sont remises en ques-tion.
C’est pour cela que la manifestation visait aussi le renoncement à
la protection contre le licenciement abusif prévu par le Conseil
fédéral. Le démantèlement auquel on assiste à la Confédération et
l’insécurité qui en découle mettent en danger la qualité du travail
nécessaire à des services publics performants à l’intention des
citoyennes et des citoyens. C’est la Communauté de négociation du
personnel de la Confédération (CNPC), qui regroupe les syndicats
APC, ssp et garaNto, qui avait appelé à cette manifestation soutenue
par les autres organisations du personnel.

    Le climat au sein du personnel de la Confédération est tendu. Les employé(e)s de cette dernière veulent qu’enfin, la valeur de leur travail soit à nouveau mieux reconnue. Ils n’ont plus reçu d’augmentation de salaire depuis 1991 et sont victimes de mesures de réorga-nisation absurdes ainsi que d’un démantèlement radical de leur caisse de pensions. « Assez démoli ! », peut-on lire sur les tracts qu’ils ont distribués aujourd’hui.

    Parlant du fond de son cœur, la conseillère nationale socialiste Christine Goll, présidente du Syndicat suisse des services publics (ssp), a déclaré aux manifestant(e)s qu’« au lieu des propos méprisants usés à son égard, le personnel de la Confédération méritait que le Conseil fédéral lui témoigne plus de respect, comme c’est dans l’intérêt d’une administra-tion proche du peuple et pour les citoyennes et citoyens, » Sous les applaudissements, Hans Müller, secrétaire général de l’Association du personnel de la Confédération (APC), a ajouté : « Je m’attends, dans l’intérêt de la paix du travail, à ce que les démantèlements cessent. Je continuerai à me battre jusqu’à ce que nous connaissions à nouveau une po- litique du personnel digne de ce nom. » Et au nom du Syndicat du personnel de la douane et des gardes-frontière (garaNto), Giordano Schera, rappelant le démantèlement catastrophique des rentes, a exigé que « maintenant, une hausse des salaires réels soit enfin accordée. L’écart entre les salaires de l’administration fédérale et des branches si-milaires dans le privé ne doit pas se creuser toujours plus. »

    Le Conseil fédéral et les Chambres fédérales feraient bien de prendre au sérieux cette importante manifestation et d’accepter les revendications des fidèles employé(e)s de la Confédération.

Renseignements : Hans Müller, APC et président de la CNPF, tél. 079 406 93 38 Christof Jakob, ssp, tél. 079 781 90 28 Giordano Schera, garaNto, tél. 079 322 16 04



Plus de communiques: Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Ces informations peuvent également vous intéresser: