auto-schweiz / auto-suisse

Oui à un financement équitable des transports

Berne (ots) - 28 février 2016. C'est avec plaisir qu'auto-suisse a pris connaissance de la décision positive concernant la construction du tunnel de réfection au Gothard. Effectivement, la sécurité et la fiabilité des liaisons routières revêtent une importance primordiale. C'est également ce que pensent les citoyennes et les citoyens, comme le montre le résultat d'aujourd'hui. L'initiative populaire fédérale «pour un financement équitable des transports» poursuit les mêmes objectifs. Le 5 juin, elle donnera au peuple suisse l'occasion de garantir le financement d'une infrastructure routière moderne et sûre englobant tant l'entretien du réseau routier que l'élimination de goulots d'étranglement.

Déposée par un comité interpartis bénéficiant d'un large soutien, l'initiative pour un financement équitable des transports (dite «initiative vache à lait») revendique l'affectation des recettes liées à la taxe sur les huiles minérales à la construction et à l'entretien de l'infrastructure routière. Le maintien en bon état de cette dernière et l'élimination des goulots d'étranglement sont une priorité absolue. Environ 75 % de la circulation privée et 60 % du transport de marchandises en Suisse s'effectuent par la route. Pendant que l'économie et la population, ainsi que les besoins en matière de mobilité, ont fortement augmenté au cours des dernières décennies, les surfaces de transport n'ont pas pu suivre le rythme de ce développement. Des bouchons quotidiens dans les agglomérations, des heures d'embouteillement sur les routes nationales battant chaque an des records et des dommages économiques dépassant les 2 milliards de francs par année en sont les conséquences. A la longue, la Suisse ne peut pas se le permettre. Les besoins d'investissements en faveur de la route sont incontestés.

Pendant que chaque année, une grande partie des recettes provenant de la route est directement attribuée à la caisse fédérale, la Berne politique discute une fois de plus de charger davantage les usagers de la route dans le cadre de la création d'un fonds pour les routes nationales et le trafic d'agglomération (FORTA). Les automobilistes payent d'ores et déjà plus de 9 milliards de francs par année, dont seulement 3 milliards reviennent à l'infrastructure routière. Par le biais de l'affectation, l'initiative «pour un financement équitable des transports» assure l'attribution correcte des moyens déjà disponibles à l'heure actuelle et rend dès lors superflues les augmentations d'impôts et de taxes.

François Launaz, Président d'auto-suisse: «L'initiative apporte enfin la vérité des coûts, la transparence et l'équité dans le financement des transports. En même temps, elle rend possible le programme urgent d'aménagement de la route, et ce sans charge supplémentaire pour les usagers de la route. Cela permet de renforcer de manière importante la sécurité et la fiabilité du réseau routier en Suisse.» Suite à l'acceptation du tunnel de réfection au Gothard, il s'agit désormais de mettre l'accent sur le «financement équitable des transports» et sur la votation du 5 juin, poursuit-il. «Notre initiative profite à tout le monde, du piéton à l'automobiliste. Nous sommes donc convaincus qu'après le scrutin concernant le Gothard, le peuple suisse se prononcera une deuxième fois en faveur de plus de sécurité sur les routes à l'occasion du vote du 5 juin.»

Contact:

François Launaz, Président
T 079 408 72 77
f.launaz@auto-schweiz.ch

Weitere Auskünfte auf Deutsch:

Andreas Burgener, Direktor
T 079 474 21 04
a.burgener@auto-schweiz.ch


Ces informations peuvent également vous intéresser: