PwC

Étude de PwC : Transparence fiscale grâce à l'analyse des données

Zürich (ots) - Les entreprises doivent être en mesure de fournir rapidement des données fiscales transparentes et fiables aux autorités de surveillance et à des tiers. A cette fin, des systèmes efficaces d'analyse des données font économiser temps et argent, comme le révèle la dernière édition de l'étude de PwC intitulée « Tax function of the Future - Unlocking the power of data and analytics ».

Les départements fiscaux sont tributaires, dans leur activité, d'une grande partie des données d'une entreprise. Leurs collaborateurs consacrent plus de 50 % de leur temps de travail à rassembler ces informations. Par contre, ils investissent moins de 30 % de leur temps dans les analyses effectives des données à des fins de stratégie fiscale. Une étude de PwC montre que la collecte d'informations utilisables et pertinentes sur le plan fiscal constitue un défi majeur aux yeux de nombreux responsables de la fiscalité au sein des entreprises.

De la nécessité d'une approche à l'échelle de l'entreprise

Ce défi concerne non seulement le département fiscal mais l'ensemble de l'entreprise. Les données pertinentes pour les impôts sont sauvegardées en divers endroits, par exemple dans des systèmes de facturation ou sur des plateformes de vente. Elles sont rarement complètes, doivent faire l'objet de vérifications, de collationnements et d'adjonctions manuels avant de pouvoir servir à l'entreprise d'informations pertinentes sur le plan fiscal. « Ces opérations prennent beaucoup de temps et manquent d'efficience. Les entreprises ont donc besoin de solutions d'analyse solides, fondées sur les technologies. Elles sont ainsi à même de rassembler, vérifier et préparer des données fiscales pertinentes à l'échelle de toute l'entreprise », déclare Christian Westermann, responsable Data Analytics chez PwC Suisse, parlant à cet égard de « trusted data » (données fiables). Une telle approche étendue à l'ensemble de l'entreprise requiert une collaboration étroite des responsables des impôts avec le département informatique, le département des finances et d'autres parties impliquées.

Les analyses de données permettent une communication sans faille des informations

Grâce aux nouvelles technologies, à l'exemple des « Smart Data Layers » et aux analyses qui s'ensuivent à l'échelle de l'entreprise, il est possible de regrouper les données fiscales disséminées dans les différents services en des informations pertinentes, utiles pour prendre des décisions et, de surcroît, gage de transparence fiscale. « Les exigences en matière de transparence fiscale et d'élaboration de rapports croissent sans cesse », souligne Armin Marti, responsable de l'imposition des entreprises chez PwC Suisse. « Les entreprises doivent pouvoir traiter leurs données fiscales rapidement, dans le respect d'un haut niveau de qualité et de façon fiable. Seule une technologie efficace et des analyses de données permettent aux départements fiscaux d'assurer une communication sans faille des informations au sein et hors de l'entreprise. »

Discutez avec nous: #fiscalité #data_analytics #pwc_data_analytics

Contact:

Christian Westermann
Associé, Responsable Data Analytics
PwC Suisse
ch.linkedin.com/in/christianwestermann
christian.westermann@ch.pwc.com

Armin Marti
Associé, responsable Imposition des entreprises
PwC Suisse
ch.linkedin.com/in/arminmarti
armin.marti@ch.pwc.com

Claudia Sauter
Head of PR & Communications
PwC Suisse
ch.linkedin.com/in/claudiasauter
claudia.sauter@ch.pwc.com



Plus de communiques: PwC

Ces informations peuvent également vous intéresser: