Monster Switzerland AG

jobpilot: Enquête - Le travail indépendant comme alternative à la perte d'emploi

    Zollikon (ots) - Après un licenciement, l'éventualité de devenir travailleur indépendant serait, pour plus de la moitié des employés suisses, une alternative tout à fait valable. D'abord parce qu'ils ont toujours rêvé d'être leur propre patron, mais aussi parce qu'il est actuellement difficile de retrouver un emploi de qualité comparable. Pour les autres, le travail indépendant n'est pas à l'ordre du jour. Le risque personnel est estimé trop élevé et les aides de l'État en la matière trop faibles. C'est ce qu'a révélé le portail de carrières jobpilot.ch dans une enquête menée auprès de 377 participants. 56 % des personnes interrogées se disent prêtes à franchir le pas vers le travail indépendant. 32 % choisissent l'indépendance par conviction (réponse 4) tandis que 24 % y voient plutôt un moyen de s'extirper d'un marché du travail difficile (réponse 3). Parce qu'ils estiment trop élevé le risque au niveau personnel, 26 % préfèrent s'en remettre aux offices régionaux de placement plutôt que de partir à la recherche de nouveaux clients (réponse 1). 20 % justifient leur attitude réticente par le manque d'aides de l'État pour fonder sa propre société (réponse 2).

    Question de l'enquête en ligne : seriez-vous intéressé(e) par le travail indépendant après un licenciement ?

    Réponse 1: Non, c'est actuellement trop risqué. Je préfère
                      m'adresser à un office régional de placement.
    Réponse 2: Plutôt non, l'État n'encourage pas suffisamment la
                      démarche vers le travail indépendant.
    Réponse 3: Plutôt oui, de toute façon le marché offre
                      actuellement peu d'emplois de qualité.
    Réponse 4: Oui, j'ai toujours aspiré à être mon propre patron.

    À propos de jobpilot.ch

    Au niveau européen, jobpilot figure parmi les leaders de la recherche d'emploi sur Internet. En mai 2002, jobpilot a intégré le groupe Adecco en tant que division Services e-RH. Initialement créée sous le nom Jobs & Adverts, jobpilot a été mis en ligne en Allemagne en 1995 (1998 pour la Suisse). Il est aujourd'hui présent dans onze pays d'Europe. Outre la publication d'offres d'emploi et de curriculum vitae en ligne, jobpilot propose d'autres services tels qu'un logiciel de recrutement, des conseils en RH, etc. Avec son offre englobant tous les secteurs, jobpilot.ch représente quelque 1,6 millions de visiteurs par mois.

ots Originaltext: jobpilot Switzerland AG
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
jobpilot Switzerland AG
Relation médias
Christian Wüthrich
Seestrase 45
8702 Zollikon
Tél.         +41/43/499'44'94
E-Mail:    wuethrich@jobpilot.ch
Internet: http://www.jobpilot.ch/content/presse/index.html



Plus de communiques: Monster Switzerland AG

Ces informations peuvent également vous intéresser: