Secrétariat d'Etat à l'économie

Encouragement du tourisme par la Confédération: lancement de la procédure de consultation

    Berne (ots) - Le Conseil fédéral a décidé d'ouvrir la procédure de consultation concernant un rapport sur le tourisme et un programme tendant à améliorer la structure et la qualité de l'offre du tourisme suisse durant la période de 2003 à 2007. Les éléments centraux du projet sont la révision de la loi sur le crédit à l'hôtellerie et aux stations de villégiature et la prorogation de l'arrêté fédéral encourageant l'innovation et la coopération dans le domaine du tourisme. Dans le rapport demandé par les Chambres, le Conseil fédéral part de l'idée que le potentiel de croissance du tourisme suisse est intact malgré la forte concurrence étrangère dont il doit relever le défi. L'essor touristique actuel devrait être mis à profit par l'économie pour moderniser l'offre existante, accroître la rentabilité et améliorer la productivité des établissements hôteliers. Dans la mesure où le permettent les instru-ments d'encouragement dont dispose la Confédération, le Conseil fédéral est prêt à soutenir les réformes structurelles nécessaires pour une période limitée, à savoir de 2003 à 2007. Ce faisant, il tient compte du fait que de nombreuses régions de notre pays sont économiquement dépendantes du tourisme.

    La loi fédérale sur le crédit à l'hôtellerie et aux stations de villégiature doit être adaptée aux nouvelles règles du marché des crédits pour que l'organe auquel est confiée son exécution, la Société suisse de crédit hôtelier (SCH), puisse redevenir efficace. Il est prévu d'assainir le portefeuille actuel de la société et d'améliorer la structure du capital des établissements dont la rentabilité est prometteuse. Ainsi, lorsque le programme Tourisme de la Confédération sera arrivé à son terme, la SCH devrait avoir la possibilité de se refinancer sur le marché des capitaux et via les contributions de ses partenaires. Pour se restructurer, la SCH a besoin d'un prêt unique de la Confédération de l'ordre de 100 millions de francs sur les cinq prochaines années.

    L'arrêté fédéral encourageant l'innovation et la coopération dans le domaine du tourisme (InnoTour), qui a grandement contribué ces dernières années à la création de nouveaux produits touristiques et à la mise en place de nouveaux canaux de distri-bution, mais aussi à une amélioration des structures, doit être prorogé pour cinq ans. Cet arrêté destiné à encourager la collaboration entre les entreprises et entre les branches doit être doté de 25 millions de francs.

ots Originaltext: seco
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Peter Keller
seco, Tourisme,
Tél. +41/31/322'27'52



Plus de communiques: Secrétariat d'Etat à l'économie

Ces informations peuvent également vous intéresser: