Dép. féd. enviro., transp., énerg., comm

Groupe de pilotage A2: pour un trafic plus fluide

Berne (ots) - Suite à l'engorgement chronique de l'A2 par les poids lourds en transit, un groupe de pilotage va mettre en œuvre les mesures adéquates. Il prendra le relais de la task force "Transit routier de marchandises", qui a contribué à atténuer les embouteillages pendant les fêtes de Pâques. Présidé par M. Hans Werder, secrétaire général du DETEC, ce nouvel organe regroupera des membres de gouvernements cantonaux, les directeurs des offices fédéraux concernés ainsi que l'ancien conseiller d'État zougois Paul Twerenbold. Ce dernier, en qualité de chef de projet, gérera le volet technique et organisationnel de la mise en œuvre. Créée quasiment au pied levé, la task force "Transit routier de marchandises" comprenait une trentaine d'experts de la Confédération, des cantons et des associations de transport routier; elle a grandement contribué à résoudre les difficultés causées par la saturation de l'A2 durant les fêtes de Pâques. En outre, elle a émis toute une série de propositions concernant la gestion de cet axe et les formalités douanières. Le groupe de pilotage va les reprendre à son compte et s'atteler à leur concrétisation. Ces derniers temps, il est apparu que la clé du problème dépendait en premier lieu de l'acceptation politique des propositions, tant au niveau de la Confédération que dans les cantons. C'est pourquoi le groupe de pilotage comprendra à la fois des décideurs politiques et des experts. Il succédera à la task force, dont la tâche était de nature opérationnelle et qui se réunira pour la dernière fois le 28 juin prochain. Le nouvel organe examinera une large gamme de mesures, en évaluera la faisabilité et veillera à leur réalisation. Il s'attellera notamment aux sujets suivants: - Répartition des aires d'attente de l'A2 entre les cantons concernés; gestion des embouteillages qui affectent cet axe - Mesures d'organisation et d'aménagement à prendre à la douane pour permettre de trier les poids lourds selon le type de déplacement (transit, véhicules circulant à vide, importation); collaboration avec les pays voisins - Interdiction partielle de dépasser et synchronisation des jours fériés avec l'Italie, l'Allemagne et la France - Marges de manœuvre potentielles en vertu du droit international (clauses de sauvegarde) - Évaluation des solutions régulièrement proposées par différents milieux en vue de supprimer les capacités insuffisantes - Observation de l'évolution du trafic sur l'A2 et, au besoin, élaboration de mesures supplémentaires visant notamment à en atténuer les répercussions sur le trafic interne et le tourisme. Le groupe de pilotage sera limité à huit membres, afin d'être à même d'agir avec rapidité et souplesse. Outre le secrétaire général du DETEC, il comprendra trois conseillers d'État, les directeurs de l'Office fédéral des routes (OFROU), de l'Office fédéral des transports (OFT) et de l'Administration fédérale des douanes (AFD) ainsi que le responsable de l'équipe de projet. Les associations intéressées (astag, associations de transport et de défense de l'environnement) bénéficieront d'une information permanente sur les travaux et y seront associées au besoin. L'équipe de projet, dirigée par M. Paul Twerenbold, sera chargée d'élaborer et de réaliser les mesures prévues. Composée de hauts fonctionnaires des cantons et des offices fédéraux concernés, elle pourra compter sur l'appui d'experts externes. Le groupe de travail entrera en fonction avant les vacances d'été. ots Originaltext: DETEC Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Hugo Schittenhelm, tél. +41 31 322 55 48

Ces informations peuvent également vous intéresser: