Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

Consommation d'alcool à haut risque: 300 000 personnes concernées en Suisse

Quatre questions critiques pour déterminer son degré de dépendance

    Lausanne (ots) - La dépendance à l'alcool et l'abus de celui-ci sont monnaie courante en Suisse. C'est ce que révèle l'enquête récemment publiée par l'Institut suisse de prévention de l'alcoolisme et autres toxicomanies (ISPA), à Lausanne. Selon cette étude, 7,4% des 15 à 74 ans vivant en Suisse, soit quelque 300 000 personnes, peuvent être considérés comme menacés de dépendance.

    (ISPA) En Suisse, l'abus d'alcool demeure d'une actualité brûlante. Preuve en est le résultat partiel d'une enquête représentative menée auprès de 1600 personnes par l'Institut suisse de prévention de l'alcoolisme et autres toxicomanies (ISPA), à Lausanne. En effet, 7,4% des consommateurs d'alcool âgés entre 15 et 74 ans - soit 300 000 personnes environ - sont dépendants de l'alcool ou risquent de le devenir.

    Conçue pour étayer la campagne nationale de prévention de l'alcoolisme «Ça débouche sur quoi?», cette enquête prévoit la récolte, à intervalles réguliers, de données sur le comportement de la population suisse face à l'alcool en mettant l'accent sur les habitudes impliquant des risques particulièrement élevés. Pour déterminer si une personne est dépendante de l'alcool ou risque de le devenir, le test «CAGE» offre un outil efficace.

    Quatre questions critiques relatives à la consommation d'alcool Le test «CAGE» comporte quatre questions. Les personnes qui répondent par «oui» à au moins deux de ces questions souffrent très vraisemblablement d'un problème lié à l'alcool. L'ISPA rappelle ici le détail du test:

    a. Coupable - «Vous êtes-vous déjà senti coupable au sujet de votre consommation d'alcool?»

    b. Abaisser - «Avez-vous déjà ressenti le besoin d'abaisser votre consommation d'alcool?»

    c. Gueule de bois - «Avez-vous déjà eu le besoin de boire de l'alcool en vous réveillant, pour calmer vos nerfs ou pour faire passer une gueule de bois?»

    d. Ennuyé - «Avez-vous déjà été ennuyé par des remarques d'autrui critiquant votre consommation d'alcool?»

    Source: R. Müller et al.: Risikoreiches Alkoholtrinken in der Schweiz im Wandel. ISPA, Lausanne, 2001

ots Originaltext: ISPA
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
ISPA Lausanne
Secrétariat Prévention et information  -  Tél. (021) 321 29 76



Plus de communiques: Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

Ces informations peuvent également vous intéresser: