Bundesamt für Landwirtschaft

Les moyens de production coûtent bien moins à l’étranger

      (ots) - Il ressort d’une étude effectuée par la Haute école suisse
d'agronomie (HESA) à Zollikofen que dans nos pays voisins, les
moyens de production sont en partie bien meilleur marché qu’en
Suisse. L’étude effectuée par la Haute école suisse d’agronomie
(HESA) sur mandat de l’OFAG montre entre autres que dans l’UE, les
engrais sont meilleur marché dans une fourchette allant de 9 à 52%.
Le prix des produits phytosanitaires est en moyenne 25 à 30%
inférieur au prix suisse. Les semences importées coûtent entre 5 et
25% et les médicaments vétérinaires 25% en moyenne moins que dans
l’UE. L’étude a par ailleurs révélé de gros écarts de prix à
l’intérieur de la Suisse en ce qui concerne les engrais. Lors des
travaux préliminaires relatifs à la Politique agricole 2011, divers
milieux concernés ont constaté que dans le secteur situé en amont de
l’agriculture suisse, c’est-à-dire sur le marché d’approvisionnement
de moyens de production agricoles, le niveau des prix est
généralement plus élevé que dans nos pays voisins, membres de l’UE.
L’agriculture suisse subit ainsi des désavantages comparatifs dans
la concurrence. Comme il manquait jusqu’à présent des données
suffisamment fiables et représentatives à ce sujet, la HESA a relevé
le prix d’un choix de moyens de production (produits
phytosanitaires, engrais, semences et médicaments vétérinaires) en
Suisse, en Allemagne et en France. L’étude peut être consultée sous
www.blw.admin.ch, rubrique Moyens de production.

Pour de plus amples renseignements: Eduard Hofer, sous-directeur, Etat-major de la direction, tél. 031 322 25 87 Lukas Barth, section Certification et protection des végétaux, tél. 031 323 02 19

Office fédéral de l’agriculture Service de presse et d’information



Plus de communiques: Bundesamt für Landwirtschaft

Ces informations peuvent également vous intéresser: