Bundesamt für Statistik

Le baromètre de l'emploi au 3e trimestre 2004

      (ots) - Le baromètre de l'emploi au 3e trimestre 2004

Légère amélioration sur le marché du travail

    Selon les indicateurs du baromètre de l'emploi publié quatre fois par année par l'Office fédéral de la statistique (OFS), la situation s’est légèrement améliorée sur le marché du travail. Aussi bien le nombre d’actifs occupés que celui des emplois ont progressé de 0,2%. D’après l’indice des places vacantes et l’indicateur des perspectives d’emploi, la situation devrait rester inchangée au cours du prochain trimestre.

    A la fin du 3e trimestre 2004, la Suisse comptait 4,199 millions d'actifs occupés selon la statistique de la population active occupée (SPAO, chiffres provisoires), soit 0,2% de plus qu’un an auparavant. Cette hausse est due à l’augmentation du nombre d’actifs occupés de sexe masculin et de nationalité étrangère. La baisse enregistrée dans le secondaire s’étant nettement ralentie, et le nombre de nouveaux postes ayant encore augmenté dans le tertiaire, la statistique de l’emploi (STATEM) enregistre pour le 3e trimestre 2004 une augmentation de 0,2% du nombre d’emplois par rapport à un an auparavant. Le nombre de postes à plein temps continue de reculer, tandis que les postes à temps partiel se font toujours plus nombreux. Selon les indicateurs à court terme de la STATEM, la situation de l’emploi devrait rester inchangée. L’indice des places vacantes a atteint 98,0 points (+22,5% par rapport à la même période de 2003) et l’indicateur des perspectives d’emploi, qui se maintient à 1,00 point, indique que le nombre de postes devrait rester stable. Progression de la main-d’œuvre étrangère Selon les résultats provisoires de la statistique de la population active occupée (SPAO), la Suisse comptait à fin septembre 4,199 millions de personnes actives occupées, un chiffre en hausse de 0,2% par rapport au troisième trimestre 2003. Alors que le nombre d’actifs occupés a augmenté de 0,6% chez les hommes, il a reculé de 0,2% chez les femmes. En un an, le nombre de personnes actives occupées de nationalité étrangère a progressé de 1,6%. Celui des actifs occupés de nationalité suisse a, à l’inverse, légèrement reculé ( 0,2% par rapport à un an auparavant). Lente reprise dans le secondaire Selon la statistique de l'emploi (STATEM), les secteurs secondaire et tertiaire comptaient 3,644 millions d’emplois au 3e trimestre 2004, soit une augmentation de 0,2% par rapport à un an auparavant. En effet, l’emploi n’a plus reculé que de 0,4% dans le secondaire (contre 2,4% au 2e trimestre 2004), alors qu’il continuait de progresser dans le tertiaire (+0,5%). La création de postes à temps partiel se poursuit (+2,3% ou +24'400 par rapport à un an auparavant), tandis que le mouvement de réduction des postes à plein temps se ralentit peu à peu ( 0,6% ou 15'900). Si l’on considère les chiffres convertis en équivalents plein temps, on constate que le mouvement de baisse a ralenti ( 0,2% ou 6700 équivalents plein temps). Création d’emplois dans la construction, suppressions dans le commerce de détail Dans le secteur secondaire, 16 branches sur 25 ont enregistré un recul de l’emploi en un an. La diminution a toutefois été nettement moins forte qu’au cours des trimestres précédents, notamment dans les branches d’importance. Ainsi, le recul de l’emploi dans la construction de machines n’est plus que de 0,5% (contre 6,3% au 2e trimestre 2004). Les chiffres sont même repartis à la hausse dans la construction (+0,4% ou +1300). Cette évolution est entièrement due à la forte progression du nombre de postes à temps partiel. En effet, si l’on considère les chiffres convertis en équivalents plein temps, le nombre d’emplois continue de reculer dans la construction ( 0,5% ou 1500). L’emploi a fortement progressé dans la fabrication d’équipements de radio, télévision et communication (+12% ; +2200). Dans le secteur tertiaire, la plupart des branches enregistrent une croissance de l’emploi par rapport au 3e trimestre 2003. Une fois encore, c’est dans la branche santé et activités sociales que la hausse a été la plus forte (+1,8% ou +7600). Vient ensuite la branche « autres services fournis aux entreprises » (+1,7% ou +5600). Les plus fortes pertes ont été enregistrées dans la branche « commerce de détail et réparation d’articles domestiques » ( 2,0% ou 6600). La situation de l’emploi devrait continuer de se stabiliser D’après les prévisions à court terme des indicateurs du baromètre de l’emploi, la situation sur le marché du travail ne devrait pas connaître d’évolution notable au cours des trois prochains mois. Bien que l’indice des places vacante dépasse de 22,5% son niveau d’il y a un an, il se maintient à un niveau assez faible, avec 98,0 points. L'indicateur à court terme des perspectives d'emploi s’élève quant à lui à 1,00 point, ce qui signifie que les entreprises entendent maintenir en l’état leur effectif de personnel.

OFFICE FÉDÉRAL DE LA STATISTIQUE Service de presse

Renseignements sur la STATEM : Nathalie Portmann, OFS, section Structure des entreprises et emploi, tél.:  032 713 67 88

Renseignements sur la SPAO : Thierry Murier, OFS, section Travail, vie active et enquêtes thématiques, tél.:  032 713 63 63

Service de presse OFS, tél. : 032 713 60 13 ; fax : 032 713 63 46

Commandes de publications: tél.: 032 713 60 60; fax: 032 713 60 61, e-mail: order@bfs.admin.ch

Vous trouverez d’autres informations et publications en format électronique sur le site Internet de l’OFS à l’adresse http://www.statistique.admin.ch/

Abonnement aux communiqués de presse par e-mail sous : http://www.stat-news.admin.ch



Plus de communiques: Bundesamt für Statistik

Ces informations peuvent également vous intéresser: