Bundesamt für Statistik

BFS: Mises en circulation de véhicules neufs en 2002 Forte récession sur le marché des véhicules routiers

      Neuchâtel (ots) - Selon la statistique de l'Office fédéral de la
statistique (OFS) sur les véhicules neufs mis en circulation en
2002, le nombre de véhicules neufs a nettement diminué entre 2001 et
2002: -7,3% pour l'ensemble des véhicules routiers à moteur, -6,8%
pour les voitures de tourisme, -15,9% pour les véhicules utilitaires
de transport de choses notamment. Bien qu'important, ce recul n'est
pas exceptionnel: on en a connu de semblables, voire même de plus
prononcés, en 1997, en 1992 et surtout en 1993. L'achat de véhicules
neufs représente environ 2% des dépenses de la consommation finale
des ménages, qui elle-même correspond à 60% du produit intérieur
brut (PIB). Au début d'une période de récession, les ménages ont
tendance à modérer leurs dépenses pour des biens durables, tels que
les véhicules neufs. Mais, comme les véhicules routiers sont souvent
devenus indispensables, on s'attend à un effet de rattrapage et à
une reprise des achats dès que la confiance sera restaurée. Voitures
de tourisme: le succès du diesel ne se dément pas En 2002, 293'000
voitures de tourisme neuves ont été mises en circulation. C'est
21'500 véhicules ou 6,8% de moins que l'année précédente.

    Le diesel continue d'avoir la faveur des acheteurs au détriment de l'essence. De 29'000 en 2000, les ventes de véhicules fonctionnant à ce carburant ont passé à 42'000 en 2001, puis à 52'000 en 2002. Désormais, les moteurs diesel équipent presque une voiture neuve sur cinq, contre une sur trente en 1993. Les 40 marques les plus vendues sont les mêmes qu'en 2001; seul l'ordre a un peu changé. Les 10 premières marques enregistrent toutes un recul, par exemple VW (1re, -17,7%), Opel (2e, -10,1%) et Renault (3e, -9,5%). En revanche, les suivantes immédiates progressent, comme Citroën (11e, +7,1%), Hyundai (12e, +17,2%) et Honda (13e, +21,0%). Le marché tend peut-être à se répartir entre un plus grand nombre de producteurs: entre 2001 et 2002, la part des 10 premières marques a diminué de 65,6% à 64,3%.

    Parmi les 40 modèles les plus populaires, on remarque les progrès de l'Audi A4 (8790 véhicules, +41,1%), de la VW Polo (6801 véhicules, +20,9%), de la Peugeot 307 (5242 véhicules, +159,4%), de la Toyota Corolla (4232 véhicules, +45,2%) entre autres. Au contraire, les VW Golf IV (qui restent pourtant largement en tête), les Peugeot 206, les Fiat Punto, les Mercedes Classe C, notamment, ont connu moins de succès que l'année passée. Baisse générale et importante des ventes de véhicules utilitaires Les utilitaires de transport de choses comprennent les voitures de livraison, c'est-à-dire des véhicules jusqu'à 3,5 tonnes tels que les fourgonnettes et les camionnettes, les camions, dont le poids total est supérieur à 3,5 tonnes, les tracteurs à sellette, communément appelés "semi-remorques", enfin quelques rares véhicules articulés, inséparables de leur semi-remorque.

    Le nombre de ces véhicules utilitaires neufs a connu un recul général en 2002. Pour la première fois depuis 1996, le nombre de voitures de livraison neuves a diminué par rapport à l'année précédente. On en dénombrait 22'600 en 2001 contre seulement 20'100 (soit 11,0% de moins) en 2002. Le nombre de tracteurs à sellette neufs a également reculé, passant de 1271 en 2001 à 1121 (-11,8%) une année plus tard. Enfin, les années 2000 et 2001 semblaient indiquer une reprise dans le secteur des camions: les chiffres de 2002 ne le confirment pas, loin s'en faut. Les ventes ont chuté de 40,9% (4645 véhicules en 2001 contre 2745 en 2002). La part des camions dans les véhicules utilitaires de transport de choses est ainsi retombée à 11,4%, son plus bas niveau depuis 1994. La structure du parc des utilitaires neufs de transport de choses se modifie peu, sauf en ce qui concerne le carburant. Le diesel, traditionnellement réservé aux véhicules lourds, se généralise maintenant aux voitures de livraison. Depuis 1996, il y a plus d'utilitaires neufs avec moteur au diesel qu'avec moteur à essence et la part du diesel progresse sans discontinuer: de 53,9% en 1996, elle a passé à 78,8% en 2002. Apparition d'un nouveau genre de motocycles, les quadricycles à moteur Entre 1995 et en 2000, les mises en circulation de motocycles ont fortement progressé, à cause surtout du succès des motocycles légers. Avec une très légère diminution, les chiffres de 2001 semblaient indiquer qu'on avait atteint un palier. Les résultats de 2002 vont dans le sens d'une diminution indéniable. Le nombre total de motocycles neufs est en baisse sensible (-5,8% en 2002 contre - 1,0% en 2001) et même le nombre des très populaires motocycles légers diminue (-5,2%).

    Depuis 1996, on voit apparaître un nouveau genre de motocycles, les quadricycles à moteur. Ce sont des véhicules à 4 roues, dont la puissance et le poids sont limités, à 15 kW et 550 kg respectivement. En 2002, on comptait plus de 1000 motocycles neufs de ce genre. On trouve parmi eux des véhicules ouverts tout- terrains, aussi appelés "quads", de marques Yamaha (217 véhicules), Kawasaki (142 véhicules) et Bombardier (130 véhicules) principalement, et quelques voiturettes, surtout de marque Aixam (86 véhicules).

    Les données ci-dessus proviennent de la banque de données MOFIS du contrôle fédéral des véhicules. Elles couvrent les mises en circulation de 2002 qui ont été enregistrées dans cette banque de données jusqu'au 15 janvier 2003. Les véhicules de l'administration fédérale et les véhicules militaires (plaques A, P et M) sont inclus.

OFFICE FÉDÉRAL DE LA STATISTIQUE Service de l'information Renseignement: : Albin Raemy, OFS,  section des transports, tél. 032 713 62 11

Commandes de publications: tél.: 032 713 60 60, fax: 032 713 60 61, e-mail: Order@bfs.admin.ch Nouvelles parutions: OFS, Véhicules routiers en Suisse, Mises en circulation de véhicules routiers neufs en 2002, Neuchâtel 2003, no de commande: 031-0200, prix: 16.- fr., à paraître en mars 2003

OFS, Véhicules routiers en Suisse, Parc des véhicules routiers en 2002, Neuchâtel 2003, no de commande: 033-0200, prix: 30.- fr., à paraître en mars 2003 Vous trouverez d’autres informations sur le site Internet de l’OFS à l’adresse http://www.statistique.admin.ch Pour les abonnements aux communiqués de presse de l'OFS, voir   http://www.news-stat.admin.ch



Plus de communiques: Bundesamt für Statistik

Ces informations peuvent également vous intéresser: