Bundesamt für Statistik

Indice suisse des prix à la consommation en janvier 2003 Légère hausse du niveau des prix au début de l'année

      Neuchâtel (ots) - Selon les calculs de l'Office fédéral de la
statistique (OFS), l'indice suisse des prix à la consommation a
progressé de 0,1% en janvier 2003 par rapport à décembre 2002; il
atteint à présent 102,3 points (mai 2000 = 100). En rythme annuel,
le renchérissement a atteint 0,8%, contre 0,9% en décembre 2002 et
0,5% en janvier 2002. Des hausses saisonnières pour les nuitées
hôtelières et une augmentation des prix des produits pétroliers La
légère progression de l'indice des prix en janvier 2003 s'explique
par la hausse observée pour les groupes restaurants et hôtels
(+1,8%), transports (+1,6%), santé (+0,7%), logement et énergie
(+0,5%), loisirs et culture (+0,4%), autres biens et services
(+0,4%), alimentation et boissons non alcoolisées (+0,4%) et
communications (+0,2%). Ces hausses sont principalement dues à des
augmentations saisonnières dans l'hôtellerie et au renchérissement
des produits pétroliers. A l'inverse, l'indice du groupe habillement
et chaussures a connu une forte baisse (-11,9%), en raison notamment
des soldes sur les collections d'hiver. Les trois autres groupes de
biens et de services n'ont pas fait l'objet d'un relevé pendant le
mois sous revue. Evolution des prix des produits du pays et des
produits importés Toujours selon l'OFS, le niveau des prix par
rapport au mois précédent a progressé de 0,5% pour les produits du
pays, alors qu'il a reculé de 1,1% pour les produits importés en
raison de la baisse des prix de l'habillement et des chaussures. En
rythme annuel, les produits du pays ont renchéri de 1,0% et les
produits importés de 0,5% en moyenne.

    Evolution détaillée des prix en janvier 2003 La progression de l'indice du groupe restaurants et hôtels résulte de hausses saisonnières de prix pour les nuitées hôtelières (+14,9%, haute saison dans les stations d'hiver).

    La hausse de l'indice du groupe transports est due principalement à l'augmentation des prix des carburants. Ceux-ci ont progressé de 3,9% par rapport au mois précédent (jour de référence : le 6 janvier). Ils dépassent à présent de 7,0% leur niveau d'il y a un an. Ont également légèrement progressé les prix des automobiles et les tarifs pratiqués pour les services et les réparations. Des adaptations de tarifs hospitaliers dans plusieurs cantons ainsi que de légères hausses de prix pour les soins extra-hospitaliers ont occasionné une augmentation de l'indice du groupe santé. Dans le groupe logement et énergie, les prix du mazout ont renchéri de 11,6% par rapport à décembre 2002 (jour de référence : 6 janvier). Leur niveau est à présent supérieur de 12,5% à celui relevé il y a un an. Les tarifs du gaz ont également subi des augmentations. Dans le groupe loisirs et culture, seuls les tarifs des concessions radio et TV ont été relevés. Ils ont progressé de 4,1% depuis leur dernière adaptation, en janvier 2000. L'indice du groupe autres biens et services a progressé suite au relèvement des primes de l'assurance véhicules et de l'assurance- maladie privée. Dans le groupe alimentation et boissons non alcoolisées, on note une hausse mensuelle des prix des fruits et des légumes. Par rapport à un an auparavant, les prix de ces produits ont toutefois baissé de 7,2% en moyenne. Ont également progressé par rapport au mois précédent les prix des saucisses, du café en grains, du fromage à pâte mi-dure, des bananes et de la viande de veau. Ont notamment reculé les prix du chocolat, des œufs, des produits de petite boulangerie et de la viande de bœuf. La hausse de l'indice du groupe communications résulte de l'augmentation des tarifs de la poste pour les paquets. L'indice du groupe habillement et chaussures a reculé de 11,9%, en raison des soldes pratiqués sur les collections d'hiver.

"Statistique des prix 2002 - Inventaire des mesures politiques influant sur les prix"

    Le Conseil fédéral a chargé l'Office fédéral de la statistique d'estimer chaque année les effets, sur les indices des prix, des mesures politiques adoptées. Les résultats de ces estimations paraîtront prochainement dans la publication "Statistique des prix 2002". Celle-ci dresse l'inventaire des mesures fixées dans des lois- cadre économiques ou prises dans des domaines tels que la fiscalité, les prix administrés, l'agriculture, les transports, l'énergie et l'environnement qui ont influencé l'évolution des prix en l'an 2002 ou qui l'influenceront dans un futur plus ou moins rapproché. Cette publication contiendra pour la première fois l'évolution des indices des prix à la consommation différenciés selon plusieurs groupes de population (retraités, couples avec enfants, familles monoparentales). "Statistique des prix 2002" pourra être téléchargé gratuitement dès le 11 février sur Internet (en format PDF) à l'adresse (http://www.statistique.admin.ch/stat_ch/ber05/ft0500.htm), commandé par téléphone (032 713 60 60) ou par e-mail (order@bfs.admin.ch). Le numéro de commande est 403-0200.

    La nouvelle pondération L'indice des prix à la consommation a été révisé et rebasé pour la dernière fois en mai 2000. Parmi les nouveaux fondements figure l'utilisation de l'indice-chaîne de Laspeyres comme méthode de calcul, dont la pondération est actualisée annuellement. Ainsi, le panier-type est adapté chaque année aux nouvelles habitudes de consommation et donne une image plus fidèle de la réalité. La pondération se base sur les résultats de l'enquête sur les revenus et la consommation, qui est menée chaque année, à partir de l'an 2000. Le mois de référence de la nouvelle pondération du panier-type est décembre 2002. Celle-ci est utilisée pour la première fois dans les résultats de janvier 2003 présentés dans ce communiqué. La nouvelle pondération du panier-type de l'IPC se fonde sur les résultats de l'enquête sur les revenus et la consommation de 2001 (ERC 2001). Celle-ci portait sur un échantillon aléatoire de 3'700 ménages privés tiré de l'annuaire téléphonique, dont les dépenses ont été relevées en détail et extrapolées pour obtenir la structure moyenne des dépenses. Les différents postes du panier-type ont ensuite été pondérés à partir de cette structure.

Entre 2002 et 2003, c'est avant tout l'importance des groupes "alimentation et boissons non alcoolisées", "habillement", "santé" et "communications" qui a augmenté. A l'inverse, la part des groupes "boissons alcoolisées et tabacs", "logement et énergie", "équipement ménager, entretien courant", "loisirs", "Enseignement" et "autres biens et services" a évolué à la baisse. Raccordement mathématique aux anciennes séries de l'indice Les anciennes séries de l'indice, raccordées mathématiquement à la nouvelle série, donnent pour janvier 2003 un indice de 108,5 points sur la base de mai 1993=100, de 150,3 points sur la base de décembre 1982=100, de 187,4 points sur la base de septembre 1977=100 et de 315,9 points sur la base de septembre 1966=100. OFFICE FÉDÉRAL DE LA STATISTIQUE Service d'information _________

    Renseignements: Gilbert Vez, OFS, Section des prix et de la consommation, tél.: 032 / 713 69 00 Vous trouverez d'autres informations sur le site Internet de l'OFS à l'adresse http://www.statistique.admin.ch.

06.02.03



Plus de communiques: Bundesamt für Statistik

Ces informations peuvent également vous intéresser: