Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

30% des passages piétons nettement plus sûrs

Carte de la Suisse

Bern (ots) - En 2014, le test des passages piétons du TCS a concerné les passages jugés dangereux lors des tests de 2010, 2011 et 2012 dans 21 villes suisses. Bilan positif aujourd'hui, car plus de la moitié des passages piétons a connu une modification. Dans un tiers des passages testés, la sécurité a du reste été nettement améliorée. Malgré tout, le TCS relève que 57 des 96 passages piétons testés restent insuffisants et dangereux.

A travers ses tests annuels depuis 2010, le TCS a testé au total 215 passages piétons dans 21 villes suisses : Bâle, Bellinzone, Bienne, Coire, Davos, Delémont, Frauenfeld, Fribourg, Genève, Lausanne, Locarno, Lucerne, Lugano, Neuchâtel, Olten, Sion, Soleure, St-Gall, Thoune, Winterthur et Zurich. Parmi ces 215 passages piétons, le TCS en a testé 96, jugés dangereux par le passé, afin de vérifier leur état actuel.

Plus de la moitié modifiés

Sur les 96 passages piétons testés à nouveau, 54 ont subi des modifications. Ce chiffre réjouissant se traduit par une nette amélioration dans 33 cas. Dans 9 cas, les modifications n'ont pas conduit à des améliorations significatives en matière de sécurité. 12 passages piétons étaient en travaux ou avaient disparu et n'ont donc pas pu être jugés de manière concluante. Ces améliorations très encourageantes démontrent que plusieurs villes ont pris au sérieux la sécurité des piétons sur les passages jugés dangereux. Les tests du TCS ont fait prendre conscience qu'il existe un réel problème d'infrastructure à ce sujet en Suisse.

Les bons élèves

C'est le cas en particulier à Neuchâtel, qui fait office de meilleur élève avec quatre passages piétons améliorés, sur six auparavant insuffisants. Suit Delémont avec trois passages améliorés sur quatre précédemment testés dangereux. A Fribourg et Olten, trois passages piétons ont désormais également obtenu une évaluation positive en termes de sécurité routière. Enfin, deux passages piétons sur trois ont été améliorés à Frauenfeld.

Peuvent mieux faire

Si de nombreux passages piétons ont connu une amélioration, il en demeure trop encore dangereux. 57 passages piétons sur les 96 testés restent en effet insuffisants. 42 d'entre eux n'ont subi aucune modification depuis leur dernier test du TCS et 9 ont été modifiés de manière insuffisante.

A Coire et Lucerne, on retrouve le même cas de figure avec deux passages piétons sur quatre améliorés et deux passages toujours dangereux. A Sion, seulement dans deux cas sur cinq la sécurité des passages piétons a connu une amélioration. A Bienne, un seul passage piétons a été amélioré sur trois jugés insuffisants dans le passé, à Lugano un sur quatre, Locarno un sur cinq, Lausanne un sur six et Genève un sur huit. Au final, Genève affiche encore cinq passages dangereux. Cas de figure similaires à Lausanne où l'on recense quatre passages piétons insuffisants, à Locarno trois, à Lucerne et Lugano deux. A Bienne et Sion, il subsiste un passage piétons dangereux, malgré des améliorations sur d'autres passages. Enfin, à Saint-Gall deux passages piétons demeurent dangereux et un est en travaux.

Les mauvais élèves

Plusieurs villes sont restées sans réaction face à leurs passages piétons pourtant dangereux. Bâle fait pâle figure avec six passages piétons encore dangereux sur six précédemment testés. Même constat à Thoune où aucun des cinq passages piétons insuffisants n'a été amélioré, tout comme à Bellinzone, Davos, Winterthur et Zurich où les trois passages testés en 2010, 2011 et 2012 restent dangereux dans chaque ville. A Soleure, trois passages piétons sont toujours insuffisants et le quatrième a été supprimé.

Supprimer le passage piétons ne supprime pas le danger ! Le cas des passages piétons supprimés ne se retrouve pas qu'à Soleure, puisque le test du TCS a relevé des passages piétons supprimés également à Bienne, Fribourg, Genève, Lugano et Sion. Enfin, il n'a pas été possible de tester un passage piétons par ville à Fribourg, Genève, Lausanne, Locarno, Sion et Saint-Gall, car ils étaient en travaux.

Contact:

Yves Gerber, porte-parole du TCS, 058 827 27 16, 079 249 64 83,
yves.gerber@tcs.ch

Toutes les photos des passages piétons testés, avec leur état lors du
premier test et lors du deuxième test cette année sont disponibles
sur demande.

Les photos du TCS sont sur Flickr -
www.flickr.com/photos/touring_club/collections.

Les vidéos du TCS sont sur Youtube - www.youtube.com/tcs.

Les résultats complets de l'analyse sont disponibles sur
www.pressetcs.ch.



Plus de communiques: Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Ces informations peuvent également vous intéresser: