Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

TCS et gazmobile misent sur les automobiles à gaz naturel - Test national de voitures ménageant l'environnement

Fiat Punto - l''un des trois modèles d''automobiles à gaz naturel. Texte complémentaire par ots. L''utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite. Reproduction sous indication de source: "obs/TCS"

Voir image: www.newsaktuell.ch/f/galerie.htx?type=ops

    Füllinsdorf (ots) - En inaugurant la première station de gaz naturel du TCS au centre TCS de Füllinsdorf (BL) en présence d'Elsbeth Schneider, conseillère d'Etat et directrice des travaux publics et de la protection de l'environnement du canton de Bâle-Ville, la section TCS des deux Bâle mise résolument sur ce carburant peu polluant. Parallèlement, le TCS national lance en collaboration avec gazmobile sa un vaste essai pratique avec 26 voitures "bivalentes", donc fonctionnant au gaz et à l'essence. 10 Opel Zafira, 8 Fiat Punto, 3 Fiat Multipla et 5 Volvo S 60 circuleront dans toute la Suisse sous la devise "Le TCS roule au gaz naturel". Les membres intéressés du TCS peuvent s'adresser au secrétariat de leur section pour essayer pendant quelques jours une de ces voitures.

    L'industrie gazière suisse s'efforce depuis quelques années de faire accepter le gaz naturel comme carburant. Pour imposer définitivement ce type de carburant, il est important de donner aux usagers des informations pratiques sur le fonctionnement des voitures à gaz naturel dans le trafic quotidien, d'où ce vaste essai pratique du TCS, a dit en substance Edgar Schorderet, président central du TCS.

    Le TCS entend offrir à ses membres et au public en général des bases de décision sur les voitures de tourisme bivalentes afin de permettre aux acheteurs de choisir en connaissance de cause. Les véhicules de ce type peuvent fonctionner aussi bien au gaz naturel qu'à l'essence. Lorsqu'ils sont alimentés par du gaz naturel, ce qui sera sans doute le cas le plus fréquent, ils polluent moins l'environnement qu'en marchant à l'essence. Le test pratique du TCS vise à réunir des informations notamment sur le comportement de ces véhicules, sur leur autonomie avec différents modes de conduite, sur l'offre de stations de gaz ainsi que sur la manière de faire le plein.

    15 sections TCS avec 26 véhicules participent à ce test pratique d'une année. Les voitures sont mises à disposition des sections à des conditions particulièrement avantageuses. S'ils le souhaitent, les membres du TCS peuvent essayer un tel véhicule pendant quelques jours.

    Dans son allocution, Edgar Schorderet, président central du TCS, a relevé qu'une rapide extension du réseau de stations de gaz naturel serait une bonne promotion des voitures à gaz.

    Stations et véhicules plus nombreux

    "Le réseau de stations de gaz et l'offre de véhicules fonctionnant au gaz répondront bientôt à la plupart des besoins", a précisément affirmé Hans Wach, administrateur de gazmobile sa à Arlesheim (BL). 43 stations sont actuellement disponibles. Le chiffre de cent stations visé par l'industrie gazière devrait être atteint dans deux à trois ans. Parallèlement, la gamme d'automobiles roulant au gaz naturel et au biogaz ne cesse de s'élargir. Rouler au gaz naturel est une tendance européenne, a encore indiqué Hans Wach. En Italie, quelque 400 000 voitures à gaz sont en circulation alors qu'environ 2000 bus publics à gaz roulent dans les villes françaises. L'UE a pour objectif de réduire sa dépendance du pétrole grâce au gaz naturel et au biogaz, ce qui se traduira également par une réduction des atteintes à l'environnement par le trafic routier.

    Avantages significatifs pour l'environnement

    "Les voitures fonctionnant au gaz naturel et au biogaz ont des avantages significatifs pour l'environnement par rapport aux voitures à essence ou diesel", a poursuivi Hans Wach. Elles produisent peu de polluants atmosphériques, elles n'émettent pas de particules, leurs émissions de CO2 sont inférieures de 25% à celles des véhicules à essence comparables et, enfin, elle ne génèrent presque aucun potentiel de formation d'ozone. Les voitures à gaz sont donc particulièrement indiquées dans le trafic d'agglomération. Le gaz naturel et le biogaz apportent également des avantages notables sur le plan des frais de carburant. Enfin, ces automobiles sont au moins aussi sûres que leurs pendants à essence ou diesel.

    Hans Wach a conclu en se félicitant de l'engagement du TCS dont l'essai pratique "Rouler au gaz naturel" permettra de récolter des expériences pratiques.

    Elsbeth Schneider, conseillère d'Etat, favorable aux voitures à gaz Pour Elsbeth Schneider, conseillère d'Etat et directrice des travaux publics et de la protection de l'environnement du canton de Bâle-Campagne, le gaz naturel représente un carburant innovateur qui mérite d'être soutenu. Pour donner le bon exemple, la direction des travaux publics et de la protection de l'environnement de Bâle-Campagne acheté deux voitures à gaz naturel. Elsbeth Schneider espère que ces nouvelles voitures apporteront une contribution utile à la réalisation de l'objectif d'une "mobilité durable".

    Note:

    Le projet "Le TCS roule au gaz naturel" est soutenu par gazmobile sa, centre de compétence suisse pour la promotion du gaz naturel comme carburant, ainsi que par les importateurs automobiles Opel, Fiat et Volvo.

ots Originaltext: TCS
Internet: www.newsaktuell.ch/f

Contact:
TCS
André Porchet
chef de projet "Le TCS roule au gaz naturel"
Tél.      +41/41/267'18'24
Mobile: +41/78/628'75'73

gazmobile sa
Hans Wach
directeur
CH-4144 Arlesheim
Tél.         +41/61/706'33'33
Internet: www.vehiculeagaz.ch



Plus de communiques: Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Ces informations peuvent également vous intéresser: