Mepha Pharma AG

Mepha lance un générique du médicament le plus vendu - Potentiel d'économie dépassant 40 millions de francs

Grâce au générique Omezol-Mepha, dès aujourd'hui, le médicament original le plus vendu en Suisse peut être remplacé. Le potentiel d'énonomie des génériques passe ainsi de 200 à 250 millions de francs par année. L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite. Reproduction sous indication de source: "ops/Mepha ...

Voir image: www.newsaktuell.ch/f/story.htx?nr=100464620

    Aesch (ots) - Le premier fabricant de génériques suisse, Mepha Pharma SA, dont le siège est à Aesch/BL, lance aujourd'hui un générique de Antra, un médicament contre les maladies gastriques et aussi le médicament le plus vendu en Suisse. En utilisant systématiquement le médicament subséquent Omezol-Mepha, le secteur suisse de la santé pourrait être allégé d'un montant de 40 millions de francs par année.

    Le 30 juin 2003, le brevet du médicament Antra d'Astra-Zeneca, utilisé dans le traitement de maladies gastriques, est arrivé à échéance. La préparation originale a généré l'année dernière un chiffre d'affaires de plus de 82 millions de francs suisses et a donc été le médicament le plus vendu. Aujourd'hui, Mepha Pharma SA lance un générique de ce médicament qui ne se distingue de l'original ni dans l'efficacité, ni dans la qualité, ni dans la sécurité. Le prix du générique Omezol-Mepha se situe néanmoins, selon la grandeur de l'emballage, entre 39 et 60% au-dessous du prix du médicament original. Si tous les patients passaient au générique, des frais de santé d'un montant d'environ 40 millions de francs par année pourraient être économisés.

    Faire des économies avec les génériques est profitable non seulement à chacun, mais aussi à l'ensemble de la population. Malgré cela, le potentiel d'économie des génériques qui, après l'introduction d'Omezol-Mepha, atteindra environ 250 millions de francs par année, n'est pas complètement exploité. La part de marché de cette alternative avantageuse ne s'élève en effet qu'à 3,9%. Une utilisation systématique des génériques pourrait la porter à 18%. Afin de promouvoir les génériques, Mepha Pharma SA soutient la création d'un système d'incitation pour les médecins tout comme, par exemple, l'introduction d'un point de taxe et la suppression de la participation aux frais pour les patients conscients des coûts qui préfèrent les génériques. De telles mesures auraient des conséquences positives sur l'ensemble des frais de médicaments.

ots Originaltext : Mepha Pharma SA
Internet: www.newsaktuell.ch
ops Originalpictureservice:
www.newsaktuell.ch/f/story.htx?nr=100464620

Contact:
Andreas Bosshard
CEO, Mepha Pharma SA
tél. +41/61/705-42-10
fax  +41/61/705-43-85
e-mail: Andreas.Bosshard@mepha.ch.



Plus de communiques: Mepha Pharma AG

Ces informations peuvent également vous intéresser: