HEKS - Hilfswerke der Evang. Kirche

Résultats 2014 de l'EPER : nouvelle amélioration

Lausanne (ots) - En 2014, malgré un contexte économique difficile, les recettes totales de l'Entraide Protestante Suisse (EPER) ont augmenté une nouvelle fois pour atteindre CHF 69,2 millions (+4%). Les frais administratifs ont représenté 13,4% des charges totales (selon une étude publiée en 2015 par ZEWO sur 360 organisations suisses à but non lucratif, la moyenne s'élève à 21%).

En 2014, la hausse marquée des legs et des dons d'entreprises et l'augmentation des montants issus de mandats de la Confédération, des cantons et des communes ont permis à l'EPER d'augmenter ses recettes totales de CHF 2,6 millions par rapport à l'année précédente. Au total, les dons et legs se sont élevés à CHF 28,3 millions (contre CHF 27 millions en 2013). Les Eglises cantonales, les paroisses locales et les autres organisations ecclésiales ont contribué à hauteur de CHF 15,2 millions environ (soit 21,9%) aux recettes totales, d'un montant de CHF 69,2 millions. Les dons des particuliers se sont élevés à CHF 8,8 millions (12,7%), tandis que les contributions de la Confédération, des cantons, des communes et de la Chaîne du Bonheur ont représenté CHF 18,5 millions (26,6%). Enfin, les prestations fournies dans le cadre de conventions par les cinq Bureaux régionaux et le Secrétariat romand de l'EPER ont engendré CHF 14,5 millions (20,9%) de recettes.

Petits moyens, grands effets

Fidèle à son slogan, l'EPER a financé en Suisse 53 projets gérés par ses Bureaux régionaux et son Secrétariat romand pour un montant de près de CHF 23,4 millions. Ceux-ci étaient consacrés aux thématiques centrales que sont l'intégration sociale et la défense des droits des personnes socialement défavorisés.

Les Bureaux régionaux ont par exemple mené quelque 19 000 consultations en faveur de personnes requérantes d'asile et socialement défavorisées. Quelque CHF 24,5 millions ont été alloués à 255 projets d'aide à l'étranger ; menés dans 33 pays d'Europe, d'Asie, d'Afrique et d'Amérique latine, ceux-ci étaient principalement consacrés au développement des communautés rurales et à la prévention des conflits et la promotion de la paix. Par ailleurs, l'EPER a fourni une aide humanitaire après des catastrophes naturelles et des conflits armés à près de 270 000 personnes à travers le monde, pour un montant de CHF 5,7 millions.

Dans le cadre de la collaboration avec les Eglises d'Europe de l'Est, plus de 18 000 personnes ont également bénéficié des services de diaconie de l'EPER - notamment soins à domicile, foyers pour les femmes ou prestations pour les jeunes - en Albanie, Roumanie, Serbie, Hongrie, République tchèque et Ukraine.

Informations complémentaires :


Philippe Bovey, Secrétaire romand, 078 661 08 97,
philippe.bovey@eper.ch



Ces informations peuvent également vous intéresser: