Eidg. Volkswirtschaftsdepartement (EVD)

EVD: La Suisse salue la nouvelle impulsion donnée à Genève aux négociations sur le cycle de Doha

      Berne (ots) - Les 147 membres de l'Organisation mondiale du
Commerce (OMC) se sont entendus dans la nuit de samedi à dimanche
sur un cadre permettant la poursuite des négociations du cycles de
Doha. Ils ont de la sorte surmonté l'échec de la Conférence
ministérielle de Cancun en 2003. La réunion de Genève a permis de
conclure des accords-cadres pour l'agriculture et les produits
industriels, de dynamiser les négociations sur les services et de
lancer de lancer des négociations pour faciliter les échanges. Le
président de la Confédération Joseph Deiss, qui dirigeait la
délégation suisse, salue ce résultat: "C'est un pas décisif pour une
ouverture de l'économie mondiale, qui profite à tous les pays. En
outre, cet accord prend en considération les intérêts de tous les
secteurs de l'économie suisse."

    L'accord-cadre conclu dans le domaine de l'agriculture représente un pas supplémentaire en direction de la libéralisation du marché. Il tient compte en partie des besoins spécifiques de l'agriculture suisse. Cet accord conduira à la fin des négociations à une baisse de la protection à la frontière, à une réduction du soutien interne lié à la production et à une suppression des subventions à l'exportation. De nombreux détails restent cependant encore ouverts. Ils devront être réglés lors des négociations sectorielles agendées dès le début de l'automne.

    Les effets de cet accord sur l'agriculture suisse sont rendus supportables par les réformes déjà mises en oeuvre et à venir de la politique agricole.

    Globalement, la décision prise à Genève par le Conseil général de l'OMC répond aux intérêts de la Suisse: elle doit pouvoir s'appuyer sur un système de règles du commerce international qui fonctionne bien. Les négociations sur une amélioration de l'accès au marché dans le domaine des biens industriels et dans le secteur des services lui sont particulièrement importantes, de même que les simplifications dans les formalités douanières. Les résultats de ces négociations permettront un meilleur accès aux marchés émergents extra-européens.

Genève, le 1er août 2004

DEPARTEMENT FEDERAL DE L'ECONOMIE Service de presse et d'information

Renseignements: Christophe Hans, Porte-parole DFE, Tel :  + 41-79-305 14 57



Plus de communiques: Eidg. Volkswirtschaftsdepartement (EVD)

Ces informations peuvent également vous intéresser: