Eidg. Volkswirtschaftsdepartement (EVD)

EVD: Le Président de la Confédération, Joseph Deiss, rencontre la présidence irlandaise de l’UE Entretiens avec le Premier ministre Ahern et la Présidente McAleese

      Berne (ots) - Le Président de la Confédération a rencontré lundi, à
Dublin, le Président du Conseil de l’Union européenne, le Premier
ministre irlandais Bertie Ahern, ainsi que la vice-premier ministre
Mary Harney, le ministre des finances Charlie McCreevy et la
Présidente irlandaise Mary McAleese. Au cours de ces rencontres, les
négociations bilatérales II ont occupé le devant de la scène. Le
chef du DFE a répété au président de l’UE que la Suisse
n’envisageait pas de conclure les dossiers séparément: l’accord sur
la fiscalité de l'épargne n’aboutira que si des solutions sont
également trouvées dans le dossier Schengen/Dublin.

    Après avoir refusé catégoriquement, la semaine dernière, la demande du conseil Ecofin, qui souhaitait conclure séparément l’accord sur la fiscalité de l’épargne, le Président Deiss a une nouvelle fois rappelé, à Dublin, la position de la Suisse, restée inchangée: les bilatérales II seront conclues dans leur ensemble ou n’aboutiront pas («nothing is agreed until everything is agreed»).

    Par cette approche globale, le Conseil fédéral veut s’assurer que les intérêts légitimes de la Suisse soient pris en compte dans les bilatérales II. Renforcer la sûreté intérieure de la Suisse et simplifier sa politique en matière d'asile par le biais d'une adhésion aux acquis de Schengen et Dublin comptent au nombre de ces intérêts. Le Président de la Confédération a souligné que la Suisse avait fait de larges concessions concernant la fiscalité de l’épargne et que le Conseil fédéral attendait à présent que l’UE lui rende la pareille dans les questions en suspens.

    M. Deiss a également relevé que les bilatérales II sont à deux doigts d’aboutir, les deux derniers points en suspens dans le domaine des infractions à caractère fiscal étant clairement délimités. Selon lui, les solutions sont à portée de main si l’UE en a la volonté politique. Le Président de la Confédération a encouragé le Premier ministre irlandais à profiter de son semestre de présidence pour mener à terme les négociations bilatérales II.

    Concernant les négociations relatives à l’élargissement de l’accord sur la libre-circulation des personnes (bilatérales I), les deux parties se sont montrées confiantes: un accord sera trouvé sous peu. Lors des dernières négociations, le 4 février, la Suisse et l’UE étaient convenues que la Suisse pourrait, dans le cadre d’un régime transitoire de sept ans, mettre en place de manière contrôlée l’ouverture de ses frontières aux personnes originaires des nouveaux États membres de l’UE.

Pour de plus amples renseignements: Manuel Sager, chef de l’information du DFE, tél.: +41 79 777 67 85 Adrian Sollberger, chef de l’information du Bureau de l’intégration DFAE/DFE, tél.: +41 31 322 26 40; GSM: +41 79 301 62 84



Plus de communiques: Eidg. Volkswirtschaftsdepartement (EVD)

Ces informations peuvent également vous intéresser: