Eidg. Departement des Innern (EDI)

Susanne Suter, nouvelle présidente du Conseil suisse de la science et de la technologie

      (ots) - Le Conseil fédéral a confié la présidence du Conseil suisse
de la science et de la technologie (CSST) au professeur Susanne
Suter, responsable du Département Pédiatrie de l'Université de
Genève. Susanne Suter succèdera, le 1er janvier 2004, au professeur
Gottfried Schatz qui présidait le CSST depuis mai 2000. Le Conseil
fédéral a également reconduit sept membres actuels du CSST et nommé
quatre nouveaux membres issus du monde de l'éducation, de la
recherche et de la technologie.

    Mme Susanne Suter, originaire de Zurich et née en 1943, a fait ses études de médecine à Zurich et à Vienne. Elle a été nommée en 1990 professeur ordinaire de médecine pédiatrique et médecin chef du service de pédiatrie à l'Université de Genève. Depuis 1994, elle est responsable de l'ensemble des services du Département de pédiatrie des Hôpitaux universitaires de Genève. Elle est membre de diverses associations spécialisées internationales, a siégé ou siège encore dans de nombreuses commissions spécialisées aux niveaux national et régional. Elle fait partie depuis 1994 du Conseil de la recherche du Fonds national suisse de la recherche scientifique. Lauréate du Prix Inpharzam de la Société suisse de pédiatrie, Susanne Suter a obtenu en 2000 le Prix Otto Naegeli de la Fondation Bonizzi-Theler.

    Parallèlement à son activité dans la recherche clinique et à son engagement pour la formation de la relève scientifique, Mme Suter participe à la réforme de l'enseignement de la médecine. Sa connaissance des structures de l'enseignement supérieur en Suisse est largement reconnue. Par ses recherches dans le domaine des maladies héréditaires et par son activité dans les commissions et les groupes de travail les plus importants, Susanne Suter a acquis un rayonnement national et international.

    Le Conseil fédéral a profité de la nomination de Mme Suter pour remercier le professeur Gottfried Schatz. Sous sa présidence, le CSST a adapté son fonctionnement afin de réaliser la meilleure intégration des domaines politiques de la formation, de la recherche et de la technologie voulus par le Parlement. En tant qu'institution indépendante, porte-parole de la science, le CSST a pour mission d'élaborer des conceptions novatrices pour la politique suisse de la formation, de la recherche et de la technologie.

    Le Conseil fédéral a enfin pris acte, en les remerciant, des démissions de Manfred Karobath, Vittorio Magnago Lampugnani, Jane Royston, Martin Vetterli, Rolf Zinkernagel, tous membres du CSST depuis l'année 2000.

    Enfin, le Conseil fédéral a arrêté la composition du CSST pour les quatre prochaines années en confirmant sept membres sortants et en nommant six nouveaux. Sont reconduits dans leur fonction les professeurs Catherine Nissen- Druey (membre depuis 1993), Fritz Fahrni, Bettina Heintz, Joseph Jurt, Laurence Rieben, Sarah Springman (tous membres depuis 2000) et Walter Stoffel (membre depuis 2003). Sont nouvellement nommés les professeurs Karl Aberer, Willy Benz, Alex Mauron et Matthias Peter.

DÉPARTEMENT FÉDÉRAL DE L'INTÉRIEUR Service de presse et d'information DÉPARTEMENT FÉDÉRAL DE L'ÉCONOMIE Service de presse et d'information

Renseignements: Charles Kleiber, Secrétaire d'Etat à la science et à la recherche, tél. 031 322 64 97

Annexe: C.V. des membres du Conseil suisse de la science et de la technologie pendant les années 2004 à 2007

Annexe: C.V. des membres du Conseil suisse de la science et de la technologie pendant les années 2004 à 2007

    Karl Aberer (EPFL) Né en 1962; originaire de Hohenems (A), études à Dornbirn (A) et à l'EPF de Zurich; doctorat en mathématiques en 1991. Depuis 2000, professeur ordinaire d'informatique fondamentale à l'EPF de Lausanne.

    Willy Benz (Berne) Né en 1955; originaire de Neuchâtel, études de physique à l'Université de Neuchâtel; doctorat d'astrophysique de l'Université de Genève en 1984. Professeur ordinaire de physique à l'Université de Berne depuis 1997; depuis 1998 professeur associé au Department of Astronomy and Planetary Sciences, University of Arizona, Tucson, USA.

    Fritz Fahrni (Zollikon) Né en 1942 à Winterthur; diplôme d'ingénieur sur machines à l'EPFZ (1966); doctorat en Mechanical Engineering/Fluid Dynamics à l'Illinois Institute of Technology, Chicago (1970); chef du développement des turbines à gaz chez Sulzer SA, chef du secteur principal des turbines à gaz; chef du secteur de produits machines à tisser; chef de la division machines textiles; président de la direction du groupe (1988-1999); double chaire en gestion technologique et gestion d'entreprise à l'EPF de Zurich et à l'Université de Saint-Gall (depuis 1999).

    Bettina Heintz (Zurich) Née en 1949 à Zurich; licence en sociologie et histoire sociale (1981); doctorat en histoire sociale (1991); habilitation à la Freie Universität de Berlin (1996); depuis 1997 professeur en sociologie générale à la Johannes-Gutenberg-Universität de Mayence.

    Joseph Jurt (Fribourg en Brisgau, D) Né en 1940 à Willisau; études de langues et littératures romanes et d'histoire à Fribourg et Paris (1962-1966), habilitation en philologie romane à l'Université de Regensburg (1978), où il est nommé professeur en 1980; depuis 1989 président du conseil du Centre d'études françaises à l'Université de Fribourg en Brisgau; depuis 1997 membre du Haut-conseil culturel franco-allemand.

    Alex Mauron (Genève) Né en 1951; double nationalité franco-suisse. Docteur en sciences naturelles de l'Université de Lausanne. Depuis 2001 professeur ordinaire de bioéthique à l'Université de Genève.

    Catherine Nissen-Druey (Bâle) Née en 1939 à Bâle; diplôme fédéral de médecine (Zurich 1965); doctorat (Basel 1966); habilitation 1982; spécialisation en hématologie (1983); cheffe du laboratoire d'hématologie expérimentale du Département Recherche de l'Université de Bâle (depuis 1983).

    Matthias Peter (EPFZ) Né en 1962. Docteur en génie génétique et biologie cellulaire de l'EPF de Zurich, où il devient en 2002 professeur ordinaire de biochimie.

    Laurence Rieben (Genève) Née en 1939. Docteur en psychologie de l'Université de Genève. Professeur ordinaire de sciences de l'éducation à l'Université de Genève, dont elle fut vice-rectrice de 1995 à 1999.

    Sarah Springman (Zurich) Née en 1956 en Grande-Bretagne; Master of Philosophy in Soil Mechanics (1984); Doctor of Philosophy in Soil Mechanics (1989); professeur ordinaire de géotechnique à l'EPFZ (depuis 1997).

    Walter Stoffel (Fribourg) Né en 1949, originaire de Zurich; docteur en droit de l'Université de Fribourg, où il est nommé professeur ordinaire en 1987.

    Susanne Suter (Genève) Née en 1943 dans le canton de Zurich. Etudes de médecine à Zurich et à Vienne. Formation postgrade à Genève et à San Francisco. Nommée en 1990 professeur ordinaire de médecine pédiatrique et médecin chef du service de pédiatrie à l'Université de Genève, elle est responsable de l'ensemble des services du Département de pédiatrie des Hôpitaux universitaires de Genève.



Plus de communiques: Eidg. Departement des Innern (EDI)

Ces informations peuvent également vous intéresser: