Eidg. Departement des Innern (EDI)

EDI: Lettre de félicitation à Monsieur le Professeur Kurt Wüthrich, Institut für Molekularbiologie und Biophysik

Berne (ots) - Monsieur le Professeur, cher Monsieur Wüthrich, Je viens d'apprendre que vous avez obtenu le Prix Nobel de chimie 2002 et je tiens à être parmi les premières à venir vous en féliciter très sincèrement et très chaleureusement. Je sais combien cette récompense est amplement méritée. Vous avez choisi, pour étudier ces supports essentiels de la vie que sont les protéines, une méthode qui sortait des chemins battus, la résonance magnétique nucléaire. Avec brio et élégance, vous avez montré qu'elle permettait de caractériser la structure de ces molécules dans des conditions très proches de leur état naturel et vous avez ainsi lancé une ligne de recherche fructueuse qui a fait école et qui commence à avoir un impact décisif sur des problèmes qui touchent au domaine biomédical. Vous avez ainsi démontré, comme les plus grands savants avant vous, qu'une bonne recherche doit savoir se distancer des idées reçues pour oser ouvrir avec courage et persévérance des voies nouvelles qui dévoilent à leur tour des perspectives inédites. L'honneur qui vous est fait aujourd'hui rejaillit, une fois de plus, sur l'Ecole polytechnique fédérale et j'en suis heureuse et fière. Il démontre que les hautes écoles de notre pays et, en ce qui vous concerne, celles qui dépendent directement de la Confédération ont su créer les conditions-cadres nécessaires à l'épanouissement d'une recherche de qualité. Je sais que je peux compter sur vous et sur le poids additionnel que confère le Prix Nobel à vos avis pour défendre vigoureusement, avec les organes chargés de la politique scientifique de notre pays, la cause de la recherche fondamentale libre. Je me réjouis de pouvoir vous redire tout cela lors d'une de nos prochaines rencontres et de vous renouveler alors de vive voix mes félicitations. Dans cette attente, je prie d'accepter, Monsieur le Professeur, cher Monsieur Wüthrich, mes très cordiales salutations. Ruth Dreifuss

Ces informations peuvent également vous intéresser: