Bundesamt für Kommunikation (BAKOM)

BAKOM: Embargo: 25 novembre 2002, 17h00 Les prix "Chevalier de la communication" 2002 ont été décernés

    Bienne (ots) - Les prix "Chevalier de la communication" 2002 ont été décernés

    Les gagnants du concours "Chevalier de la communication" de cette année ont reçu leur prix lundi soir au Musée historique de Berne. La diversité des projets primés démontre que le fossé numérique en Suisse peut être comblé par des idées diverses et novatrices. Les projets récompensés provenaient de Bellinzone, Bienne, Bâle et Saint- Gall. Les prix ont été remis par les directeurs de l'Office fédéral de la communication et de l'Office fédéral de la culture.

    L'être humain au cur des projets Cette année, la remise des prix a eu lieu le lundi 25 novembre 2002, au Musée historique de Berne. La manifestation a commencé par un court débat plein d'humour sur "l'homme et la machine", au cours duquel des hommes et des robots ont pris la parole. Parmi les personnalités invitées se trouvaient : Christian Hauri, psychologue et informaticien, chef de n-able à Zurich; RoboX, Autonomous Systems Lab, à l'EPFL Lausanne; ainsi que Matthias Günther, acteur et conseiller artistique, Théâtre de Bâle. Ils ont rendu le public attentif au fait qu'à l'avenir également, il faudra veiller à ce que les êtres humains puissent faire un usage constructif et intelligent des nouvelles technologies de l'information et de la communication.

    Le rapport qui unit l'homme à la machine - plus précisément à l'ordinateur - est au cur des projets qui ont été primés. Composé d'experts de différents domaines, tels que la formation, le travail social, la jeunesse et les technologies de l'information, le jury a choisi quatre initiatives qui, au-delà des compétences professionnelles relatives à l'ordinateur, l'internet et aux banques de données, placent l'être humain au centre des efforts fournis.

    Les gagnants de l'édition 2002 Marc Furrer, directeur de l'Office fédéral de la communication (OFCOM), et David Streiff, directeur de l'Office fédéral de la culture (OFC), ont récompensé les gagnants de cette année. Outre les trois prix d'un montant total de Fr. 50'000.-, un quatrième prix a été attribué cette année; il s'agit d'une "Mention spéciale" d'une valeur de Fr. 5'000.-. Les quatre projets que le jury a décidé de primer sont les suivants:

    - Le prix Chevalier de la communication, d'une valeur de Fr. 20'000., a été décerné à Fredy Conrad de Bellinzone et à son équipe pour leur projet "Ipazia Libri", qui a su concilier des médias anciens et nouveaux pour la réintégration sociale et professionnelle des personnes impliquées.

    - Le prix Jeunesse, d'une valeur de Fr. 20'000.-, a été décerné au Centre Animation Jeunesse de Bienne pour son projet "J'ai ma tête sur internet", qui favorise l'acquisition de connaissances informatiques et cybernétiques tant des jeunes étrangers et de leurs familles que des jeunes issus de milieux sociaux défavorisés.

    - Le Prix spécial "Les TIC et la diversité culturelle", d'une valeur de Fr. 10'000.-, a récompensé l'association Pro Migrante de Bâle pour son projet "Internet pour les émigrés du troisième âge" ("per la Terza Età in emigrazione"). En valorisant l'identité culturelle d'immigrés d'un certain âge qui vivent en Suisse, ce projet favorise un apprentissage commun et lutte contre la menace d'un éventuel isolement auquel ces personnes sont exposées.

    - La Mention spéciale der Jury, d'une valeur de Fr. 5'000.-, a récompensé M. Gerhard Bremer de Saint-Gall pour son engagement en tant qu'instigateur et mécène de 'idée Computeria' en Suisse.

    Le concours Placé sous le patronage du conseiller fédéral Moritz Leuenberger, le concours "Chevalier de la communication" est organisé chaque année par l'Office fédéral de la communication et l'Office fédéral de la culture. Ce concours s'inscrit dans la stratégie du Conseil fédéral pour une société de l'information en Suisse. Organisé pour la deuxième fois cette année, il prime des projets qui contribuent à réduire la fracture numérique en Suisse. Les projets retenus doivent donc favoriser l'utilisation des technologies de l'information et de la communication (TIC) et faciliter l'accès à ces dernières, notamment aux couches sociales qui sont (pour l'instant) moins familiarisées avec l'internet que la moyenne de la population. Cette année, cinquante groupes et particuliers ont présenté des projets pour le concours.

    La mise au concours des prix "Chevalier de la communication" 2003 sera ouverte au printemps prochain. Vous trouverez de plus amples informations ainsi que les conditions de participation sur le site suivant: www.comknight.ch.

OFCOM - Office fédéral de la communication Service de presse OFC - Office fédéral de la culture Service de presse et d'information

Renseignements : Sabine Brenner, service de coordination Société de l'information, OFCOM, tél. 032.327 58 79 Ursula Dubois, responsable Communication OFC, tél. 031.322 79 85

    Description détaillée des projets primés sur le site: www.comknight.ch.



Ces informations peuvent également vous intéresser: