Tous
Abonner Stillförderung Schweiz

03.09.2018 – 11:35

Stillförderung Schweiz

Lait de donneuses fiable : créer des banques de lait dans toutes les régions de la Suisse
nouvelle analyse des expériences avec l'échange de lait maternel de Promotion allaitement maternel Suisse

Berne (ots)

Le lait de donneuses est, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la meilleure alternative au lait maternel. Une nouvelle analyse des expériences faites avec l'échange de lait maternel a pourtant démontré qu'une infrastructure fiable fait encore défaut en Suisse. Promotion allaitement maternel Suisse préconise la création de conditions cadres standardisées pour la mise en place d'un réseau national de banques de lait destinées avant tout aux prématurés. De plus, le lait maternel devrait être désigné comme denrée alimentaire ou produit sanguin dans la loi.

Dans son étude « The Milk Gap » , réalisée sur mandat de Promotion allaitement maternel Suisse, Jacqueline Barin dresse un bilan des expériences faites dans notre pays en ce qui concerne les banques de lait et les pratiques d'échange de lait maternel. Elle a mené des interviews avec des consultantes en lactation dans divers hôpitaux ainsi qu'avec des mères qui ont offert ou recherché du lait et elle a analysé des sites internet destinés à l'échange et la vente de lait maternel. Sa conclusion : les pratiques des banques de lait, qui, d'ailleurs, ne sont disponibles qu'en Suisse alémanique, sont très hétérogènes et elles connaissent parfois des pénuries de lait de donneuses. Les hôpitaux se voient confrontés à certains obstacles à la création de nouvelles banques de lait, dont notamment un manque de finances, d'infrastructures et de soutien. Sur les plateformes en ligne on trouve des informations très diverses et on constate l'absence d'une gestion qualité et de dispositions régissant la responsabilité. Ce sont donc les utilisatrices et leurs enfants qui supportent l'intégralité des risques liés à l'échange de lait maternel cru, non pasteurisé.

Les lacunes existantes en matière d'approvisionnement en lait maternel doivent être comblées - au moins pour les prématurés. Cela nécessite un large soutien de tous les acteurs de la société. Il faut notamment que les banques de lait soient plus grandes et mieux réparties du point de vue géographique. Une infrastructure fiable peut contribuer à répondre aux besoins des donneuses de lait et des consommatrices.

À l'avis de Promotion allaitement maternel Suisse, une condition préalable à ces mesures est la désignation du lait maternel comme denrée alimentaire ou produit sanguin dans la loi suisse. La création de banques de lait pour prématurés dans toutes les régions du pays doit être accompagnée par des projets de recherche et une analyse coûts-efficacité pour évaluer les bénéfices. De plus, il serait utile de mener des campagnes d'information sur les avantages du lait maternel et les risques liés à l'échange de lait non contrôlé.

Les bourses de lait maternel sont un des thèmes principaux des symposiums de Promotion allaitement maternel Suisse, qui auront lieu le 4 septembre au CHUV, à Lausanne et le 13 septembre à l'hôpital universitaire de Zurich. L'auteure présentera les résultats de ses recherches lors des deux manifestations.

JACQUELINE BARIN. THE MILK GAP : CONTEXTUALIZING HUMAN MILK BANKING AND INFORMAL MILK SHARING PRACTICES AND PERCEPTIONS IN SWITZERLAND (2018, Promotion allaitement maternel Suisse) Abstract, Full Report

Contact:

Pour des informations complémentaires, les médias sont priés de
s'adresser à Dr med. Katharina Quack Lötscher, présidente de la
commission scientifique de Promotion allaitement maternel Suisse, +41
(77) 206 6084 (de 11h00 à 13h00 et dès 16h00).