Tous
Abonner
Abonner Swissmem

20.11.2018 – 10:00

Swissmem

Industrie MEM : le dynamisme de croissance faiblit

Un document

Zurich (ots)

La situation de l'industrie des machines, des équipements électriques et des métaux (industrie MEM) reste réjouissante. Au cours des neuf premiers mois de l'année en cours, le chiffre d'affaires dans la branche MEM a progressé de 13,6% et les entrées de commandes de 13,1% par rapport à la même période de l'année précédente. Les exportations ont également évolué de manière positive dans tous les débouchés (+6,1%). Cependant, comparées à la même période du trimestre précédent, les entrées de commandes ont diminué de 6,0% au cours du troisième trimestre tout en restant à un niveau relativement élevé. En raison du léger ralentissement de la conjoncture dans les débouchés importants de l'industrie MEM, Swissmem prévoit pour les mois à venir un essoufflement du développement commercial.

Par rapport au trimestre comparable de l'année précédente, le chiffre d'affaires dans l'industrie des machines, des équipements électriques et des métaux (industrie MEM) a augmenté de 8,5% au cours du troisième trimestre 2018. Globalement, au cours des neuf premiers mois, le chiffre d'affaires dans la branche MEM a augmenté de 13,6% par rapport à l'année précédente. Les grandes entreprises et les PME en ont profité à part égale. Dans la même période, de janvier à septembre 2018, les entrées de commandes ont également progressé de 13,1% comparées à 2017. Néanmoins, le dynamisme de croissance a été interrompu au cours du troisième trimestre. Par rapport au trimestre correspondant en 2017, les entrées de commandes ont diminué de 6,0%.

Au cours du troisième trimestre 2018, le taux d'utilisation des capacités de production était de 91,2% et se situait ainsi nettement au-dessus de la moyenne de 86,4% durant plusieurs années. Selon les dernières données du KOF, ce chiffre n'a pratiquement pas changé en octobre 2018. La bonne marche des affaires dans la branche MEM a aussi des conséquences sur le taux d'occupation. Par rapport à la période correspondante de l'année précédente, le nombre de collaborateurs a augmenté au premier semestre 2018 de 5 300 personnes pour passer à 317 500 collaborateurs.

Exportations : croissance dans tous les débouchés

Selon les chiffres de l'administration fédérale des douanes, les exportations de l'industrie MEM ont augmenté au cours des neuf premiers mois 2018 de 6,1% par rapport à la période correspondante de l'année précédente et ont atteint une valeur de marchandise de 51,7 milliards de francs. Les exportations ont augmenté dans tous les débouchés importants. L'évolution des exportations vers les USA (+10,8%) et l'UE (+6,9%) a été particulièrement réjouissante. Les exportations vers l'Asie ont également légèrement augmenté (+0,9%). Si l'on considère les différents secteurs de production, les exportations dans la métallurgie ont augmenté de 11,1%, celles pour les instruments de précision de 8,1%, dans la construction des machines de 6,3% et celles dans l'électrotechnique/électronique de 6,1%. À lui seul, le troisième trimestre 2018 affiche également une légère diminution du dynamisme de croissance au niveau des exportations.

Probable essoufflement de la marche des affaires

La situation dans l'industrie MEM reste réjouissante. Certes, les entrées de commandes ont légèrement baissé au cours du troisième trimestre 2018 par rapport à la période correspondante en 2017. Cependant, le taux d'indice des entrées de commandes nous indique qu'elles restent à un niveau relativement élevé. À l'exception des USA, l'évolution conjoncturelle semble indiquer un affaiblissement du dynamisme de croissance dans les débouchés majeurs. Hans Hess, président de Swissmem, évalue la situation actuelle en conséquence : « Il est vrai que l'évolution des affaires de l'industrie MEM est réjouissante. Je pense cependant que nous allons rencontrer un essoufflement dans les prochains mois en raison de l'évolution conjoncturelle ». Cette appréciation se calque sur les attentes des entrepreneurs dans la branche MEM. Selon une enquête réalisée par Swissmem en octobre 2018, 49% des entreprises s'attendent pour les douze mois à venir à un niveau de commandes régulier de l'étranger. Néanmoins, 30% s'attendent à une augmentation des commandes. Toutefois, la part de ceux qui s'attendent à un recul des commandes a passé récemment de 13 à 21%.

Non à l'initiative pour l'autodétermination

Le 25 novembre 2018, le peuple se prononcera sur l'initiative pour l'autodétermination. Pour l'industrie MEM, cette initiative est importante étant donné qu'elle menace de nombreux contrats internationaux qui garantissent un accès sans obstacles aux débouchés. « Pour moi il va de soi qu'on respecte les contrats qu'on conclue. C'est ce que j'attends également de tous les autres acteurs, qu'il s'agisse d'un partenaire commercial ou d'un état », explique Hans Hess. Avec l'initiative pour l'autodétermination, l'UDC veut mettre fin à cette évidence. Hans Hess souligne le fait que « en tant qu'État de droit et de nation d'exportation, la Suisse ne peut pas se le permettre ». Par conséquent, le Conseil de Swissmem rejette l'initiative pour l'autodétermination.

Contact:

Philippe Cordonier, responsable Suisse romande
Tél. +41 21 613 35 85 / portable +41 79 644 46 77
E-mail : p.cordonier@swissmem.ch

Ivo Zimmermann, chef Communication
Tél. +41 44 384 48 50 / portable +41 79 580 04 84
E-mail : i.zimmermann@swissmem.ch