Arbonia AG

Arbonia enregistre un chiffre d'affaires en croissance solide

Un document

Arbon (ots) - Arbon, le 19 janvier 2017 - La société Arbonia enregistre un chiffre d'affaires net de CHF 995,3 millions. Comparé à l'exercice précédent, ce chiffre correspond à une progression de 5,7%, soit 0,9% en valeur corrigée des effets de change et des acquisitions. Cette croissance a pu être réalisée malgré la délocalisation des capacités de production et malgré une conjoncture de marché toujours aussi difficile dans de nombreux pays européens.

Au cours de l'exercice 2016, le chiffre d'affaires du groupe Arbonia a été influencé par une situation qui est restée tout à la fois délicate et hétérogène dans l'industrie du bâtiment en Europe, ainsi que par des projets de restructuration et d'optimisation à grande échelle. Le chiffre d'affaires net du groupe Arbonia a augmenté de 5,7 % au cours de l'exercice 2016, atteignant les CHF 995,3 millions. En valeur corrigée des effets de change et des acquisitions, cela représente une augmentation de 0,9%. Cette croissance a bénéficié de la tendance à la hausse sur le marché allemand, tendance qui reste soutenue, et d'une conjoncture économique favorable sur les marchés d'Europe de l'Est. Les nombreux projets d'optimisation et d'investissement se sont globalement déroulés comme prévu et ont déjà pu, pour certains, déployer leurs effets.

L'évolution du chiffre d'affaires correspond aux attentes du marché et se situe en outre dans le cadre des prévisions de chiffre d'affaires annuel d'environ CHF 1 milliard prévu par la direction du groupe.

Situation générale d'Arbonia sur le marché Au second semestre 2016 aussi, l'activité du secteur du bâtiment s'est maintenue à un haut niveau sur le marché allemand, très important pour Arbonia : une immigration toujours importante en provenance de l'étranger ainsi que des migrations internes vers les zones de concentration urbaine ont fait grimper la demande de logements. À cela s'ajoute un niveau d'intérêt qui reste historiquement bas et le peu d'autres possibilités de placement, ce qui a stimulé les investissements dans l'immobilier neuf. La croissance est cependant freinée par l'industrie du bâtiment, qui travaille déjà à la limite de ses capacités.

Le marché suisse pâtit d'une pression toujours aussi forte de la concurrence et des imports ainsi que d'un secteur du bâtiment en repli.

L'instabilité politique et financière croissante sur certains marchés européens a elle aussi eu un impact sur le climat d'investissement, surtout en Italie. Ce marché avait connu un début d'année très prometteur avant d'enchaîner sur une année finalement décevante. Les marchés d'Europe de l'Est tels que la Slovaquie, la République Tchèque et la Pologne se sont développés aussi au second semestre, avec des taux de croissance très encourageants.

Évolution du chiffre d'affaires dans les divisions Au sein de la division Technique du bâtiment, le chiffre d'affaires total a augmenté de CHF 462,2 millions pour l'année précédente à CHF 486,8 millions, ce qui représente une croissance de 5,3%. En valeur corrigée des effets de change et des acquisitions, cela représente une augmentation du chiffre d'affaires de 1,1%. C'est surtout en Allemagne que cette division a bénéficié de l'évolution positive du secteur de la construction de logements, alors que la Suisse s'est trouvée en difficulté en raison d'une concurrence très rude et de la pression persistante des importations due à un franc suisse très fort. La situation commerciale en Russie est restée difficile au vu de l'économie globalement en déclin, des fluctuations monétaires et de la concurrence à l'échelle locale. Des impulsions positives ont été entrevues sur les marchés du Moyen-Orient.

La division Enveloppe du bâtiment, notamment grâce à des acquisitions, a réussi à augmenter son chiffre d'affaires de 5,9 %, passant de CHF 331,4 millions l'année précédente à CHF 350,8 millions. En valeur corrigée des effets de change et des acquisitions, cela représente une progression de -1,2%. 2016 a été tout particulièrement marquée par une consolidation réussie pour Wertbau sur l'ensemble de l'année. Par ailleurs, les entreprises Slovaktual et Dobroplast ont elles aussi enregistré une évolution positive, tandis que la société EgoKiefer a connu une légère baisse de son volume de vente et de ses prix, et donc de son chiffre d'affaires. Comme on pouvait s'y attendre, 2016 a été une année difficile du fait du processus de transformation en cours et d'une situation de marché qui reste difficile, surtout en Suisse.

Le chiffre d'affaires de la division Technique du bâtiment a augmenté de CHF 147,6 millions pour l'année précédente à CHF 156,7 millions (+6,2%), ce qui, après correction des effets de change et des acquisitions, représente une croissance de 4,5%. L'unité d'affaires Systèmes de profilés doit essentiellement sa croissance à la construction de bâtiments destinés aux secteurs de la formation et de la santé, tandis que la construction d'immeubles non résidentiels a connu un recul d'activité. L'unité d'affaires Portes spéciales, active sur le marché suisse, s'est bien maintenue dans un contexte très compétitif et sur un marché plutôt en déclin, et ses parts de marché ont légèrement augmenté.

Perspectives

La direction du groupe Arbonia maintient ses prévisions de résultats publiées à la mi-2016 pour l'ensemble de l'année 2016.

Le 28 février 2017, le groupe publiera son rapport d'activité 2016 et tiendra à ce sujet une conférence médias et analystes sur le bilan à Zurich.

Pour de plus amples informations sur Arbonia, consultez le site Web www.arbonia.com.

Contact:

Alexander von Witzleben
Président du Conseil d'administration et CEO

Felix Bodmer
CFO
T +41 71 447 45 52
felix.bodmer@arbonia.com

Fabienne Zürcher
Directrice Corporate Communications
T +41 71 447 45 54
fabienne.zuercher@arbonia.com



Plus de communiques: Arbonia AG

Ces informations peuvent également vous intéresser: