SEXUELLE GESUNDHEIT Schweiz / SANTE SEXUELLE Suisse

Ecopop instrumentalise la planification familiale

Lausanne (ots) - SANTÉ SEXUELLE Suisse recommande de refuser l'initiative Ecopop le 30 novembre prochain. Le titre même de ce texte est clair quant à ses intentions réelles: « Halte à la surpopulation - oui à la préservation durable des ressources naturelles ». En proposant de limiter la croissance démographique des pays en développement par la planification familiale, Ecopop instrumentalise le domaine par un inquiétant retour en arrière.

En proposant la planification familiale comme moyen d'action central, l'initiative s'attaque à un cheval de bataille de SANTÉ SEXUELLE Suisse, organisation faîtière des centres de consultation en santé sexuelle et reproductive. Pour SANTÉ SEXUELLE Suisse, l'accès à une planification familiale basée sur les droits humains est essentielle si l'on souhaite que les femmes puissent déterminer elles-mêmes si, quand et avec qui elles désirent avoir des enfants. La contraception seule ne suffit pas à garantir ce droit. Elle doit être complétée par d'autres mesures comme la promotion de l'égalité entre les sexes, l'autonomisation des femmes et jeunes filles à travers la formation et l'emploi, la lutte contre les violences sexuelles, ainsi qu'un meilleur accès à la formation pour toutes et tous.

Ecopop souhaite au contraire soutenir de manière isolée la planification familiale en prélevant 10% de l'argent investi en Suisse dans l'aide internationale au développement. Elle entrave ainsi l'approche globale et efficace de la planification familiale pratiquée de nos jours, qui défend également le droit à l'autodétermination des femmes et la prévention contre les grossesses non désirées. L'initiative aurait alors pour effet de couper les vivres à d'autres mesures cruciales.

En conclusion, Ecopop instrumentalise la planification familiale en prétendant répondre aux défis de la croissance à travers la limitation de l'immigration et de la croissance démographique, sans jamais remettre en cause notre consommation. Elle doit donc être rejetée le 30 novembre.

Prise de position de SANTÉ SEXUELLE Suisse sur l'initiative Ecopop https://www.sante-sexuelle.ch/fr/themes-actuels/linitiative-ecopop/

Contact:

Susanne Rohner, 078 881 63 96, susanne.rohner@sante-sexuelle.ch
Catherine Stangl, 079 534 94 89, catherine.stangl@ne.ch



Plus de communiques: SEXUELLE GESUNDHEIT Schweiz / SANTE SEXUELLE Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: