SEXUELLE GESUNDHEIT Schweiz / SANTE SEXUELLE Suisse

Le nombre d'interruptions de grossesse reste stable en Suisse - la mise en application du régime du délai fonctionnent bien

Berne (ots) - Le nombre d'interruptions de grossesse reste stable à un faible niveau. C'est en effet ce que montrent les derniers chiffres de l'Office fédéral de la statistique qui annonce 11'079 interruptions de grossesse en Suisse en 2011. Pour SANTE SEXUELLE Suisse, cette stabilisation est le signe que la prévention des grossesses non désirées et la mise en application du régime du délai fonctionnent bien. L'organisation d'experts défend cet acquis et, en collaboration avec un comité supra-partis, combat l'initiative "Financer l'avortement est une affaire privée".

Il y a exactement dix ans, le peuple suisse a adopté à une nette majorité de 72% des voix le régime du délai. Depuis, sa mise en application - dont fait partie la prise en charge des coûts de l'interruption de grossesse par l'assurance de base - a fait ses preuves. En comparaison européenne, le nombre d'interruptions de grossesse reste lui aussi stable à un faible niveau. De plus, aujourd'hui, un avortement ne met plus en danger la santé des femmes concernées car elles n'ont plus à recourir à des moyens clandestins et non professionnels.

Ce droit à l'autodétermination et à la santé sexuelle est défendu par un comité supra-partis qui combat l'initiative "Financer l'avortement est une affaire privée". Le groupe de travail a rédigé la résolution «Nous ne tolérons aucune régression!», signée par 53 organisations:

http://www.sante-sexuelle.ch/-Communiques-de-presse-

Contact:

SANTE SEXUELLE Suisse
Susanne Rohner
Mobile: +41/78/881'63'96



Plus de communiques: SEXUELLE GESUNDHEIT Schweiz / SANTE SEXUELLE Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: