Schweizerischer Städteverband / Union des villes suisses

Les perspectives d'avenir de la mobilité électrique dans la Suisse urbaine

    Bern (ots) - Le Conseil fédéral est appelé à présenter, d'ici mi-2010, un rapport sur les perspectives d'avenir de la mobilité électrique en tant que mode de transport respectueux de l'environnement et du climat, dans les régions urbaines de Suisse. C'est ce que demande un postulat signé par des conseillères nationales et des conseillers nationaux représentants, tous partis confondus, divers exécutifs de villes suisses.

    De nombreuses villes suisses se sont dotées depuis plusieurs années déjà d'une véritable politique climatique. C'est particulièrement le cas des cités regroupées dans l'Alliance des villes suisses pour le climat (www.klimabuendnis.ch), qui s'engagent fortement pour une meilleure efficacité énergétique dans les bâtiments et pour le soutien aux énergies renouvelables. Les transports, responsables de 32% des émissions de gaz à effet de serre en 2009, restent un problème majeur.

    Se basant sur une prise de position de l'Alliance des villes suisses pour le climat, 16 conseillères nationales et conseillers nationaux ont déposé un postulat qui exige du Conseil fédéral un rapport sur les perspectives d'avenir de la mobilité électrique dans les régions urbaines de Suisse. Tous les signataires siègent ou siégeaient dans l'exécutif d'une ville suisse. Ils demandent au Conseil fédéral d'évaluer les chances et les risques dans ce domaine, d'analyser les besoins en infrastructures, de songer à de possibles instruments d'encouragement et de montrer la corrélation entre mobilité électrique et transports publics. Le rapport doit contribuer à ce que la politique, à tous les niveaux institutionnels, pose correctement les jalons d'une mobilité électrique responsable, tournée vers l'avenir et tenant compte de critères de politique climatique et environnementale.

    «Une politique du climat efficace doit commencer dans les villes», déclarait en avril le conseiller fédéral Moritz Leuenberger dans la lettre d'information «focus» éditée par l'Union des villes suisses. En toute logique, la politique climatique est un des points forts de l'action de l'UVS, qui salue donc expressément ce postulat.

ots Originaltext: Union des villes suisses
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Geri Müller
Conseiller national et vice maire de la ville de Baden
Mobile: +41/76/347'77'26

Renate Amstutz
directrice de l'Union des villes suisses
Tél.: +41/31/356'32'32 (à partir de 16 h)



Plus de communiques: Schweizerischer Städteverband / Union des villes suisses

Ces informations peuvent également vous intéresser: