PRESSEPORTAL Presseportal Logo
Tous Actualités
Suivre
Abonner Allianz Suisse

25.08.2020 – 10:00

Allianz Suisse

Résultat semestriel: Allianz Suisse est robuste face à la crise du coronavirus

Un document

WallisellenWallisellen (ots)

- Les primes des affaires Choses affichent une hausse de 1,0% malgré les conditions difficiles liées au coronavirus; celles de Vie individuelle augmentent légèrement, alors que les primes Vie collective reculent du fait de l'effet spécial de 2019
- À CHF 192,6 millions, le bénéfice opérationnel se maintient au niveau de l'exercice précédent
- Délesté des coûts liés à l'intégration (clôturée) de la DAS et profitant d'effets fiscaux positifs, le bénéfice semestriel augmente de 5,3%, à CHF 158,2 millions
- Le niveau de service et la satisfaction de la clientèle restent élevés malgré le télétravail 

En dépit de la crise du coronavirus, le groupe Allianz Suisse a fait la preuve de sa performance et enregistre un solide résultat semestriel: à CHF 192,6 millions, le bénéfice opérationnel s'est maintenu au niveau de l'exercice précédent (CHF 192,5 millions). Délesté des coûts liés à l'intégration (clôturée) de la DAS et profitant d'effets fiscaux positifs, le bénéfice semestriel a augmenté de 5,3%, à CHF 158,2 millions (exercice précédent: CHF 150,2 millions). Le volume total de primes s'est contracté de 6%, à CHF 2651,7 millions, principalement en raison de l'absence d'effets spéciaux dans les affaires Vie collective, tandis que les affaires Choses ont enregistré une hausse de 1,0%, à CHF 1477,9 millions. Le ratio coûts/sinistres (ratio combiné) s'est accru à 90,9% (exercice précédent: 89,9%) également en raison de l'augmentation des coûts liés au coronavirus.

"La crise du coronavirus a constitué un défi exigeant pour nous tous et reste au coeur de nos préoccupations. Dans ce contexte, nous pouvons être satisfaits de ce résultat semestriel, même s'il ne reflète qu'un état ponctuel et que la situation reste fragile. Je me réjouis de constater que bien que plus de la moitié de notre personnel continue à télétravailler, nous avons pu maintenir le service et la satisfaction de notre clientèle à un niveau constamment élevé. Par ailleurs, nous pouvons toujours nous prévaloir d'une très bonne solidité financière, qui repose sur une gestion des risques prospective. Cet atout fait de nous un partenaire fiable pour les clients privés et entreprises, même dans les conditions actuelles. C'est une bonne base pour sortir de cette crise plus forts", souligne Severin Moser, CEO d'Allianz Suisse.

Affaires Choses: croissance malgré la crise

Malgré la crise du coronavirus, le volume de primes des affaires Choses a augmenté de 1,0%, à CH 1477,9 millions, principalement grâce aux affaires Entreprises. En revanche, le confinement, qui a entraîné la fermeture temporaire de nos quelque 130 agences, a impacté les nouvelles affaires. Même le recours accru au conseil vidéo et téléphonique n'a pas pu empêcher le recul du nombre de conclusions. La baisse de production n'a pas seulement été observée dans le canal des agences générales, mais dans tous les canaux de distribution. Depuis les mesures d'assouplissement instaurées par le Conseil fédéral et le retour au conseil personnel, le nombre de nouvelles affaires s'est nettement étoffé. Par ailleurs, le produit "Drive", lancé en mai sous la marque directe ELVIA, a reçu un accueil favorable. Drive est un nouveau produit d'assurance auto qui met l'accent sur la simplicité et la flexibilité.

La charge des sinistres liés au COVID-19 subie par Allianz Suisse est limitée. "Nous ne proposons aucune assurance contre les épidémies ou les pandémies; nous ne sommes pas actifs dans ce secteur d'activité. Nous avons fait preuve de solidarité envers les PME pendant cette période difficile et avons accordé d'importantes facilités de paiement et des reports ou des réductions de loyer", souligne Severin Moser. De plus, il n'y a pas eu de grandes catastrophes naturelles à ce jour. "Les effets positifs et négatifs du COVID-19 sur la charge des sinistres s'équilibreront sur l'ensemble de l'année si nous ne subissons pas une deuxième vague de la pandémie", affirme Severin Moser. Le nombre de sinistres a diminué dans les affaires Véhicules à moteur pendant le confinement, mais cette tendance s'est déjà inversée avec le changement de comportement en matière de mobilité. Globalement, le ratio combiné a augmenté d'un point de pourcentage pour s'établir à 90,9%. À CHF 134,9 millions, le bénéfice opérationnel dans les affaires Choses se maintient exactement au niveau de l'exercice précédent.

Affaires Vie: retour à la normale pour les assurances complètes

L'année dernière, les affaires Vie collective du groupe ont bénéficié du retrait d'un concurrent et de la demande accrue d'assurances complètes qui en a découlé. Après la suppression de cet effet spécial, le volume total des primes des affaires Vie a chuté de 13,6%, à CHF 1173,7 millions, au premier semestre (exercice précédent: CHF 1357,8 millions). L'intérêt pour l'assurance complète, en particulier parmi les PME, reste toujours aussi élevé: "En ces temps d'incertitude et de volatilité des marchés financiers, les entreprises recherchent une sécurité financière. C'est là que l'assurance complète peut jouer ses atouts, car nous prenons en charge les risques", souligne Stefan Rapp, CFO d'Allianz Suisse. Le potentiel reste donc important.

Cela vaut également pour les affaires Vie individuelle, qui ont atteint un volume de primes de CHF 180,0 millions, soit une hausse de 0,3%. "La crise actuelle, combinée aux problèmes non résolus de la réforme de la prévoyance vieillesse, nous montre une fois de plus clairement la nécessité d'une prévoyance privée. Nous avons à cet effet des produits attrayants et flexibles qui répondent aux préoccupations de nos clients face à l'avenir. En particulier, le produit Flex Saving, lancé l'année dernière, qui combine l'épargne sans contrainte et la protection d'une assurance vie, est toujours unique sur le marché suisse en matière de flexibilité", déclare Stefan Rapp.

Le bénéfice opérationnel dans les affaires Vie s'est élevé à CHF 57,7 millions, un niveau là encore comparable à celui de l'exercice précédent (CHF 57,6 millions).

Pressekontakt:

Hans-Peter Nehmer
Téléphone: 058 358 88 01; e-mail: hanspeter.nehmer@allianz.ch

Bernd de Wall
Téléphone: 058 358 84 14; e-mail: bernd.dewall@allianz.ch