PwC Schweiz

Étude de PwC : Les internautes seniors caracolent sur la vague de l'e-commerce

Zurich (ots) - Les internautes seniors (silver surfers), c'est-à-dire les consommateurs de plus de 55 ans, s'affirment toujours plus face aux enfants du numérique (digital natives). 82 % des plus de 65 ans font des achats en ligne. D'une manière générale, Monsieur et Madame Tout-le-monde commandent davantage de produits onéreux, comme des appareils électroniques et des meubles. Les hommes et les femmes ont des préférences différentes en ce qui concerne les services des portails en ligne. Le téléphone portable sert principalement à la recherche. Tels sont les résultats de l'étude de PwC « Total Retail Switzerland 2015 » sur le comportement d'achat des Suisses.

Les internautes seniors s'emparent de l'e-commerce, sans doute en grande partie grâce à la facilité d'emploi croissante des appareils mobiles. 82 % des consommateurs de plus de 65 ans achètent en ligne et, chez les 55 - 64 ans, ce chiffre atteint même 91 %. Pour Alexandre Cherix, conseiller du secteur d'activité Commerce de détail et biens de consommation chez PwC Suisse : « Contrairement aux enfants du numérique, les internautes seniors ont un pouvoir d'achat confortable qui fait d'eux un groupe cible particulièrement intéressant. »

Les produits chers ont le vent en poupe

Sur Internet, les consommateurs suisses achètent non seulement des livres et de la musique, mais aussi de plus en plus de produits chers tels que des appareils électroniques et des meubles. Par ailleurs, ils compensent les frais d'expédition élevés en commandant des quantités toujours plus importantes.

Les hommes achètent plus souvent que les femmes

Lorsqu'ils achètent en ligne, les hommes comparent les prix et privilégient une livraison aussi rapide que possible. Les femmes, quant à elles, apprécient le large choix d'articles, la souplesse et la simplicité des retours de marchandises. Enfin, les hommes sont plus nombreux que les femmes à faire des achats en ligne : 63 % des Suisses achètent au moins une fois par mois sur Internet, contre 49 % des Suissesses.

Téléphones portables : scepticisme face à la sécurité des données

Le téléphone portable reste peu utilisé pour les achats en ligne, bien que 95 % de la population suisse en possède un. « Certes, Monsieur et Madame Tout-le-monde utilisent le téléphone portable pour rechercher des produits et des prix, mais ils s'en servent toujours très peu pour payer, invoquant des raisons de sécurité des données », nous dit Mike Foley, responsable du secteur d'activité Commerce de détail et biens de consommation, PwC Suisse.

Contact:

Mike Foley
Responsable du secteur d'activité Commerce de détail et biens de
consommation, PwC Suisse
mike.foley@ch.pwc.com

Alexandre Cherix
Expert du secteur d'activité Commerce de détail et biens de
consommation, PwC Suisse
alexandre.cherix@ch.pwc.com

Claudia Sauter
Head of PR & Communications, PwC Suisse
ch.linkedin.com/in/claudiasauter
claudia.sauter@ch.pwc.com



Plus de communiques: PwC Schweiz

Ces informations peuvent également vous intéresser: