Ces informations peuvent également vous intéresser:

Les dix principales erreurs liées à la MARQUE EMPLOYEUR

Zurich (ots) - Ne pas connaître les caractéristiques uniques de l'entreprise, ignorer les besoins des ...

Une voiture de classe moyenne coûte légèrement plus cher en 2019 par kilomètre

Bern (ots) - Simple d'utilisation, la nouvelle clé USB "Frais kilométriques 2019" du TCS permet de ...

La start-up genevoise Lymo lance en mars le 1er comparateur de courses: les clients paient moins et les chauffeurs gagnent plus

Genf (ots) - Lymo est la première application intégrant les taxis et les VTC, ayant pour but de maximiser ...

24.05.2018 – 10:30

Schweizerische Maklerkammer

Enquête sur les tendances 2018 menée par la Chambre Suisse des Courtiers en Immobilier: Les spécialistes suisses de l'immobilier restent optimistes

  • Informations
  • Download

Zürich (ots)

Les maisons individuelles et les propriétés par étage situées près des centres urbains sont toujours aussi convoitées. La demande du marché reste intacte compte tenu des taux d'intérêt bas et de l'économie prospère. Voilà les deux principales conclusions de l'enquête sur les tendances 2018 effectuée parmi les membres de la CSCI.

Les taux d'intérêt favorables, la bonne situation économique et une demande persistante offrent une base positive aux spécialistes de l'immobilier en Suisse. La situation s'avère particulièrement réjouissante pour les propriétés privées. Les locatifs, les immeubles artisanaux et les terrains à bâtir ne donnent pas lieu au même optimisme. La CSCI se montre inquiète face à l'arrivée de courtiers non reconnus. Ces dernières années ont vu la prolifération de nouvelles plateformes en ligne et de «spécialistes» arrivés à l'immobilier par des voies détournées. Pour la plupart, le but est de gagner un maximum d'argent avec un minimum d'efforts. Ils attirent leur clientèle par des opinions exagérées et des estimations trompeuses. Le résultat: des déceptions qui portent préjudice à toute la branche.

Formations approfondies, travail sérieux, conseils orientés en fonction des attentes de la clientèle: la CSCI met tout en oeuvre pour influencer positivement l'image de ses spécialistes dans le grand public. Les moyens qu'elle emploie sont d'une part les sévères critères d'admission à la CSCI et d'autre part les audits personnels des membres qui s'effectuent tous les quatre ans.

«Les plateformes Internet douteuses et les conseillers amateurs n'ont pas leur place à la Chambre Suisse des Courtiers en Immobilier! Ils nuisent à la réputation de toute la branche de l'immobilier», se plaint Herbert Stoop, président de la CSCI. «La CSCI n'admet en son sein que des entreprises qui font preuve de professionnalisme et de fiabilité depuis des années.»

Enquête sur les tendances 2018 menée par la CSCI

Évolution générale du marché en 2018

   - Excellente: 5,3%
   - Bonne à très bonne: 92,1% 

Attentes par rapport aux mandats en 2018

   - Maisons individuelles/Propriétés par étage: bonnes à très bonnes
   - Immeubles d'habitation: plutôt négatives
   - Bureaux/Immeubles commerciaux: négatives
   - Terrains à bâtir: plutôt négatives 

Contact:

Herbert Stoop
Président de la Chambre Suisse des Courtiers en Immobilier
www.maklerkammer.ch

Seitzmeir Immobilien AG
Brunaustrasse 39, 8002 Zurich
Téléphone 044 225 28 42
Mobile 079 421 46 21
h.stoop@seitzmeir.ch

Tous
Abonner Schweizerische Maklerkammer
  • Version imprimable
  • Version PDF

Lieux dans ce communiqué

Sujets abordés dans ce communiqué