Ces informations peuvent également vous intéresser:

L'art doit-il être masculin pour être exposé dans les musées suisses?

Berne (ots) - Dans les musées les plus visités de Suisse, 13,6 % seulement des oeuvres exposées sont ...

Grève nationale des femmes / La pauvreté frappe principalement les femmes

Luzern (ots) - En Suisse, les inégalités entre les genres sont l'un des facteurs de la pauvreté. Il est ...

Hostpoint lance la solution Managed Server flexible pour les PME et les agences Web

Rapperswil-Jona (ots) - Hostpoint lance une solution de Managed Server qui garantit aux PME suisses une ...

Tous
Abonner VIER PFOTEN - Stiftung für Tierschutz

14.01.2019 – 10:17

VIER PFOTEN - Stiftung für Tierschutz

Deux des derniers "ours de restaurant" d'Albanie cherchent un nouveau foyer
QUATRE PATTES projette de les accueillir très prochainement

Deux des derniers "ours de restaurant" d'Albanie cherchent un nouveau foyer / QUATRE PATTES projette de les accueillir très prochainement
  • Informations
  • Download

Zurich (ots)

L'organisation internationale pour la protection des animaux QUATRE PATTES prend en charge deux ours d'Albanie qui sont en quête d'un nouveau foyer. Les deux ours vivent dans le mini-zoo privé d'un restaurant de la ville de Shkoder en Albanie. QUATRE PATTES étudie actuellement la possibilité d'héberger ces animaux sauvages soit dans l'un de ses propres refuges pour ours et/ou dans l'un des centres de protection des ours européens coopérants, afin de leur permettre de vivre dans un environnement adapté à leur espèce. A longue échéance, l'objectif de l'organisation pour la protection des animaux est de mettre un terme à la détention cruelle d'ours dans l'Europe tout entière.

Les deux ours bruns d'Albanie âgés de douze ans, un mâle et une femelle, doivent absolument trouver un nouveau foyer. Depuis leur plus jeune âge, ils vivent dans un mini-zoo privé attenant à un restaurant de la ville de Shkoder. Les ours - qui n'ont même pas de nom - sont enfermés dans une cage métallique de 60 mètres carrés, ce qui réduit leur espace de vie et leur liberté de mouvement. Ils ne peuvent pas vaquer à leurs occupations et sont en permanence exposés au vent et aux intempéries puisqu'il n'existe aucune possibilité de se retirer et de se mettre à l'abri. Selon les dires du propriétaire, les ours étaient des animaux sauvages, leurs mères ayant probablement été victimes de braconniers. On ignore la manière exacte par laquelle ils sont arrivés dans le mini-zoo. Le propriétaire a déclaré qu'il les avait recueillis parce qu'ils n'auraient pas pu survivre par leurs propres moyens.

Le mini-zoo sera enfin fermé

En raison des critiques de plus en plus nombreuses de la part des visiteurs et des touristes à l'encontre de l'élevage inapproprié des animaux, le propriétaire des ours a bien heureusement décidé de fermer le mini-zoo. En novembre 2018, QUATRE PATTES en a eu connaissance et a alors décidé de prendre les deux ours en charge. Pour le moment, les responsables examinent quel refuge pour ours de QUATRE PATTES ou centre coopérant aurait les moyens d'héberger les animaux. « Comme nous l'avons récemment appris, le propriétaire du restaurant - et détenteur des ours - souhaite au plus vite commencer la rénovation de son restaurant. Les ours doivent donc, à très brève échéance, trouver un nouveau foyer. En outre, c'est un véritable exploit d'organiser un transport international d'animaux sauvages en quelques semaines », déclare Carsten Hertwig, spécialiste des ours chez QUATRE PATTES.

La campagne « Aidez les ours les plus tristes d'Europe » Beaucoup d'ours en Europe mènent une existence misérable dans un environnement hostile. Gardés dans de minuscules cages aux abords de restaurants ou d'hôtels, ils sont exposés comme attraction touristique. Les conditions d'hébergement exiguës et inappropriées sont très éprouvantes pour les animaux, tant physiquement que psychiquement ; beaucoup d'entre eux se trouvent dans un mauvais état général. Dans le cadre de la campagne « Aidez les ours les plus tristes d'Europe », QUATRE PATTES s'est également donné pour mission de mettre fin à la détention cruelle des ours en Albanie. En mars 2016, QUATRE PATTES a signé une déclaration d'intention avec le ministère albanais de l'Environnement dans le but de trouver conjointement une solution durable et respectueuse des animaux pour les nombreux ours albanais vivant dans des conditions catastrophiques. Depuis lors, plus de 26 ours ont pu être sauvés et transférés dans des refuges à l'étranger, en coopération avec les autorités albanaises et d'autres organisations pour la protection des animaux. Six de ces ours vivent actuellement dans les refuges pour ours de QUATRE PATTES au Kosovo, en Allemagne et en Bulgarie.

Contact Médias :


Julie Jakubowski, Communication Suisse

QUATRE PATTES
Enzianweg 4
8048 Zurich
Tel. +41 43 311 80 90
julie.jakubowski@vier-pfoten.org
www.vier-pfoten.ch/fr

Tous
Abonner VIER PFOTEN - Stiftung für Tierschutz
  • Version imprimable
  • Version PDF

Lieux dans ce communiqué

Sujets abordés dans ce communiqué