PRESSEPORTAL Presseportal Logo
Tous Actualités
Suivre
Abonner comparis.ch AG

04.02.2021 – 00:35

comparis.ch AG

Communiqué de presse : Le coronavirus dope les demandes de voitures en ligne

Communiqué de presse : Le coronavirus dope les demandes de voitures en ligne
  • Informations
  • Download

Un document

Communiqué de presse

Analyse Comparis sur le marché automobile 2020

Le coronavirus dope les demandes de voitures en ligne

Le tout Internet gagne le marché de l’automobile. En 2020, les demandes de voitures sur Internet affichaient un taux près de 6 % plus élevé qu’en 2019 – en juin, après le premier confinement, c’était même 28,5 % de plus. Les fabricants allemands ont particulièrement la cote. Au plan régional, les Tessinois restent fidèles à la marque Fiat, tandis que Subaru sort du classement cantonal. C’est ce qu’indique une analyse de Comparis, qui opère la plateforme en ligne d’annonces automobile la plus vaste de Suisse.

Zurich, le 4 février 2021 – Le coronavirus a contaminé le marché automobile. Près de 237 000 nouvelles immatriculations ont été réalisées en 2020, un plus bas jamais enregistré depuis la crise du pétrole des années 1970 (-24 %)*. Toutefois, une tendance contraire se dessine sur le marché automobile en ligne : les personnes ayant cherché une voiture sur Internet étaient 5,8 % plus nombreuses en 2020 qu’en 2019. C’est ce qu’indique une analyse du comparateur sur Internet Comparis, qui opère la plateforme en ligne d’annonces automobile la plus vaste de Suisse.

« Une fois passées les premières réserves, la crise du coronavirus a poussé les Suissesses et les Suisses à se tourner vers Internet y compris pour l’achat d’une voiture », observe Andrea Auer, experte Mobilité chez Comparis. Pour elle, cette évolution peut s’expliquer non seulement par la fermeture des espaces de vente, mais aussi par l’intérêt accru des acheteurs pour les véhicules d’occasion, motivés par l’objectif de ménager leur budget. « D’autant plus que l’an dernier, les véhicules neufs accusaient des retards de livraison », explique A. Auer.

Une demande en forte hausse après le confinement du printemps

Durant le premier confinement, la demande de voitures a dans un premier temps reculé (mars : -19,2 % ; avril : -7,8 % par rapport à 2019). S’est ensuivie une forte hausse : en mai, le taux de personnes qui ont cherché une voiture en ligne a bondi de 15,6 % par rapport à la même période un an plus tôt. C’est au mois de juin que Comparis a enregistré la progression la plus forte par rapport à 2019, établie à 28,5 %.

« D’ordinaire, les garages automobile attirent la clientèle au printemps avec des expositions et des offres promotionnelles. Mais avec leur annulation et la fermeture des espaces de vente, il faut considérer la forte demande de mai et de juin comme une sorte d’effet de rattrapage », explique l’experte. Si, selon elle, la voiture a gagné en popularité pendant cette période, c’est aussi en raison de la peur d’une contamination par le virus dans les transports en commun.

Malgré une année marquée par le coronavirus, Mercedes toujours en tête

Les recherches par marque ont peu évolué par rapport à 2019 : en 2020, cinq des dix marques automobile favorites étaient allemandes (Mercedes-Benz, Volkswagen, BMW, Audi et Porsche). À titre de comparaison, seules deux marques non européennes se sont classées dans le top 10 (Toyota et Ford).

« Skoda, la marque du modèle neuf le plus vendu en 2020, est classée 8e parmi les marques recherchées en ligne. Dans les statistiques des immatriculations de voitures neuves, le constructeur est même passé devant Audi, se hissant à la 4e place », commente A. Auer, qui y voit là un indicateur de l’intérêt plus fort suscité par cette marque dans la catégorie des véhicules neufs que dans celle des véhicules d’occasion. « On constate une situation inverse avec les marques Porsche, Toyota et Volvo, qui s’en sortent un peu mieux dans le classement des recherches en ligne que dans celui des immatriculations de voitures neuves. »

Les Tessinois restent fidèles à Fiat

Au Tessin, les recherches portent beaucoup sur Fiat. La marque traditionnelle italienne reste dans le top 5 du classement pour la troisième année consécutive. Qui plus est, elle a progressé en direction du nord : dans les cantons des Grisons et d’Uri, frontaliers du Tessin, ainsi qu’un peu plus au nord, dans le Glaris, elle a fait son entrée dans le top 10 des marques les plus recherchées.

Les cantons de montagne misent pour la première fois sur Suzuki

Si Subaru figurait encore au palmarès des cantons de montagne ces dernières années, la marque japonaise a totalement disparu du classement. Dans les cantons des Grisons et du Valais, elle laisse sa place à Suzuki, autre marque japonaise connue pour ses quatre roues motrices.

* Liens supplémentaires : statistiques 2020 sur les nouveaux véhicules : auto-schweiz / ASTRA/MOFIS 02.01.20

Méthode

L’analyse des données portant sur les recherches par marque repose sur plus de 26 millions de recherches de véhicules effectuées entre janvier 2020 et décembre 2020 sur comparis.ch. Avec près de 200 000 offres de véhicules neufs et d’occasion, comparis.ch dispose de la plateforme en ligne d’annonces automobile la plus vaste de Suisse.

Plus d’informations
Andrea Auer
Experte Mobilité
Téléphone : 044 360 53 91
Courriel : media@comparis.ch
comparis.ch


À propos de comparis.ch
Avec plus de 100 millions de visites chaque année, comparis.ch compte parmi les sites Internet les plus consultés de Suisse. L’entreprise compare les tarifs et les prestations des caisses maladie, des assurances, des banques et des opérateurs télécom. Elle présente aussi la plus grande offre en ligne de Suisse pour l’automobile et l’immobilier. Avec ses comparatifs détaillés et ses analyses approfondies, elle contribue à plus de transparence sur le marché. comparis.ch renforce ainsi l’expertise des consommateurs à la prise de décision. Entreprise créée en 1996 par l’économiste Richard Eisler, comparis.ch emploie aujourd’hui quelque 180 collaborateurs à Zurich.