comparis.ch AG

Comparis.ch: Les assurés affluent surtout vers les grandes caisses - Pas de flambée des primes, moins de changements de caisse

Un document

Indication: Des informations complémentaires peuvent être
                  téléchargées gratuitement en format pdf sous:
                  http://www.presseportal.ch/fr/story.htx?nr=100485308

Des primes-maladie qui augmentent de façon modérée donnent moins souvent lieu à des changements de caisse. Selon un sondage réalisé par le service comparatif en ligne comparis.ch, 250'000 personnes ont changé de caisse à l'approche de l'année 2005, c'est-à-dire 110'000 de moins qu'en 2004. Dans la plupart des cas, les assurés ont privilégié les grandes caisses.

    Zurich (ots) - Pour l'année en cours, la hausse des primes-maladie s'est en moyenne élevée à 3,7%. Cette hausse plutôt modérée a aussi des répercussions sur le nombre d'assurés qui décident de changer de caisse-maladie. Le nombre de nouvelles affiliations enregistrées permet de déterminer les mutations au total: 250'000 personnes ont changé de caisse à la veille de 2005, ce qui correspond à un taux de 3,2%. Les chiffres reposent sur un sondage du service comparatif en ligne, comparis.ch, réalisé auprès des 35 plus grandes caisses-maladie de Suisse qui, ensemble, assurent plus de 95% des affiliés au régime LAMal.

    Ce sont encore les mêmes

    Une année plus tôt, les allées et venues d'une caisse à une autre étaient nettement plus perceptibles. En effet, 360'000 personnes avaient opté pour une nouvelle caisse au 1er janvier 2004, ce qui correspondait à un taux de 4,6%. Ces chiffres s'expliquent sans difficulté : début 2004 la hausse officielle des primes se chiffrait à 4,1%, alors que la moyenne réelle se situait à 7,4%. Cette importante majoration était en premier lieu imputable à la diminution des rabais concédés par les assureurs en contrepartie d'une franchise élevée. Un assuré disposant d'une franchise de 1500 francs devait ainsi de fait accepter une hausse de 18,6%. Souvent jeunes et bien portants, ces assurés n'ont alors pas hésité à changer de caisse.  

    De 1998 à 2002, le taux des mouvements d'assurés entre les caisses s'était stabilisé à 3%. Calculé à 3,2%, le taux de changements en 2005 s'avère donc assez élevé par rapport aux années précédentes. Il faut en premier imputer cette progression à l'introduction de nouveaux seuils de franchises. A l'automne 2004, ce sont surtout les assurés avec une franchise de 1200 et 1500 francs qui ont hésité à porter leur franchise à 2000, voire 2500 francs. Le passé a montré que précisément cette catégorie d'assurés est en général non seulement disposée à changer de franchise mais aussi prête à trouver une autre caisse-maladie.

    Grandes caisses : la hausse à nouveau au rendez-vous

    Malgré la baisse de changements de caisses par rapport à l'année précédente, les 35 principales caisses-maladie du pays ont enregistré une forte fluctuation des assurés affiliés. L'année 2005 est une année faste pour les plus grands groupes, contrairement aux années précédentes qui avaient fait des heureux parmi les petites caisses. Le groupe Helsana, le groupe CSS, le Groupe Mutuel, la Swica, Assura et ÖKK - à l'exception de Wincare* - connaissent une importante croissance de membres. Ensemble, ces caisses regroupent 60% des assurés de Suisse (cf. tableau).

    Avec 1,2 millions d'assurés, le groupe Helsana occupe la première place du marché. Au vu de la hausse d'affiliés enregistrée, sa stratégie de diversification des caisses (Helsana, Progrès, Avanex et Sansan) - grâce aux primes avantageuses des caisses-filiales - a donc porté ses fruits. Le groupe CSS termine au deuxième rang avec 991'000 membres. Il s'était aussi lancé sur la voie des caisses diversifiées l'année dernière. Outre la CSS, l'Arcosana (autrefois Accorda) et l'Auxilia font partie du groupe. Autant le groupe Helsana que le groupe CSS ont accusé un recul des membres au niveau de la caisse principale, toutefois largement compensé par la croissance des autres caisses du groupe (à l'exception de l'Auxilia, caisse du groupe CSS). Au troisième rang, le Groupe Mutuel a pu consolider sa position.

    Les petites et moyennes caisses perdent du terrain

    Avec des assurés parfois partis en masse, les petites et les moyennes caisses sont les grandes perdantes cette année. Après une croissance de plusieurs années, la Sumiswalder Krankenkasse a pour la première fois enregistré une perte d'assurés aussi élevée que le gain de nouveaux membres une année auparavant ! Pour la Philos et la caisse-maladie 57, le nombre de membres en chute libre semble en premier lieu explicable par un besoin de rattrapage au niveau des réserves qui aurait mené à une hausse des primes au-dessus de la moyenne. Seule exception positive chez les " petites ": le nombre d'assurés auprès de la Caisse de santé EGK a augmenté de 10%.  

    Il n'est pas trop tard pour changer de caisse

    Les assurés avec une franchise minimale de 300 francs et un modèle traditionnel d'assurance obligatoire peuvent encore résilier leur assurance-maladie d'ici à fin mars 2005. En changeant pour une caisse moins chère, ils pourront ainsi économiser des primes dès le 1er juillet. Tous les autres assurés devront en revanche patienter jusqu'en automne pour changer de caisse et/ou de franchise.  

    * Wincare connait une baisse du nombre de ses affiliés en 2005 et
        non une hausse comme communiqué à l'origine d'après des chiffres
        erronés transmis par le prestataire. (cf. tableau)

ots Originaltext: Comparis.ch
Internet: www.presseportal.ch

Contact:
Richard Eisler
PDG
Tél.        +41/1/360'52'62
E-mail:  info@comparis.ch
Internet: www.comparis.ch



Plus de communiques: comparis.ch AG

Ces informations peuvent également vous intéresser: