Tous
Suivre
Abonner Monster Switzerland AG

23.04.2012 – 08:00

Monster Switzerland AG

Etude Monster.ch «Recruiting Trends 2012 Suisse» - Confiance quant à la marche des affaires, nouveaux engagements en vue

Un document

Zurich (ots)

- Monster.ch présente pour la sixième année consécutive les résultats
de l'enquête représentative «Recruiting Trends Suisse 2012» menée 
auprès des employeurs 
- Environ 45% des sondés s'attendent encore à réaliser de bonnes, 
voire très bonnes affaires en 2012 malgré la crise de l'euro et la 
vigueur du franc 
- Une entreprise sur deux entend employer davantage de personnel fin 
2012 

La confiance de l'économie suisse semble intacte malgré l'incertitude persistante dans la zone Euro et la vigueur du franc. Etonnamment, de nombreuses entreprises s'attendent à une poursuite de la croissance et les départements du personnel prévoient globalement de nouvelles embauches. Près de la moitié des 500 plus grandes entreprises suisses tablent sur une bonne, voire très bonne évolution des affaires pour l'année en cours. Le besoin en personnel attendu est également élevé, puisque presque une entreprise sur deux (49%) s'attend à employer plus de collaborateurs à la fin de l'année qu'au début.

Ces résultats et bien d'autres informations intéressantes sont issus de l'étude représentative «Recruiting Trends Suisse 2012» menée auprès des employeurs, que Monster Suisse publie déjà pour la sixième année consécutive. Cette étude a été réalisée entre novembre 2011 et mars 2012 auprès des 500 plus grandes entreprises suisses par le Centre of Human Resources Information Systems (CHRIS) des universités de Bamberg et de Francfort-sur-le-Main. Elle met en évidence les tendances et défis principaux en matière de recrutement en Suisse et fournit les estimations des milieux économiques relatives à l'évolution du marché du travail.

Les pronostics quant à la marche des affaires sont certes moins réjouissants qu'il y a douze mois, mais ils restent supérieurs aux attentes de 2009, mauvaise année sur le plan conjoncturel: 6,8% des entreprises ayant participé à l'étude s'attendent à réaliser de très bonnes affaires, 37,8% pensent qu'elles seront bonnes, 51,4% entrevoient toujours une évolution équilibrée - cette forte augmentation peut être perçue comme la perspective d'un futur proche au moins stable -, et seuls 4,1% pressentent de mauvaises perspectives commerciales.

Graphique: Evolution des affaires prévue voir PDF communiqué

En comparaison avec l'évolution des affaires prévue, la tendance à court terme en matière de besoins en personnel affiche une image un peu plus optimiste. En effet, 49% des grandes entreprises suisses - seulement 1% de moins en comparaison annuelle - tablent sur des effectifs plus importants à la fin de l'année qu'au début, ce qui ne laisse transparaître aucun signe de contexte de crise, comme dans les années 2009 et 2010, lorsque seulement 32, respectivement 28% des entreprises interrogées s'étaient osées à ce pronostic.

Graphique: Hausse prévue du nombre de collaborateurs au fil du temps voir PDF communiqué

Michel Ganouchi, Country Manager chez Monster Worldwide Switzerland AG, commente l'évolution en ces termes: «Nous constatons que la perception médiale de l'évolution du marché de l'emploi semble être actuellement très négative. Elle ne se recoupe toutefois pas avec les faits qui ressortent de nos études - pas uniquement l'analyse «Recruiting Trends Suisse 2012». Notre étude du marché du travail, le Monster Indice Suisse MIS, qui depuis 10 ans, recense chaque trimestre les offres d'emploi sur Internet, décrit une meilleure situation que celle à laquelle on pourrait s'attendre: en janvier 2012, avec 210 points, le MIS n'était inférieur que de 10 points à son meilleur résultat sur les dix années, atteint en avril 2011. Il existe donc en Suisse de nombreux emplois à repourvoir, comme le montrent les chiffres actuels du Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO). Aucun effondrement du marché de l'emploi ne s'est produit jusqu'ici malgré les difficultés conjoncturelles souvent évoquées. La situation en matière de personnel est généralement bonne, même si tous les profils ne sont pas aussi simples à pourvoir et que des idées innovantes sont requises pour recruter les spécialistes recherchés.»

Les autres résultats de l'étude sont présentés dans les communiqués de presse suivants:

- Pénurie de personnel qualifié et changement démographique, un casse-tête pour la gestion du personnel

- Les recommandations de candidats de l'environnement privé des collaborateurs pour la recherche de personnel sont-elles plus importantes que les réseaux virtuels?

A propos de la série d'études «Recruiting Trends»

L'étude «Recruiting Trends Suisse 2012» présente les résultats d'un sondage effectué auprès des employeurs par le Centre of Human Resources Information Systems (CHRIS) des universités de Bamberg et de Francfort-sur-le-Main à la demande de Monster.ch pour la sixième fois déjà. Entre novembre 2011 et mars 2012, les 500 plus grandes entreprises suisses ont été interrogées sur la situation actuelle en matière de personnel et sur leur estimation des évolutions à venir dans le domaine des ressources humaines. L'objectif de cette enquête est de détecter les tendances de recrutement sur le long terme, de mieux les comprendre et d'en déduire des recommandations précieuses pour la pratique du recrutement du personnel.L'étude complète peut être obtenue gratuitement auprès deMonster Switzerland AG en envoyant un e-mail à recruitingtrends@Monster.ch.

Téléchargement du communiqué de presse: http://news.monster.ch

Contact:

Demandes d'interviews
Michel Ganouchi
Country Manager
Mobile: +41/79/608'63'57

Informations complémentaires
Monster Worldwide Switzerland AG
Daniela Schönholzer
Marketing Manager
Bändliweg 20
8048 Zurich
Tél.: +41/43/499'44'85
Fax: +41/43/499'44'44
E-Mail: daniela.schoenholzer@monster.ch