Tous
Abonner
Abonner Monster Switzerland AG

20.11.2006 – 14:12

Monster Switzerland AG

Une comparaison salariale démontre: la différence de salaire entre employés suisses et allemands n'est plus très élevée

Un document

    - Indication: Le communiqué de presse complet incl. graphiques
        peut être téléchargé en format pdf sous:
        http://www.presseportal.ch/fr/story.htx?firmaid=100001987 -

    Zollikon (ots)

Avec plus de 340'000 participants en Suisse, dont 85'000 déjà en 2006, l'enquête salariale en ligne de Monster, à la disposition du public depuis six ans dans de nombreux pays du réseau Monster, représente un instrument de recensement unique en rapport avec les salaires. L'analyse des données salariales 2006, effectuée par la Haute École Spécialisée Nord-ouest de la Suisse (FHNW), compare le niveau salarial en Suisse avec celui des pays germanophones, avec priorité sur les salaires des employés.

    Les conclusions principales sont:

    - La différence de salaire, traditionnellement élevée entre la Suisse et l'Allemagne, commence à faiblir.

    - Les salaires des employés suisses sont les plus élevés dans les groupes de professions "Conseil", "IT/Télécommunications" et "Sciences". Les groupes "Vente/Distribution", "Santé/Social" et "Achat/Logistique" offrent les salaires les moins élevés.

    - En Suisse, les femmes gagnent toujours près de 20% de moins que leurs collègues masculins.

    Diminution de la différence de salaire entre la Suisse et l'Allemagne

    Avec une moyenne calculée d'environ 42'000 euros en 2006, le salaire annuel brut (valeur médiane) des employés en Suisse ne dépasse plus aussi nettement celui des salariés en Allemagne (39'000 euros). Par contre, par rapport à l'Autriche (28'000 euros), la différence reste importante. Selon la FHNW, les raisons de ce rapprochement sont à chercher dans l'immigration augmentée de main-d'oeuvre étrangère sur le marché suisse avec pour conclusion que les salaires de certains groupes de professions, dans lesquels le marché du travail n'est pas réglé, ne varient pas. Les différences sont particulièrement petites dans la "Vente/Distribution" et le groupe "Professions techniques" (2% et 8% par rapport à l'Allemagne). A noter cependant la nette différence des salaires bruts moyens dans les métiers de la santé.

    Dans ce domaine, le salaire brut des employés en Suisse dépasse en moyenne de 37% celui en Allemagne et même de 64% celui en Autriche. Les métiers de la santé sont en grande partie rattachés à un marché du travail réglé ce qui en grande partie empêche une flexibilité des salaires. Il en est de même pour le groupe de profession "Administration/Droit", lequel permet en Suisse de gagner en moyenne 27% de plus qu'en Allemagne. Dans les groupes "Enseignement/Formation" et "IT/Télécommunications", la différence de salaire brut entre la Suisse et l'Allemagne est tout de même encore de 20%. Selon le Tessinois Davide Villa, CEO Monster Worldwide CEE Region, cette évolution s'explique de la manière suivante: "Nous constatons que l'ouverture du marché du travail suisse a changé les habitudes de recrutement des entreprises suisses. La zone germanophone est toujours plus considérée comme une seule région de recrutement, ceci également dans le but de pouvoir couvrir la demande en main-d'oeuvre de qualification moyenne".

    Différences entre les groupes de professions en Suisse

    Avec une moyenne d'environ CHF 84'100.-, les professions de conseil obtiennent en 2006 les salaires bruts les plus élevés (employés sans responsabilité; valeur médiane), suivis du groupe "IT/Télécommunications" avec environ CHF 82'000.-, des professions "Sciences" (CHF 76'900.-) et "Marketing/Communication" (CHF 72'800.-). Nous trouvons en fond de classement les groupes de professions "Vente/Distribution" (CHF 62'700.-), les "Santé/Social" (CHF 62'800) et "Achat/Logistique" (CHF 64'600.-).

    Les femmes gagnent nettement moins que les hommes pour le même travail

    Tenant compte de l'économie globale, les salaires des femmes sont en moyenne 19% inférieurs à ceux de leurs collègues masculins. Même en comparant les salaires moyens des hommes et des femmes occupant les mêmes positions, les différences restent importantes. En moyenne, le salaire d'une femme responsable de division est par exemple 20% inférieur à celui d'un homme. La différence est de 11% déjà pour les débutants.

    Qui est Monster

    monster.ch exploite des sites Internet en allemand, en français et en italien. Les sites soeurs monster.ch et jobpilot.ch affichent un total de plus de 5,6 millions d'impressions de page par mois. Les personnes à la recherche d'un emploi peuvent recourir à divers outils pour une recherche de travail aisée. Le site de carrière offre aux employeurs outre la publication d'annonces et d'une banque de données CV également le Monster Office HR ATS, une solution de logiciel liée à l'Internet permettant la gestion interne du procédé de recrutement entier. La Monster Worldwide Switzerland SA occupe 25 personnes. Le siège principal se trouve à Zollikon et l'agence pour la Suisse romande à Neuchâtel. L'entreprise Monster Worldwide Inc. (NASDAQ : MNST) fondée en 1967 occupe 4'300 personnes et gère 37 sites Internet dans 35 pays aux contenus locaux. Avec plus de 49 millions de CV et plusieurs centaines de milliers d'offres d'emplois Monster constitue globalement une des plates-formes les plus importantes pour les carrières professionnelles en ligne.

    Demandez la version complète du communiqué de presse ainsi que l'étude détaillée à l'adresse ci-dessous.

ots Originaltext: Monster Worldwide Switzerland AG
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Christian Wüthrich
Monster Worldwide Switzerland AG
Seestrasse 45
8702 Zollikon
Tél.         +41/79/707'65'16
Fax          +41/31/312'16'02
E-mail:    Christian.Wuethrich@monster.ch
Internet: http://presse.monster.ch


Special Note: Safe Harbor Statement Under the Private Securities
Litigation Reform Act of 1995: Except for historical information
contained herein, the statements made in this release constitute
forward-looking statements within the meaning of Section 27A of the
Securities Act of 1933 and Section 21E of the Securities Exchange Act
of 1934. Such forward-looking statements involve certain risks and
uncertainties, including statements regarding Monster Worldwide,
Inc.'s strategic direction, prospects and future results. Certain
factors, including factors outside of Monster Worldwide's control,
may cause actual results to differ materially from those contained in
the forward-looking statements, including economic and other
conditions in the markets in which Monster Worldwide operates, risks
associated with acquisitions, competition, seasonality and the other
risks discussed in Monster Worldwide's Form 10-K and other filings
made with the Securities and Exchange Commission, which discussions
are incorporated in this release by reference.