Off. féd. formation prof., technologie

Revue par les pairs dans les HES

    Berne (ots) - La mise sur pied des hautes écoles spécialisées (HES) entre dans une nouvelle phase importante: jeudi à Zurich, un premier groupe d'experts a été informé sur la "Peer Review" dont toutes les filières HES relevant de la compétence fédérale feront l'objet à partir de février prochain. Par ce biais, la Confédération entend soutenir le management par la qualité dans les HES afin que ces hautes écoles d'un type nouveau en Suisse puissent s'affirmer sur le plan national et international comme des institutions de haut niveau scientifique.

    Du 2 février 2001 au 31 août 2001, plus de 200 experts suisses et étrangers - des "pairs" - examineront, lors de visites de deux jours consécutifs, toutes les filières d'études HES relevant de la compétence de réglementation de la Confédération. La revue par les pairs est un procédé utilisé dans le monde entier pour évaluer des hautes écoles sous l'angle de la qualité scientifique. Il s'agit en particulier d'établir le niveau actuel de qualité et de suggérer des améliorations aux écoles afin que celles-ci puissent prendre des mesures appropriées de façon autonome.

    Issus d'universités, de HES ou de l'économie privée, les "pairs" travaillent eux-mêmes dans le domaine qu'ils sont chargés d'évaluer. Ils possèdent ainsi une bonne connaissance des exigences de qualité que doivent satisfaire l'enseignement et la recherche ainsi que des besoins du marché de l'emploi. Ces experts évalueront les filières d'études relevant des domaines suivants: sciences de l'ingénieur, architecture et aménagement du territoire, chimie, agriculture et sylviculture, économie et prestations de service, arts appliqués, sport.

    Soutenir un management de la qualité approprié à chaque école Les HES auront jusqu'en 2003 pour mettre en oeuvre d'éventuelles mesures d'amélioration. Cette année-là, le Conseil fédéral se prononcera sur le renouvellement des autorisations accordées aujourd'hui à titre provisoire aux HES.

    A travers la revue par les pairs, la Confédération entend soutenir un management de la qualité approprié à chaque école. La transformation des anciennes écoles professionnelles supérieures en HES ne pourra être considérée comme un succès que si celles-ci parviennent à occuper une bonne position sur le plan national et international. Il est indispensable, dans cette optique, qu'un management de la qualité s'établisse dans les HES sur une base solide.

    Une exigence du Conseil fédéral Les autorisations accordées en 1998 par le Conseil fédéral à sept HES régionales sont valables pour la phase de mise sur pied allant de 1996 à 2003. Elles sont assorties de conditions, comportent l'obligation d'une série d'évaluations et échoiront en 2003. L'évaluation de la qualité scientifique fait partie des exigences du Conseil fédéral. C'est pour y satisfaire que la Commission fédérale des HES (CFHES) et l'Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT) ont mandaté l'exécution d'une revue par les pairs.

    "Task Force" extérieure à l'administration L'OFFT a chargé une "task force" extérieure à l'administration d'assurer la réalisation de la revue par les pairs sur le plan opérationnel. La direction scientifique de ce projet a été confiée au Prof. Rolf Dubs, chargé de cours et ancien recteur de l'Université de Saint-Gall. La Confédération est représentée au sein de la task force par Blaise Roulet, qui dirige le projet sur le plan opérationnel.

    La Newsletter disponible sous : http://www.swiss-science.org/html_f/fhpeer/newsletter_fr.pdf vous informera de façon détaillée sur les objectifs et le déroulement de la revue par les pairs. Vous trouverez en outre des informations actuelles sur le portail internet www.swiss-science.org, lien "Universities of Applied Sciences - Peer-Review 2001".

ots Originaltext: OFFT
Internet: www.newsaktuell.ch

    Vous obtiendrez également des renseignements sur la "Task Force
Swiss Peer-Review UAS/FH/HES/SUP 2001" auprès de MM.:

Michael Schorer, responsable de la communication au sein de la Task
Force, c/o Science Com SA, Kirchenfeldstrasse 14, 3005 Berne,
tél. +41 31 356 53 53 ou +41 78 821 98 84, fax +41 31 356 53 50,
e-mail: michael.schorer@sciencecom.ch.

Thomas Bachofner, responsable presse et communication, Office fédéral
de la formation professionnelle et de la technologie,
Effingerstrasse 27, 3003 Berne, tél. +41 31 322 21 24,
fax +41 31 324 96 15, e-mail: thomas.bachofner@bbt.admin.ch.



Plus de communiques: Off. féd. formation prof., technologie

Ces informations peuvent également vous intéresser: