Ces informations peuvent également vous intéresser:

TCS Camping reprend le Camping Viamala à Thusis

Bern (ots) - Le TCS exploitera le Camping Viamala à Thusis à partir du 1er mai 2019. Cela comble l'écart ...

Un exercice 2018 couronné de succès pour EGK-Caisse de Santé - 100 ans et plus en forme que jamais

Laufen (ots) - Embargo jusqu'au 22.03.2019, 08:00 heures La clôture réjouissante de l'exercice 2018 ...

Thomas Heiniger sera président de la Croix-Rouge suisse

Bern (ots) - Du nouveau à la tête de la Croix-Rouge suisse: le Conseil de la Croix-Rouge a désigné le ...

13.03.2018 – 11:19

Fondation Terre des hommes

Syrie : rétablir les moyens de subsistance des familles

Syrie : rétablir les moyens de subsistance des familles
  • Informations
  • Download

Un document

Lausanne (ots)

Depuis le début du conflit en 2011, des villes entières ont été détruites en Syrie. Les combats incessants poussent des millions de Syriens à l'exil. La précarité des conditions de vie et l'état de délabrement de nombreux quartiers rendent les familles et les enfants restés sur place plus que jamais dépendants de notre aide.

Depuis mars 2011, la crise syrienne a jeté sur les routes plus de 5,6 millions de réfugiés, selon le UNHCR. La moitié des 6,1 millions de Syriens déplacés au sein de leurs propres frontières sont des enfants. Les familles restées dans le pays vivent souvent dans des conditions très dures. Des millions de bâtiments ont été détruits durant ces sept dernières années, plongeant le pays tout entier dans un état de désolation. Malgré des conditions difficiles, quelques familles retournent sur leur lieu d'origine pour tenter de trouver de nouveaux moyens d'existence. Elles ne peuvent y parvenir sans aide d'urgence.

Steve Ringel, responsable de l'aide d'urgence à Terre des hommes (Tdh), était sur place il y a quelques semaines. « La ville de Homs est pour ainsi dire entièrement détruite. Malgré cela, des familles reviennent. Beaucoup des lieux qu'elles ont connus sont dévastés. Il leur faut un abri, une protection contre le froid, un accès aux soins médicaux. Nous avons un rôle à jouer pour soutenir ces familles qui souhaitent reprendre une vie normale. »

Tdh travaille depuis six ans avec un partenaire dans l'ouest de la Ghouta. L'organisation répond aux besoins de base des populations locales et apporte un soutien psychosocial aux enfants et à leurs parents.

« En Syrie, l'assistance est particulièrement difficile à mettre sur pied du fait des difficultés d'accès à de nombreuses régions. C'est compliqué de faire passer du matériel à cause des sanctions, quand ce ne sont pas les combats qui bloquent l'aide d'urgence. Cela fait des années que la plupart des enfants ne vont plus à l'école, beaucoup d'entre eux doivent travailler pour subvenir aux besoins de leur famille », explique Steve Ringel.

Depuis le début du conflit, Tdh intervient directement auprès des populations syriennes réfugiées en Jordanie, au Liban, en Egypte et en Grèce. La plus grande organisation suisse d'aide à l'enfance s'apprête à élargir ses projets en Syrie afin d'améliorer aussi vite que possible le quotidien de milliers d'enfants et de leurs parents.

Soutenir les projets d'aide en Syrie, CCP 10-11504-8

Contact:

Ivana Goretta, attachée de presse
ivana.goretta@tdh.ch, + 41 58 611 06 38, +41 79 306 64 49

Tous
Abonner Fondation Terre des hommes
  • Version imprimable
  • Version PDF

Lieux dans ce communiqué

Sujets abordés dans ce communiqué