Bundesamt für Justiz

Suite du cas Taylor : 2 millions bloqués L'OFJ a délégué l'exécution de la demande d'entraide judiciaire au Ministère public de la Confédération

      (ots) - Berne, le 23.7.2003. Deux millions de francs ont été
bloqués sur les comptes détenus par deux personnes de l'entourage du
président du Libéria Charles Taylor. En revanche, aucun compte
appartenant directement au président Taylor n'a été découvert.
L'Office fédéral de la justice (OFJ) a délégué l'exécution de la
demande d'entraide judiciaire du Tribunal spécial pour la Sierra
Leone au Ministère public de la Confédération.

    En juin, l'OFJ a demandé à différentes banques à Genève et à Zurich de bloquer, à titre provisionnel, les comptes bancaires que pourraient détenir les personnes citées dans la demande d'entraide judiciaire. Selon les informations fournies par les établissements en question, les sommes bloquées s'élèvent, au total, à deux millions de francs.

    Après l'examen préalable formel de la demande d'entraide judiciaire, l'OFJ a délégué au Ministère public de la Confédération l'exécution de celle-ci. Le Tribunal spécial pour la Sierra Leone a demandé à la Suisse de bloquer les avoirs de Charles Taylor et de plusieurs personnes de son entourage en Suisse et de produire les documents bancaires correspondants. La demande d'entraide judiciaire vise également des proches de Taylor, des représentants de son régime, ainsi que plusieurs hommes d'affaires et entreprises. Le Tribunal spécial pour la Sierra Leone reproche à Taylor d'être l'un des principaux responsables des crimes contre l'humanité et des crimes de guerre commis durant la guerre civile.

Renseignements complémentaires: Sabine Zaugg, Office fédéral de la justice, tél. 031 / 322 77 77



Plus de communiques: Bundesamt für Justiz

Ces informations peuvent également vous intéresser: