PRESSEPORTAL Presseportal Logo
Tous Actualités
Suivre
Abonner aha! Allergiezentrum Schweiz / aha! Centre d'Allergie Suisse

23.12.2020 – 11:27

aha! Allergiezentrum Schweiz / aha! Centre d'Allergie Suisse

Information pour les médias - Vaccination contre le Covid-19: les allergiques courant un risque sont rares

Chères et chers représentant-e-s des médias,

La Suisse débute sa campagne de vaccination contre le COVID-19 et les premières questions concernant les réactions allergiques surgissent. Nous les clarifions pour vous dans un entretien avec le professeur Dr méd. Peter Schmid-Grendelmeier, allergologue auprès de l’Hôpital de Zurich et membre de notre Conseil scientifique.

Pour toute question supplémentaire, vous trouverez les données de contact sous l’interview.

Sincères salutations,

Bettina Jakob

Responsable communication et médias

aha! Centre d’Allergie Suisse

Vaccination contre le Covid-19: les allergiques courant un risque sont rares

La Suisse débute la campagne de vaccination contre le COVID-19. Des réactions allergiques au vaccin sont apparues dans d’autres pays, ce qui préoccupe les personnes allergiques de notre pays. Le professeur Dr méd. Peter Schmid-Grendelmeier, membre du Conseil scientifique de aha! Centre d’Allergie Suisse et responsable de l’unité d’allergologie de l’Hôpital universitaire de Zurich, vous informe.

En Grande-Bretagne et aux USA, quelques personnes ont présenté une forte réaction allergique au vaccin contre le Covid-19 de Pfizer/Biontech qui sera également utilisé en Suisse. Que s’est-il passé?

Prof. Peter Schmid-Grendelmeier : Les personnes vaccinées ayant présenté d'importantes réactions allergiques au vaccin de Pfizer/Biontech étaient des personnes atteintes d’allergies graves préexistantes qui devaient toujours emporter un set d’urgence avec de l’adrénaline. Ces personnes ont montré de graves réactions allergiques après la vaccination: une anaphylaxie avec des crises d’étouffement (dyspnée), des troubles gastro-intestinaux voire des problèmes cardiocirculatoires. Elles ont immédiatement été traitées et ont bien récupéré.

Cela signifie que le vaccin est allergénique et un danger pour les personnes allergiques?

Non, on ne peut pas déduire de ces cas que le vaccin de Pfizer/Biontech provoque des réactions allergiques d’une manière générale. Selon l’autorité de contrôle des médicaments américaine, la FDA, le vaccin n’a entraîné des réactions allergiques que dans 0,6 pour cent des cas évalués dans le cadre des études d’homologation qui ont porté sur plusieurs dizaines de milliers de sujets. Le résultat ne diffère guère de celui du groupe de contrôle, dans lequel 0,5 pour cent des patients ont réagi allergiquement à un placebo, donc à un pseudo-médicament.

Mais les personnes présentant de graves réactions aux vaccins ou à des excipients du vaccin Pfizer/Biontech étaient toutefois exclues des études sur le vaccin, une mesure habituelle.

Cela veut donc dire que ces personnes ne peuvent pas être vaccinées?

Oui, les personnes avec une allergie connue à l’un des composants d’un médicament ou d’un vaccin ne doivent pas l’utiliser – ou uniquement en accord avec le médecin. Un bilan allergologique préalable permet de déterminer les réactions possibles et c’est ce que recommandent les sociétés d’allergologie allemandes comme l’AeDA (Société médicale des allergologues allemands), la DGAKI (Société allemande d’allergologie et immunologie clinique) et la GPA (Société d’allergologie pédiatrique et de médecine de l’environnement) en cas de suspicion de réaction au vaccin contre le COVID-19.

Il est important de demander aux personnes devant être vaccinées contre le COVID-19 si de tels cas sont déjà apparus par le passé. En outre, le personnel procédant aux vaccinations doit de toute manière toujours être préparé à la survenue possible de graves réactions allergiques, c'est-à-dire des réactions anaphylactiques.

Qu’en est-il pour les personnes allergiques aux pollens, aux médicaments, aux animaux ou aux acariens? Comment savoir quelles sont les personnes allergiques qui peuvent être vaccinées?

L’autorité américaine U.S. Centers for Disease Control and Prevention (CDC) a publié des directives sur la manière de procéder à la vaccination des personnes allergiques au vaccin de Pfizer/Biontech. La personne qui réagit allergiquement aux aliments, aux pollens, aux acariens, aux animaux, aux venins d’insectes, au latex ou à d’autres médicaments comme le vaccin de Pfizer/Biontech peut être vaccinée, mais elle doit ensuite rester au moins 15 minutes sous surveillance afin d’être sûr qu’elle ne montre pas de grave réaction allergique. La procédure est la même chez les personnes avec un antécédent d’anaphylaxie dans la famille.

La personne qui a déjà réagi antérieurement à un vaccin ou un médicament injecté par une grave réaction peut être vaccinée, mais doit ensuite rester sous surveillance pendant 30 minutes. En cas de doute, elle devrait contacter son allergologue avant la vaccination.

Pourquoi y a-t-il des réactions aux vaccins?

Les réactions allergiques à un vaccin sont possibles, mais très rares, surtout les réactions anaphylactiques. De graves réactions aux vaccins vivants sont observées par exemple chez les patients avec une allergie de haut grade aux protéines de poulet, car les vaccins sont obtenus dans des embryons de poulet. Outre le principe actif en lui-même, les vaccins contiennent toujours d’autres substances comme des stabilisateurs ou des conservateurs. Il se peut que certaines personnes réagissent allergiquement à l’une de ces substances.

Et quelle est la substance dans le vaccin de Pfizer/Biontech à laquelle ces personnes ont si fortement réagi?

On ne le sait pas encore à ce jour, le 23 décembre 2020. Le plus probable est que les réactions allergiques pourraient avoir été déclenchées par le polyéthylène glycol (PEG). C’est un stabilisateur contenu dans la nouvelle préparation qui ne se trouve pas dans les autres types de vaccin.

Existe-t-il une alternative pour ces personnes?

Deux autres vaccins seront normalement disponibles en Suisse à l’avenir, un vaccin de la société Moderna et l’autre de la société AstraZeneca. La préparation d’AstraZeneca utilise une autre approche et ne contient pas de PEG. Elle pourrait donc être utilisée en cas d’allergie correspondante. La conception du vaccin de Moderna est similaire à celle de Pfizer/Biontech et il contient du PEG: il ne convient donc pas comme alternative. Ici aussi, un ou une allergologue peut déterminer à l’aide d’un test cutané si le vaccin peut être utilisé ou non.

Je viens d’être vacciné-e. Et voilà que je souffre de frissons, de maux de tête et de fatigue. Est-ce que je suis allergique au vaccin?

Non. De tels symptômes sont pratiquement toujours inoffensifs. La personne vaccinée doit s’attendre à des effets secondaires. Ils montrent que le système immunitaire réagit au principe actif.

Des réactions allergiques se manifestent par une urticaire, des problèmes respiratoires ou cardiocirculatoires – elles se manifestent pratiquement toujours dans les premières heures après la vaccination. Si vous en souffrez, vous devriez immédiatement contacter votre médecin traitant.

Pour les questions des médias (en français)

Dr Jean-Christoph Caubet

Serv. pédiatrie-allergologie

Hôpitaux Universitaires de Genève – HUG

e-mail: jean-christoph.caubet@hcuge.ch

Pour les questions des médias (en allemand et français)

Prof. Dr. med. Peter Schmid-Grendelmeier

Universitätsspital Zürich USZ

Leiter Allergiestation, Dermatologische Klinik

E-Mail: peter.schmid@usz.ch

Autres contacts:

Allergologues de la Société Suisse d’Allergologie et d’Immunologie SSAI: www.ssai.ch/organisation-de-de/finden-sie-einen-facharzt-ai/

Bettina Jakob
Responsable communication et médias
aha! Centre d’Allergie Suisse