Bundesamt für Berufsbildung und Technologie

L'avenir du "made in Switzerland": le plan de mesures Swiss ManuFuture

Berne, le 15 novembre 2005, CTI: Une centaine de représentantes et de représentants de l'économie et de la formation suisses discutent aujourd'hui à Berne des conditions nécessaires à l'avenir du site de production Suisse. La discussion s'appuie sur l'ensemble de mesures "Swiss ManuFuture", publié à l'occasion d'une conférence de presse en présence du conseiller fédéral Joseph Deiss.

    Différentes conditions doivent être remplies et de nombreuses mesures doivent être mises en oeuvre pour que le secteur productif puisse avoir un avenir en Suisse, après deux décennies de recul et de délocalisations vers les pays à bas salaires. Constitué de représentants de grandes entreprises, de PME et de hautes écoles suisses, le groupe de travail - placé sous l'autorité du Président du conseil d'administration de Swatch, Nicolas G. Hayek - a présenté aujourd'hui le résultat de ses réflexions. Il conclut que le besoin d'action se situe à trois niveaux: politique, recherche et développement (R&D), et formation. Le groupe de travail définit cinq initiatives complémentaires qui doivent être lancées:

1. Promotion du secteur productif 2. Formation dans le domaine de la production 3. Recherche et développement de produits et de processus de production innovants 4. Nouveau modèle d'organisation et de direction pour les PME de production sur le marché global 5. Mesures de soutien des innovations de production

    L'ensemble de mesures Swiss ManuFuture élaboré par le groupe de travail est présenté aujourd'hui aux intéressés issus de l'économie et de la formation à l'occasion d'une manifestation d'une journée. L'objectif consiste à lancer une large discussion pour finalement mettre en place, pour le site de production Suisse, une stratégie s'appuyant sur une large base.

    Le conseiller fédéral Joseph Deiss a loué les travaux préalables réalisés par le groupe de travail et a attiré l'attention sur les efforts déjà réalisés par le monde politique: le paquet de mesures de croissance doit mettre en place des conditions économiques favorables, pour que les idées innovantes puissent bénéficier de plus d'espace. Une politique fiscale favorisant l'économie et un droit du travail libéral doivent promouvoir le site Suisse de manière générale et le système suisse de formation, de recherche et d'innovation doit permettre de donner aux personnes les capacités dont elles ont besoin dans le monde moderne du travail.

    L'ensemble de mesures Swiss ManuFuture se fonde sur un document stratégique de l'Union européenne (ManuFuture-EU) et s'inscrit dans une série de documents correspondants de plusieurs pays de l'UE.

Pour plus d'informations:

Prof. Dr. Claudio Boër, membre du groupe de travail Swiss ManuFuture, 079 250 21 25

Charlotte Stampfli, Communication, Agence pour la promotion de l'innovation CTI, 031 323 23 42



Plus de communiques: Bundesamt für Berufsbildung und Technologie

Ces informations peuvent également vous intéresser: