Bundesamt für Statistik

BFS: Compte satellite de production des ménages : Projet pilote pour la Suisse

      (ots) - Compte satellite de production des ménages : Projet pilote pour la
Suisse

Le travail non rémunéré mesuré pour la première fois en tant que grandeur économique

    Environ 8 milliards d’heures ont été consacrées en Suisse au travail non rémunéré en l’an 2000 par la population âgée de 15 ans ou plus. Cet investissement en heures est nettement supérieur à celui portant sur le travail rémunéré la même année (6,7 milliards d’heures). Près de deux tiers de ces heures ont été accomplies par des femmes (65%). Le travail non rémunéré (production des ménages) est estimé dans notre pays à plus de 70% de la valeur ajoutée brute enregistrée dans la comptabilité nationale suisse. C’est ce qui ressort du projet pilote de Compte satellite de production des ménages (CSPM) établi par l’Office fédéral de la statistique (OFS). Le compte satellite de production des ménages (CSPM) comporte des données tant monétaires que non monétaires, par exemple pour ces dernières le nombre d’heures investies dans le travail non rémunéré. Le présent projet pilote représente une importante étape vers une prise en considération complète du travail non rémunéré dans l’analyse statistique de l’économie nationale. Bien qu’il existe encore quelques questions ouvertes et que la qualité des données utilisées soit susceptible d’être améliorée, cette étude forme une bonne approche pour analyser l’importance économique du travail non rémunéré. A l’avenir, ce dernier fera régulièrement l’objet d’une évaluation économique et la méthode utilisée pour ce faire sera consolidée. Résultats non monétaires Les femmes consacrent en moyenne 31 heures par semaine au travail domestique et familial, soit près de deux fois plus que les hommes (17 heures). Les différences entre les sexes sont les plus marquées dans les familles comprenant des enfants de moins de 15 ans: les femmes y investissent environ 54 heures en moyenne par semaine, contre 24 heures pour les hommes. Si l’on considère la société dans son ensemble, on observe qu’environ 8 milliards d'heures ont été investies dans le travail non rémunéré en l’an 2000 par la population résidante permanente de Suisse âgée de 15 ans ou plus. Près de deux tiers de ces heures ont été accomplies par des femmes (65%). Les tâches domestiques ont représenté 6 milliards d’heures au total, soit les trois quarts du volume global du travail non rémunéré exprimé en heures. Les tâches de prise en charge d’enfants ou d’adultes nécessitant des soins dans le ménage ont totalisé 1,25 milliard d'heures par année (15,5% du volume global). 741 millions d'heures ont été investies dans le travail bénévole (9,2% du volume global). Elles se répartissent de manière à peu près égales entre le travail bénévole organisé (371 millions d’heures) et le travail informel (369 millions d’heures). L’évaluation monétaire du travail non rémunéré La valeur monétaire de l'ensemble du travail non rémunéré accompli en 2000 est estimée à près de 250 milliards de francs. Le travail domestique atteint à lui seul environ 172 milliards de francs. Les tâches de prise en charge ont été estimées à 49 milliards de francs, le travail bénévole organisé et informel à 27 milliards de francs. La contribution des femmes est prépondérante, car elle représente près de deux tiers de la valeur globale (63%). Cette part varie selon le champ d'activité: elle se monte à 66% dans les travaux domestiques, à 60% dans les tâches de prise en charge et à 49% dans le travail bénévole. L’évaluation monétaire du travail non rémunéré est effectuée selon la méthode des coûts du marché à l’aide de l’approche dite du substitut spécialisé (voir encadré). Cette approche considère les salaires bruts (y compris cotisations des employeurs), car ils montrent quels flux économiques seraient générés et comment les agrégats des comptes nationaux (CN) seraient influencés si la production des ménages était effectivement transposée sur le marché. Le compte satellite de production des ménages Le compte satellite de production des ménages (CSPM) est centré sur le travail non rémunéré. Il vise à créer un lien avec les comptes nationaux CN) afin que la valeur du travail non rémunéré puisse être mise en relation avec la valeur ajoutée brute totale du pays selon une méthodologie éprouvée. D’après la présente étude, la valeur ajoutée brute des ménages correspond à un peu plus de 40% de l’économie totale (y compris la production des ménages non rémunérée). Formulé autrement: par rapport à la valeur ajoutée totale de l’économie suisse qui n’inclut pas celle des ménages enregistrée par les CN (économie totale ajustée), la valeur ajoutée totale des ménages représente plus de 70%.

OFFICE FÉDÉRAL DE LA STATISTIQUE Service de presse

Renseignements: Ueli Schiess, OFS, section des Comptes nationaux, tél. : 032 713 60 66 Jacqueline Schön-Bühlmann, OFS, section des Analyses socio- économiques, tél. : 032 713 64 18

Nouvelles parutions: Compte satellite de production des ménages. Projet pilote pour la Suisse. Neuchâtel 2004, numéro de commande : 643-0400, prix : 10 francs

Service de presse OFS, tél. : 032 713 60 13; fax : 032 713 63 46

Commandes de publications : tél. : 032 713 60 60, fax : 032 713 60 61, e-mail : order@bfs.admin.ch

Vous trouverez d’autres informations sur le site Internet de l’OFS à l’adresse http://www.statistique.admin.ch/

Abonnement aux communiqués de presse par e-mail sous : http://www.news-stat.admin.ch



Plus de communiques: Bundesamt für Statistik

Ces informations peuvent également vous intéresser: