Bundesamt für Statistik

Statistique suisse de l'environnement Les Suisses voyagent beaucoup et attachent une grande impor-tance à la qualité de l'environnement des lieux où ils se rendent

      Neuchâtel (ots) - Les touristes suisses sont généralement très
sensibles à la qualité de l'environnement des lieux où ils se
rendent. En comparaison européenne, les Suisses voyagent beaucoup,
ce qui ne va pas sans poser des problèmes sur le plan écologique. Ce
sont les voyages par avion, toujours plus fréquents et toujours plus
longs, qui portent le plus atteinte à l'environnement. Les voyages
touristiques et l'environnement constituent le thème du dernier
numéro de la série « Statistique suisse de l'environnement » de
l'Office fédéral de la statistique (OFS).

    Environ 70% des Suisses voyagent chaque année. Comparativement au reste de l'Europe, les Suisses voyagent beaucoup; ils effectuent volontiers plusieurs voyages par année. L'automobile reste le moyen de transport prédominant, mais une évolution très nette s'observe depuis une trentaine d'années: les voyages se font de plus en plus en avion plutôt qu'en voiture ou en train. Globalement, le trafic de loisirs n'a cessé d'augmenter au cours des dernières années. En 2000, 40% des déplacements effectués en semaine étaient des déplacements de loisirs, lesquels sont relativement longs en comparaison des autres déplacements (p. ex. les déplacements pour se rendre au travail ou pour faire des achats).

    En 2001, près de 90% des voyages de vacances ont été effectués à l'intérieur de l'Europe. Les voyages à l'intérieur de la Suisse restent très appréciés, surtout des familles. Depuis les années septante, les destinations suisses ont toutefois perdu de leur attrait au profit surtout d'autres destinations européennes. Bien des Suisses séjournent dans leur propre logement de vacances ou dans une résidence secondaire appartenant à des parents ou à des amis: ces voyages représentent 20% de l'ensemble des voyages effectués en Suisse.

    L'attractivité des destinations touristiques augmente avec la qualité de l'environnement: préservation du paysage, qualité de l'eau et de l'air, richesse de la faune et de la flore, tranquilité, bonne gestion des déchets. Mais les infrastructures et les activités touristiques sont souvent elles-mêmes à l'origine de problèmes environnementaux. Un sondage a montré que les touristes qui voyagent en Suisse sont ceux qui rencontrent le moins de problèmes en rapport avec les déchets, les encombrements de circulation et la pollution de l'eau. Les problèmes sont nettement plus fréquents sur les côtes méditerranéennes et outre-mer.

    Comme l'environnement constitue en lui-même un atout touristique, les professionnels du tourisme s'engagent toujours plus en faveur de la préservation et de la protection des sites naturels. Les réserves naturelles suscitent de plus en plus d'intérêt. La nature est un argument de vente dans le tourisme; on tente d'attirer les voyageurs vers les réserves naturelles et vers les sites inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO.

    Bien des activités touristiques commencent par un voyage. La rapidité et la facilité des déplacements font que les touristes se préoccupent souvent moins de l'impact environnemental du voyage proprement dit que de la qualité de l'environnement au lieu de destination. Or les trajets d'aller et de retour absorbent, selon les types de voyage, entre 70 et 95% de l'énergie consommée par les voyages de vacances. L'énergie et les infrastructures nécessaires aux déplacements ont un impact non négligeable sur de nombreux sites.

OFFICE FÉDÉRAL DE LA STATISTIQUE

    Service d'information Renseignements:

Patricia Jungo, OFS, Section de l'environnement, tél. 032 713 61 80, e-mail: umwelt@bfs.admin.ch

Commandes de publications: tél.: 032 713 60 60, fax: 032 713 60 61, e-mail: Ruedi.Jost@bfs.admin.ch

    Nouvelle publication:

OFS, Statistique suisse de l'environnement no 12, Voyages touristiques, Neuchâtel 2002

numéro de commande: 141-9412, prix: 9 francs

D'autres informations sont disponibles sur le site de l'OFS: http://www.statistik.admin.ch

13.09.02



Plus de communiques: Bundesamt für Statistik

Ces informations peuvent également vous intéresser: