PRESSEPORTAL Presseportal Logo
Tous Actualités
Suivre
Abonner Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

06.04.2021 – 10:00

Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Test TCS des extincteurs portatifs - tous ne sont pas recommandés

Test TCS des extincteurs portatifs - tous ne sont pas recommandés
  • Informations
  • Download

Bern (ots)

Pour tout automobiliste, l'incendie du véhicule est un scénario catastrophe. Heureux celui qui, en pareil cas, a un extincteur en état de marche sous la main. Pour autant, tous les " petits extincteurs " disponibles sur Internet ou dans les magasins spécialisés n'ont pas tous la même efficacité. Le TCS a testé la puissance d'extinction des quatre types d'extincteurs les plus courants.

Les produits testés sont un extincteur à poudre, un extincteur à mousse, un gel extincteur et un bâton inhibiteur de feu.

Extincteur à poudre

Extincteur à mousse

Gel extincteur

Bâton inhibiteur de feu

Modèle

PROTEX Pro

ABUS Feuerstopp

Fire Ex Pro

FIRE SUPPRESSION Systems

Importateur

PROTEX

ABUS

Prevent Tec

Europe SA - Lugano

Conditions du test

Pour pouvoir tester le comportement des produits en situation réelle, deux incendies différents ont été simulés. Pour cela, le compartiment moteur d'un véhicule ainsi qu'une grande cuve métallique ont été incendiés. On a veillé à ce que l'intensité des incendies se situe à la limite du potentiel d'extinction des dispositifs et que leurs performances doivent être exploitées à leur maximum. En termes d'intensité, les deux incendies simulés pouvaient être décrits comme des " départs de feu à un stade avancé ".

Résultats

Lors du test d'extinction, l'extincteur à poudre et l'extincteur à mousse se sont avérés les plus convaincants. Les incendies dans le compartiment moteur et dans la cuve métallique ont été vite maîtrisés grâce aux deux dispositifs d'extinction. A l'issue du test, l'extincteur à poudre a reçu la mention

" très recommandé ", alors que l'extincteur à mousse n'a obtenu que la mention " recommandé ", en raison d'un temps d'extinction plus long. Un inconvénient majeur de l'extincteur à poudre est que, une fois pulvérisée, la poudre se répartit sur une grande surface. Le nettoyage des résidus de poudre prend beaucoup de temps et un traitement anticorrosion doit ensuite être effectué.

Ni le gel extincteur, ni le bâton inhibiteur de feu ne sont parvenus à éteindre les incendies tests. Avec ces deux extincteurs, un incendie de plus grande ampleur pourrait se propager sans entrave. Le gel extincteur et le bâton inhibiteur ne sont destinés qu'à des petits départs de feu. C'est le cas par exemple d'un début d'incendie de câble ou un début d'embrasement de carburant à l'intérieur du compartiment moteur. C'est pourquoi ils n'ont reçu que la mention " recommandé sous réserve " dans le test du TCS.

Que faire en cas d'incendie

À l'air libre

- Sécuriser le lieu de l'accident ou de la panne (triangle de panne, feux de détresse).
- Couper le contact de la voiture en feu, mais laisser la clé sur le contact.
- Appeler la police et les services d'urgence (tél.: 117, 118, 144).
- Sortir les occupants de la voiture (tant que la situation le permet). Les véhicules en feu n'explosent pas. Un départ de feu dans le compartiment moteur met entre 5 et 10 minutes à se propager jusqu'à l'habitacle.
- Administrer les premiers secours.
- Utiliser les extincteurs disponibles de façon ciblée. En cas d'incendie dans le compartiment moteur, tirer le mécanisme d'ouverture du capot et, si la chaleur le permet, ouvrir lentement le capot. Attention: il y a un risque de brûlures aux mains et au visage lors de l'ouverture du capot! S'il est impossible d'ouvrir le capot, pulvériser le contenu de l'extincteur dans le compartiment moteur depuis l'avant, à travers les fentes entre le capot et la grille de radiateur. 

Dans un tunnel

 - Allumer les feux de détresse (en cas d'incendie à bord du véhicule qui précède, garder une grande distance de sécurité).
 - Si possible, sortir le véhicule du tunnel. Ne jamais faire un demi-tour, ni rouler en marche arrière.
 - Si c'est impossible, garer le véhicule sur une aire de dépannage, sur la bande d'arrêt d'urgence ou sur le bord droit de la chaussée.
 - Couper le moteur, laisser la clé sur le contact.
 - Si possible, informer la police et les services de secours depuis une borne d'appel d'urgence. Si c'est impossible, utiliser un téléphone portable (tél.: 117, 118, 144).
 - Sortir les occupants de la voiture (tant que la situation le permet). Les véhicules en feu n'explosent pas. Un départ de feu dans le compartiment moteur met entre 5 et 10 minutes à se propager jusqu'à l'habitacle.
 - Utiliser les extincteurs disponibles de façon ciblée. En cas d'incendie dans le compartiment moteur, tirer le mécanisme d'ouverture du capot et, si la chaleur le permet, ouvrir lentement le capot. Attention: il y a un risque de brûlures aux mains et au visage lors de l'ouverture du capot! S'il est impossible d'ouvrir le capot, pulvériser le contenu de l'extincteur dans le compartiment moteur depuis l'avant, à travers les fentes entre le capot et la grille de radiateur.
 - S'il est impossible d'éteindre l'incendie, quitter le tunnel en se dirigeant vers une sortie de secours du côté opposé au feu. Observer les panneaux d'indication sur le mur du tunnel.
 - Administrer les premiers secours. 

Contact:

Laurent Pignot, porte-parole du TCS, 058 827 27 16, 076 553 82 39, laurent.pignot@tcs.ch, www.pressetcs.ch, www.flickr.com