Tous
Abonner
Abonner Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

23.10.2018 – 10:30

Touring Club Schweiz/Suisse/Svizzero - TCS

Test TCS de sièges d'enfants: enfant mal attaché, doublement menacé

Test TCS de sièges d'enfants: enfant mal attaché, doublement menacé
  • Informations
  • Download

Bern (ots)

Le dernier test TCS de sièges d'enfants portait sur 20 modèles de toutes les tailles. 15 modèles ont obtenu la mention "recommandé", voire mieux. Cinq ont raté l'épreuve, notamment en raison d'une teneur trop élevée en substances toxiques. Le TCS a en outre effectué une simulation d'accident pour démontrer les graves conséquences lorsqu'un enfant est mal attaché. Celui-ci subit des chocs à la tête deux fois plus importants que les enfants correctement installés.

Plusieurs enquêtes ont révélé qu'un enfant sur deux voyageant en voiture était mal attaché - en particulier parce que la veste empêche la ceinture de sécurité d'être plaquée correctement sur le corps. Ces petits passagers courent ainsi un grand risque. Pour célébrer les 50 ans de tests de sièges d'enfant, le TCS a mené une simulation d'accident en collaboration avec le Dynamic Test Center. Les collisions simulées dans ce test indiquent que les enfants mal attachés subissent des chocs à la tête deux fois plus importants que les enfants correctement fixés (voir vidéo).

20 nouveaux modèles testés

Ce dernier test de sièges d'enfants a soumis 20 modèles à des examens vérifiant la sécurité, le maniement, l'ergonomie et la teneur en substances toxiques. 13 modèles ont décroché la mention TCS "très recommandé" et deux autres ont été qualifiés de "recommandés". A noter que les 15 sièges ayant obtenu au moins la mention "recommandé" dépassent largement les exigences légales.

Cinq sièges avec trop de substances toxiques et d'autres défauts Des substances toxiques sont à bannir des sièges d'enfants, car elles peuvent être absorbées par la bouche ou la peau. Ces sièges sont donc soumis aux mêmes normes de toxicité que les jouets. Toutes les parties du siège qui entrent en contact avec l'enfant ont été analysées. Cinq des 20 modèles testés affichaient une teneur trop élevée en substances toxiques et ont été jugés "insuffisants" dans cette discipline. Cette mauvaise note a provoqué un résultat final insuffisant malgré de bons résultats dans d'autres épreuves.

Premier siège d'enfant gonflable

Une nouveauté sur ce marché: le modèle "Nachfolger Hy5 TT", un siège d'enfant gonflable qui s'adresse aux voyageurs empruntant fréquemment divers moyens de transport ou des véhicules partagés. Ne pesant que 5,1 kg et peu encombrant lorsqu'il est dégonflé, ce siège peut être facilement transporté et se gonfle au moyen de la pompe comprise dans le prix. Il a été jugé "recommandé" après les épreuves de sécurité et de maniement, mais il n'a pas satisfait aux sévères critères toxicologiques, si bien qu'il a tout de même reçu la mention finale "non recommandé".

Les résultats complets du test figurent à l'adresse www.sieges-enfants.tcs.ch.

Conseils basés sur l'expérience de 50 ans de tests de sièges d'enfants Le premier test TCS de sièges d'enfants a été publié en avril 1968. Voici des conseils basés sur les expériences réunies durant ces 50 ans de tests:

   -	comparer les résultats des tests avant l'achat, puis essayer les
sièges entrant en ligne de compte avec son enfant dans sa propre 
voiture. -	les sièges d'enfants doivent être installés de manière 
aussi serrée et stable que possible, même dans des voitures anciennes
dotées de fixations de ceintures longues. -	pour assurer une retenue 
optimale, veiller à ce que les ceintures soient bien tendues, 
qu'elles évoluent en ligne aussi droite que possible et ne fassent 
pas de plis. -	surtout pour les coques à bébés, vérifier si la 
longueur de la ceinture est suffisante pour attacher solidement le 
siège. Si la ceinture est trop courte pour une coque usuelle, on 
pourra éventuellement installer une coque avec une base séparée. -	si
la ceinture d'un rehausseur de siège doté d'un appui dorsal ne 
s'enroule pas automatiquement lorsque l'enfant se penche en avant, il
faut essayer un autre siège d'enfant dont la guidage de la ceinture 
au niveau de l'épaule convient mieux à la géométrie de ceinture de la
voiture. -	les sièges d'enfants assortis d'une admission 
semi-universelle (par ex. tous les sièges avec un pied d'appui) ne 
peuvent pas être installés dans toutes les voitures. Vérifier au 
préalable la liste type jointe en annexe. -	enlever la veste de 
l'enfant pour que la ceinture plaque bien sur le corps. Les ceintures
et l'appui dorsal doivent être régulièrement adaptés à la taille de 
l'enfant en croissance. 

Informations supplémentaires

Analyse de toxicité

L'analyse des substances toxiques a été effectuée par l'organisation de protection des consommateurs "Stiftung Warentest". Elle portait sur les produits suivants: PAH, phtalates, agents ignifuges, composés phénoliques, composés stanno-organiques, colorants AZO, formaldéhyde et métaux lourds. Toutes les parties du siège entrant en contact avec l'enfant ont été vérifiées. L'examen et l'évaluation se basaient sur le document AfPS GS 2014:01 PAK, les directives 2005/84/CE, 76/769/CEE et EN 71-9 (directive concernant les jouets) et le standard Ökotex 100.

Infoguide "Sièges d'enfants 2018" La dernière édition de l'infoguide "Sièges d'enfants 2018" offre encore une foule d'autres informations sur la sécurité des enfants en voiture, des conseils pour l'achat d'un siège et le dernier test TCS de sièges d'enfants. L'installation des sièges est facilitée par des vidéos qui peuvent être visionnées moyennant un code pixel figurant dans la brochure ou sur la page d'accueil internet. Cet infoguide est le produit de la collaboration entre le Touring Club Suisse (TCS) et le bpa (Bureau de prévention des accidents). Il peut être commandé via le site internet www.sieges-enfants.tcs.ch ou auprès du bpa à Berne. Il est gratuit.

Prescriptions concernant la sécurité des enfants Les enfants jusqu'à l'âge de 12 ans ou d'une taille jusqu'à 150 cm (la limite atteinte en premier s'applique) doivent être installés dans un siège d'enfant. En achetant un siège d'occasion, veiller à ce qu'il ne soit pas trop vieux. L'année de construction figure sur l'étiquette orange apposée sur le siège. Actuellement seuls les sièges d'enfants dont l'étiquette porte le numéro de contrôle ECE R44.03, R44.04 ou R129 sont autorisés. Plus d'informations à ce sujet sur l'infoguide "Enfants en voiture" édité en onze langues qui peut être commandé à l'adresse internet www.infoguide.tcs.ch.

Contact:

Yves Gerber, porte-parole du TCS, 058 827 27 16, 079 249 64 83,
yves.gerber@tcs.ch