Caritas Schweiz / Caritas Suisse

Pour des migrations à visage humain - Almanach Politique du développement 2019 de Caritas Suisse

Le nouvel Almanach Politique du développement de Caritas Suisse se consacre au thème de la migration et du développement
Le nouvel Almanach Politique du développement de Caritas Suisse se consacre au thème de la migration et du développement

Luzern (ots) - La politique d'isolement de l'Europe est clairement en contradiction avec l'« Agenda 2030 » qui appelle à une migration ordonnée, sûre et régulière. Quelles sont les conditions nécessaires pour garantir une migration digne et encourageant le développement ? Le nouvel Almanach Politique du développement de Caritas Suisse répond à ces questions.

La politique non coordonnée de l'Europe à l'égard des réfugiés s'enlise dans une impasse. Tous les efforts en faveur d'une migration respectueuse de la dignité humaine et favorable au développement qu'impliquent notamment les conventions internationales ou l'« Agenda 2030 » sont radicalement opposés aux idées des pays industrialisés. Ceux-ci estiment que la politique migratoire et des réfugiés appartient à leur souveraineté nationale. Le manque de possibilités de migration légales amène sans cesse les migrants et les réfugiés à devoir risquer leur vie et fait d'eux des victimes de l'exploitation et de la traite des êtres humains. Dans le même temps, le potentiel de la migration en tant que source de développement social, humain et économique est sous-estimé.

La coopération au développement est instrumentalisée

Constatant que la situation actuelle représente un défi aussi bien pour les pays d'origine que pour les pays de transit et les pays cibles, le nouvel Almanach Politique du développement de Caritas Suisse se consacre au thème de la migration et du développement, ainsi qu'à leurs interdépendances, à partir de différents points de vue. Il thématise en outre le rôle de la coopération au développement qui risque d'être instrumentalisée à des fins politiques pour empêcher la migration.

S'attaquer aux causes de la fuite

Mais pour évoluer vers une migration respectueuse de la dignité humaine et favorable au développement, il faut davantage agir sur les causes de la fuite - et donc se demander aussi en quoi nos politiques commerciales, fiscales et d'investissement les exacerbent dans les pays les plus pauvres. « La violence et les guerres ne surgissent pas de nulle part : elles sont étroitement liées à des influences et à des évolutions économiques, sociales et politiques », écrit la responsable du Secteur Études de Caritas Suisse Marianne Hochuli, dans sa contribution.

Il n'y a pas d'incompatibilité à combattre les causes de la fuite, tout en concevant la migration comme un processus « naturel » et en la régulant, souligne au début de l'ouvrage François Crépeau, qui a exercé jusqu'en 2017 la fonction de Rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits de l'homme des migrants. On ne doit pas dresser ces deux courants l'un contre l'autre, car, en fin de compte, le développement et la migration sont indissociablement liés. C'est là l'une des convictions de base de Caritas Suisse : la politique du développement et la coopération au développement doivent aussi permettre des formes de migration qui favorisent le développement ou qui améliorent les conditions de migration du point de vue des droits humains. L'Almanach Politique du développement de Caritas Suisse livre à ce sujet de nombreuses pistes de réflexion.

Reconnaître les opportunités de développement

« Il est important de reconnaître le potentiel de créativité que recèle le défi de la migration. C'est ainsi qu'on pourra mettre en lumière les opportunités de développement - à la fois pour les migrants et pour les pays d'origine et de destination », écrivent Hugo Fasel, directeur de Caritas Suisse, et Odilo Noti, responsable du Secteur Communication et Marketing, dans leur contribution à l'Almanach.

Vernissage de l'Almanach le 17 octobre à Lucerne

Le vernissage de l'Almanach Politique du développement aura lieu le mercredi 17 octobre 2018, à 18h30, au Neubad de Lucerne. Avec les interventions de Steffen Angenendt, directeur du groupe de recherche sur les questions globales de la « Stiftung Wissenschaft und Politik » à Berlin, Thomas Cottier, professeur émérite de droit économique européen et international au World Trade Institute de l'Université de Berne, et Marianne Hochuli, responsable du Secteur Études de Caritas Suisse. L'événement est public, l'entrée libre. Vous trouvez le programme sur www.caritas.ch/alamanach-cad

Almanach Politique du développement 2019. L'annuaire de Caritas sur la Suisse humanitaire. Thèmes principaux : migration et développement. Lucerne 2018, 340 pages, 42 francs. Commande : www.caritas.ch/shop

Contact:

Indication aux rédactions : Manuela Specker, éditrice de l'«Almanach
Politique du développement», se tient à votre disposition pour
d'autres informations de fond au : 041 419 22 41, courriel :
mspecker@caritas.ch.
Les exemplaires peuvent être demandés par courriel info@caritas.ch ou
par tél. 041 419 22 22.



Plus de communiques: Caritas Schweiz / Caritas Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: