DEZA

DEZA: Conférence de presse annuelle de la DDC La vie en toute sécurité est un droit pour tous

    Berne (ots) -                                               Berne, le 4 février 2003

    En luttant contre la pauvreté, en apportant une aide humanitaire, en s’engageant pour la paix et l’état de droit, la Direction du développement et de la coopération contribue à améliorer la sécurité humaine. A l’occasion de la conférence de presse annuelle de la DDC à Berne le 4 février, le directeur de la DDC Walter Fust a présenté le thème de l’année 2003 : « La sécurité par le développement ». En outre, il a apporté quelques informations sur les préparatifs d’une aide humanitaire accrue en Irak. La DDC craint également un renforcement du problème des réfugiés en Côte d’Ivoire.

    La coopération au développement équivaut à déclarer la guerre à l’indifférence, a déclaré Walter Fust dans son discours, à l’occasion de la conférence de presse annuelle à Berne. La sécurité alimentaire, l’accès à l’eau et à la santé, la protection contre l’arbitraire et la violence sont les piliers de la sécurité humaine. « La sécurité ne doit pas devenir un produit que seuls quelques individus pourraient s’offrir, alors que la majorité de la population ne le pourrait pas. »

    Pas de sécurité sans développement, pas de développement sans sécurité S’agissant des migrations, Walter Fust a souligné le caractère préventif de la coopération au développement. Il s’est prononcé en faveur de partenariats axés sur une politique des migrations considérant les problèmes migratoires des pays partenaires avec le même sérieux que ceux de la Suisse. Monsieur Fust a insisté sur le fait que la coopération au développement peut apporter une contribution substantielle dans ce domaine, grâce à son important savoir-faire.

    Il ne faut craindre ni la pauvreté, ni la violence, ni l’avenir Des exemples concrets du travail de la DDC ont servi à illustrer les aspects de la sécurité humaine : l’information indépendante de la radio OKAPI contribue à favoriser la réconciliation et la compréhension au sein de la population dans une République démocratique du Congo déchirée par la guerre. Dans les quartiers pauvres de Lima, des milliers de jeunes ont maintenant des perspectives d’avenir grâce à une formation et à un travail. Dans le l’Europe du Sud-Est, la DDC soutient la réforme de la justice et de la police, accélérant ainsi le développement de l’état de droit et encourageant la confiance des citoyens envers l’Etat.

Priorités actuelles Dans la perspective des menaces de guerre en Irak, la DDC se prépare à intensifier son aide humanitaire actuelle en coopération avec l’ONU et le CICR. Outre un coordinateur en poste à Bagdad, des experts du Corps suisse d’aide humanitaire de la DDC se tiennent prêts pour une mission en Irak. Il résulte d’analyses de la situation en Côte d’Ivoire effectuées sur place qu’en cas de dégradation de la situation, on pourrait observer d’importants flux de réfugiés. Les pays voisins (Mali, Burkina Faso et Niger) sont des pays prioritaires de la coopération suisse au développement. DIRECTION DU DEVELOPPEMENT ET DE LA COOPERATION (DDC) Médias et Communication

    Pour information : L’aide humanitaire de la DDC déménage. A partir du 10 février, elle s’installera à la Sägestrasse 77 à Köniz. L’adresse postale et les numéros de téléphone restent inchangés.

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter Barbara Affolter, porte-parole de la DDC (Tél. 031 323 08 63)



Plus de communiques: DEZA

Ces informations peuvent également vous intéresser: